A Houffalize, la balade des seniors d’octobre : de nombreux marcheurs ainsi que le soleil étaient au rendez-vous

une troupe de choc descend vers l'Ermitage il pourra faire froid cet hiver! devant la gloriette, avant l'Ermitage devant le monument Louis Dislaire (Ermitage) voie du tram: il a fallu creuser dans le roc de schiste voie du tram: il a fallu creuser dans le roc de schiste voie du tram entre l'Ermitage et le moulin Bastin voie du tram entre l'Ermitage et le moulin Bastin voie du tram entre l'Ermitage et le moulin Bastin les Blancs bois voie du tram: il a fallu creuser dans le roc de schiste voie du tram entre l'Ermitage et le moulin Bastin voie du tram entre l'Ermitage et le moulin Bastin voie du tram entre l'Ermitage et le moulin Bastin voie du tram entre l'Ermitage et le moulin Bastin au moulin Bastin, Jean Knoden va en raconter une bonne voie du tram, entre le moulin Bastin et Cowan voie du tram, entre le moulin Bastin et Cowan voie du tram, entre le moulin Bastin et Cowan Cowan: on arrive Cowan: on arrive Cowan: on arrive Cowan: le lieu de repos des anciens Houffalois Cowan: le lieu de repos des anciens Houffalois; au fond, Vissoule entre Cowan et St-Roch entre Cowan et St-Roch entre Cowan et St-Roch entre Cowan et St-Roch entre Cowan et St-Roch entre Cowan et St-Roch devant la chapelle St-Roch devant la chapelle St-Roch: a peste et cholera, libera nos Domine le plus dur: descendre St-Roch vers Houffalize

11 octobre, comme chaque deuxième jeudi du mois, départ près du tank d’une trentaine de marcheurs, cette fois vers Cowan via la voie du tram, puis vers St-Roch en empruntant une voirie agricole.
Trente participants, c’est 50% de plus que lors des marches précédentes : bienvenue et merci à nos renforts, venus de Mormont, de Mageret, de Bras-Wardin, de Bastogne, et du plus haut village de Belgique, Les Tailles. C’est vraiment un plaisir de voir le cercle s’agrandir, pour une après-midi de sensations partagées à travers des sites magnifiques, surtout sous un soleil automnal revigorant.

Fou’ des rails, v’là l’tram !

Même pour de nombreux Houffalois, la voie du tram de l’Ermitage à Cowan fut une découverte. Faut dire qu’il n’y a pas si longtemps que ce chemin est réhabilité en promenade : après le démantèlement de la voie ferrée, fin des années 50, l’endroit servit de … dépôt d’immondices.
Impressionnantes sont les « gorges » taillées dans le schiste, au deuxième tiers du XIXe siècle, pour aplanir le profil en long de la voie ferrée : on perçoit encore clairement les « cicatrices » des barres à mines. Il y fait frais, et la vue sur les Blancs bois aux frondaisons colorées est particulièrement pittoresque en octobre.
Chemin faisant, on évoque la chute du Lieutenant Sheldon, un Américain, dans son avion de chasse, le 25 décembre 1944, à 9h50. Touché par la DCA allemande, cet as chevronné de l’aviation perdit la vie en s'écrasant aux Blancs bois, quelques secondes après avoir lâché la première bombe sur Houffalize, celle qui enleva la vie à la maman de René Charles, la première des quelque 200 victimes civiles houffaloises de la riposte alliée à l’offensive von Rundstedt.
Halte au cimetière de Cowan, où les Houffalois furent enterrés plus de cinq siècles durant, jusqu’à la création de la paroisse de Houffalize, en 1784-1785.
Puis montée vers la chapelle St-Roch, construite en 1634 sur le site sinistre de … l’ancien gibet. Saint Roch était vénéré comme protecteur, notamment contre la peste et autres épidémies, les grands fléaux de l’époque. C’est dans cette chapelle que les femmes de Houffalize se réunissaient pour élire leur sage-femme, laquelle prêtait aussitôt serment entre les mains du curé de la paroisse de Cowan, dont dépendait Houffalize. Après la guerre, pendant une quinzaine d'années encore, la procession des Rogations gravissait les 130 mètres de dénivelé entre l’église Ste-Catherine et ce lieu de culte au saint antipesteux.
Ces divers points de l'histoire locale sont relatés, comme à chaque balade, par un membre du Cercle d'archéologie et d'histoire Segnia.

PROCHAINE BALADE : A BONNERUE, LE 8 NOVEMBRE

Le jeudi 8 novembre, départ à 14 heures près du tank, comme chaque deuxième jeudi.
Les participants se rendront en véhicule au terrain de football de Bonnerue, entre Vellereux et Bonnerue. Le départ "pédestre"aura lieu à cet endroit, devant la salle des Quatre-vents, à 14h15.
Ceux qui viennent de « l’extérieur » peuvent se rendre directement aux Quatre-vents, pour 14h15.
Les Houffalois, afin de favoriser le covoiturage, partiront à 14 heures près du tank.

Au programme de cette promenade : li Creu d’ol béni hesse, plus qu’un arbre remarquable, une curiosité exceptionnelle! Et la traversée du ruisseau de Mabompré, en franchissant un pont de bois, rustique mais costaud, construit récemment par la Compagnie du Génie d’Amay, parrainée par la ville de Houffalize.
La boucle sera bouclée lorsque les marcheurs reviendront à la salle des Quatre-vents.
La population des seniors de l’ancienne commune de Mabompré est cordialement invitée à se joindre au groupe, pour un bout de chemin ensemble à travers des sites parmi les plus beaux de leur entité.
Le soleil est, lui aussi, invité.

René Dislaire

Liens: du même auteur, sur le club des seniors de Houffalize
* sur les marches (balades) mensuelles:
Georgette, de la ferme de Randoux, fournisseur de la cour, en pâtisseries
Les seniors de Houffalize reçus au home Louis Palange
Houffalize: la balade mensuelle des seniors
A Houffalize, la balade des seniors d'octobre...
Le club des seniors de Houffalize reçu au home Louis Palange
*sur le livre: Mémoires de Houffalize
Houffalize: le 1er avril 2011, Houffalize vernira les mèmes à mémé
Houffalize: un portait de femmes, le 1er avril