Engreux: 11eme chapitre

Docteur Simon Cremers, cardiologue a la Clinique de Bastogne Docteur Simon Cremers, cardiologue a la Clinique de Bastogne Docteur Simon Cremers, cardiologue a la Clinique de Bastogne confrerie de la chouffe, engreux Christine Mahy et Daniel Seret Christine Mahy et Daniel Seret Les nouveaux intronises et la confrerie de la chouffe confrerie de la chouffe, engreux confrerie de la chouffe, engreux confrerie de la chouffe, engreux Pierre-Emmanuel Paulis, enseignant, specialiste en aeronautique Pierre-Emmanuel Paulis, enseignant, specialiste en aeronautique Pierre-Emmanuel Paulis, enseignant, specialiste en aeronautique confrerie de la chouffe, engreux confrerie de la chouffe, engreux confrerie de la chouffe, engreux confrerie de la chouffe, engreux confrerie de la chouffe, engreux confrerie de la chouffe, engreux Gerard Close, sonneur de trompe du Bien Aller de l Ourthe confrerie de la chouffe, engreux confrerie de la chouffe, engreux confrerie de la chouffe, engreux confrerie de la chouffe, engreux

Samedi 17 mars, le Grand maître Jacques Jaminon et son équipe, organisaient le 11eme chapitre de la confrérie de la Chouffe au " Vieil Engreux,", une auberge située au bout du monde de la commune d'Houffalize.
Liste des intronisés:
- Gérard Close, sonneur de trompe du Bien Aller de l'Ourthe
- Christine Mahy et Daniel Seret, responsables du Miroir Vagabond, asbl culturelle d'éducation permanente par les arts
- Docteur Simon Crémers, cardiologue à la Clinique de Bastogne (et autres établissements)
- Ludovic Mouffe, collectionneur de nains de jardin
- Antoine Celdran, dessinateur industriel à CMI
- Pierre-Emmanuel Paulis, enseignant, spécialiste en aéronautique, dessinateur de BD

Il y a eu aussi remise officielle du bâton de Grand Chancellier de l'ancien, Jacques Sacré, au nouveau, Patrick Germain.

La lettre d'impétrant Chouffard ici
http://www.ardennesmagazine.be/reportages/region_a/engreux/engr_0603_cho...

Eh oui le texte contient plus ou moins et à peu près 400 noms de bières! J'ai mal ma tête de les compter! Les Canadiennes sont les plus fleuries et imaginatives, "denk ik" comme on dit chez vous dorénavant!
Alain Vercammen-Grandjean PhD

La solution

Aaaaahhhh, la biere ... (Beeeeeeeer)

Pré en Mousse :
Trouver en ce texte les noms de Bières et Brasseries et gagnez de la Chouffe !

Le vénérable Grand Maître Jacques Jaminon amateur de Bock et de Mont-Blanc m’a demandé pour les besoins d’une noble cause (toujours) de perpétrer un écrit sur la bière. Diantre me dis-je In Petto !

La Petite Bière n’est qu’un concept globalisant comme La Petite Femme, m’acoustiquai-je à dire !
Elle n’existe pas réellement! C’est un amalgame réducteur et paralysant! Tilt !
Mais par contre, « les » Bières, pardi, SI, et comment! Et « les » Femmes aussi par la même occasion !
Eureka ! La Bière de Table est mise L’Idéal est trouvé, que la Songe-Fête commence !
On va mettre la Pression et faire le Ménage !
En effet, par leur diversité biologique et culturelle elles nous bercent sans ennui tout au long d’une vie, nous inspirent les plus belles opinions et permettent les plus déraisonnables audaces.
Que ne ferait ont pour elles ! Les Avenirs de l’homme ! Les Bières et Les femmes !?

Je me suis dit tout de go devant la feuille blanche que c’était là ma Raison d’Etre.
J’en étais aussi convaincu que le Dalaï Lama ! Pas de Hazard, là !

Passer une vie entière à déguster, la Blanche aux Mûres, la Brune, l’Ambrée, la Royale Blonde, la Rousse Forte aux Fruits opulents, ou la Noire Beamish, très forte, parfumée, douce, piquante, amère, douce-amère et sucrée, était le défi délicieux et Fort-Carré ! Presque affolant, inderdaad !
Elles sont nombreuses et l’Unic, chacune d’entre elles, la Rose Rouge en Fauvette! Alléchante, indeed !
Comme dans mon cœur il y a de la place pour tout le monde, mes pensées affriolent, en effet !
Une bière même Bourgeoise ne vous dira jamais non à une belle proposition de partage, parce que par essence une bière est intelligente. Une Femme aussi, me direz vous, mais je crois que certains dictats religieux ont fait beaucoup de tort à l’espèce ! Cela joue des Tours ! Il y a de l’Espérance Radieuse de la Copuline! (M’en parler à l’entracte !)
Ne me parlez pas de la Raconteuse, Criminelle et Ténébreuse Démembrée qui fout la Frousse dans ta Nuit Blanche! Non !
La bière partage et se partage ! Pas d’exclusivité. Il y a du Panach’ pour tout le Monde.
Alors, en voiture dans ma Chuffart&Dilhac ou ma mini Coopers! Brasse-Camarade, on y va !

