Charleroi. Les socialistes ne veulent vraiment pas comprendre!

Charleroi. Les socialistes ne veulent vraiment pas comprendre!

Un nouvel épisode (de plus!) de la saga carolorégienne vient de voir le jour. C'est bête, en pleine campagne électorale! Une fois encore, un échevin qui faisait déjà partie du collège précédent, M. J.-P. Demacq, est éclaboussé par ce qui apparaîtrait comme des fautes de gestion. Bien sûr, il s'en défend, mais il a quand même été poussé à la démission! Encore un!
La situation au niveau de l'administration des affaires de la première ville de Wallonie devient dramatique. Comme conséquence de ce nouveau rebondissement, les deux échevins libéraux ont à leur tour quitté le collège, après des tergiversations incompréhensibles dans le chef d'Olivier Chastel, qui avait tout d'abord proclamé haut et fort qu'il s'en irait en cas de nouvelle inconduite, puis s'était ravisé dans un communiqué de presse, pour finalement démissionner, probablement sur pression de son président de parti, le mégalo-ambitieux Didier Reynders. Manoeuvre électoraliste certes, mais il ne faut pas se tromper de fossoyeur! Le PS de Charleroi aurait dû, dès avant les élections communales d'octobre 2006, faire table rase avec l'ère Van Cauwenberghe et présenter une liste de candidats qui n'auraient pas trempé dans le système du "parrain carolo".
Au contraire, les "anciens" se sont accrochés et s'accrochent jusqu'au bout, jusqu'à ce que la lumière se fasse et les pousse peu glorieusement vers la sortie. Ils auraient pu poser un geste fort, qui les aurait grandis. Ils ont préféré l'argent que leur procurait la fonction d'échevin, se disant sûrement que l'"on verrait bien, qui sait?". Ils ne sont pas passés au travers des mailles du filet et c'est justice!
Cela pourrait au pire devenir intenable si le bourgmestre actuel, l'ex-joueur de balle-pelote Léon Cassart, lui aussi cité dans des histoires troubles, était amené à se retirer. Il ouvrirait ainsi la porte à Philippe Van Cauwenberghe, le "fils de"! Retour à la case départ?

G. Dubois.

Commentaires

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur "Sauvegarder les paramètres" pour activer vos changements.

Bel article

Bel article