Qu’est ce que la bière ? Qu’en dire, Raton (laveur), mon cher ami ?
Panique au premier rebord !: Ou cours-je, dans quelle état j’ère. Que faire, qu’écrire ! Eric !?
Et d’abord combien il y en a-t-il, de noms de Bières de noms de Dieux, sur notre planète bleue polluée par les vents de CO2, les pluies acides et les PC Windows ?
On m’dit 40.000 marques !? C’est y pas 4.000 ? Un Zéro Un c’est vite ajouté !
Avec 1 milliard quatre cent millions d’hectolitres produits et donc bus! Ça, ça doit être juste !
Mais qui sont elles donc ces belles qui foisonnent partout? Ce n’est pas l’Amère à Boire tout de même.
Je ne pouvais manquer et donc m’enquis de la chose auprès des instances du Sport des Albères !

En regardant une Demi Lune, je méditais ! Alors, la Bière de Mars doit bien exister ! Et de fait !
Partant de là, tout en m’introduisant subrepticement dans ce cénacle patrimonial, je me suis mis à m’émerveiller de tous ces noms fleuris de partout sur notre planète et au-delà !
L’idée de Titan me vint alors tout naturellement d’assembler ces dénominations, aux fameux millésimes, en un florilège potable à partager (encore) qui vous agréerait, espère-je, par son côté primesautier et facétieux. Trouver des noms de Bières et Brasseries passées et présentes !
Alors, allons y à la Kozak !!! Alleï Ja, Jette ta veste ! Franchissons le Rubicon ! Et au cri de « Cerna Hora , ah ça ira ça ira, » sans un Kwak ! avec de la Folie Douce, lançons nous dans l’élaboration d’un texte, mousseux et relevé, révélant la présence de tant d’artistes et d’artisans qui partagent la gloire de faire de la mousse divine avec de l’eau, de l’orge et le vent des levures dans les voiles!

Et tant pis pour ma Belle Gueule si je prends une Royale de l’Anse, (Expression voulant dire se fouler le Mandrin, le Tord-Vis et ne plus pouvoir boire de la Maes (dite Tourbe à Sion en l’honneur de Golda!) ou un Coup de Grisou sur le Sergent Recruteur!
Sainte Paix à vous ! Feuillez agréer, (comme disent les Alsaciennes), frères et sœurs de Chouffe, L’Illégal mais bien agréable outrage prolégoménologique fait ici à la Léo Campion !
Merci de votre compréhension, Cheers Cervalabélophiles, Tegèstophiles et Cervoisophiles réunis !!!

Aaaah la Bière !

Avant d’avoir un pied dans la bière il faut le prendre avec. (Dicton Marollien)

Présentation de votre guide au Cheval Blanc:
Je suis Brusseleer-Chou de Bruxelles, patrie de l’Iris !
J’ai longtemps vécu au pays des mille collines avant tout son Malheur et puis chez l’Oncle Sam à San Francisco, (c’était bien avant l’ère Bush quand nos amis Américains avait peu l’air Co et moins l’air Con, surtout à Haight-Ashbury ou vivait Mister Natural et les Freak Brothers) !
Après avoir fait ma Vezelise je découvris à 20 ans (dans la stupeur et la magie de la Brume) la Terre Promise du pays des mille bières et décidai d’y jeter l’Ancre pour longtemps. Poil aux dents !

Au début, (non ! Pas poil au cul, c’est trop facile et quelque peu vulgaire, fi !) après le voyage en Cigogne, la première vision du monde que j’eue fût à ras del Chouffe, c’est dire !
Jupiler d’emblée fut mon réflexe primal malgré le Noël Barbar qui se profilait dans le Landelin et celui du houblon.
Les gueuzes à la Rubens n’étaient pas en reste de Framboise frivole en se penchant sur mon berceau pour délivrer leur Bière de Nourrice ! Mon côté Jacobin un peu Judas s’affirma de la sorte.
Aucune Mort Subite Bouttefroy ne vint quémander le Bock du Poilu avant l’heure !
Ouf ! Merci Saint Patron. Une Chouffe dans le biberon ! Premier round gagné ! Je la Chope Belle !
Attention ! Je ne suis pas adepte de l’Angelus (sauf de Miller) ni de la Pastorale.
Malchance, je vais peu à la Grand’Messe, même si je l’aime dans un autre genre !
Belzebuth est plutôt ma tasse de thé et une petite Moinette bien qu’ambrée n’a jamais nuit à mes nuits.

Revenons à mes débuts : Nativité : 1664 (je suis un peu Highlander pur malt à mes heures)
Pendant que les langes de la folie occupaient la Leffe si Gueuze, si jeune et déjà poney (Asahi Banzaï) la Blanche de Bernoville assez Reb’Ale mais bien Belge me comblait aussitôt avec une petite gâterie Prolétarienne l’Oc Ale ! Une initiation au brassage des genres ! Le Boutefeu Bucolique !
C’était une merveilleuse Grosse Cochonne avec un Bécu et Export avec ça! Ce qui ne gâte rien !
C’est comme ça que je, dés Floreffe, rendis à cette Déesse Nocturne, ce qui Corne du Diable et Dieu du Ciel n’était qu’un petit Péché Mortel, le petit service de la débarrasser des Remparts !! Tabarnak !
Par la suite je me suis adapté à la position un peu mystérieuse du Pelican Cantillon en Jeroboam.
Ce n’est pas le Kama Sutra mais je le recommande au débutant(e) en leçon Occulte le soir au fond des Boas. Venez me voir pour des conseils et démonstrations gratuites, Schoune Mad Moselle.
J’ai encore ma vertu, mais je ne l’utilise plus très souvent ! Je préfère Levisse et le Prêt à Porter!

Très vite, donc, mes choix libidineux (de chaise) s’orientèrent vers la Blanche Troublante, épicée ou aromatisée au demeurant. (131 jusqu’ici)
Sur une Mutzig de Wagner ou d’Amadeus, quand ces belles sont des 7 Vallées du plaisir, ou bien Cambrai, de Benifontaine oui oui, de Saint-Feuillien la Marguerite, quel chef-d'œuvre dans la dégustation à gorge profonde et déployée avec un gros Orval style Glukriek à la clef! Mazette !
La Cosette et la Peronne, elles non plus ne vous laissent jamais dans le brassin.
Celis, ça glisse et c’est bon. Chapeau mon Corbeau ! A Coq Hardi rien d’impossible !
La Frivole s’occupe de Suroit de mon Petit Tyrolien de Longwy, et ce sans Free Dom Pils, mais avec Abondance de Sexy Pils, sioux plait ! Béatitude attitude, quoi ! Pas même le Kronenbourg de pareilles ! L’Évêque Des Anges habite Vlimeuse! Il aime Pamela la Butineuse et la Trapéziste Ginger Hell !
Comme disait le Pape avant sa Trachéo: « Primus Anus au Boon Faro en Pertotale » !
C’est moi qui vous l’dit Watou, Murmure la Muse Muscaline !

Mais il faut, appendice nasal manquant, que je vous dise que celle qui a le plus compté pour moi est ma tendre et fidèle Florigaard (fille Honelles de garde de Bruxelles) qui ne me laissa jamais chocolat. Bizarre, au char d’assaut étrange me direz vous ? Cela vaut bien une Godelieve ou une Minerva. Répondrai-je Derechef !
Cerises Noires sur le gâteau, elle était et est toujours Fraîche de L’Aunelle ce qui est cool, Raoul !
C’est une Pécheresse qu’a pas la Mirabelle Detroc, acré vin’Diou! En zo ging de Titjes !
C’est un véritable Avantage pour la Stout Trégor comme on l’aime!
Evidemment, Dominus Vobiscum et biscottaux, faut suivre ! Valet ! Dites 33 Beaufort, au docteur!
On n’est pas une Vache Folle ! On n’est pas des PiedBœufs, non plus !
Au-delà de ce nonsense apparent, je vous assure que mon Pedigree n’est pas la Bitter du Sergent !
Et Bitter c’est tout un art, quand le Corsedonk! Manuia militari avant de faire Dodo!
Je suis de la race du Boucanier Atrebate aux attraits Labatt très fort ! Presque Albatross pour vous situer ! Ou alors, Griffon pas Desperados pour un sou, un peu Moosehead comme on dit au Québec par St Ambroise, mais Bon-Cœur le Sixtus, je vous l’assure, et doux avec les dames.
Pour Trois Pistoles je vous chante la Gavroche, Maing dans les poches tout dans la Caboche sans prendre la poudre d’Escampette.
A Noël et même à la Samichlauss j’aime passer du bon Vieux-Temps avec ma Ch’ti Blonde ou une petite Jeanne d’Arc Red Raw de derrière les fagots selon l’humeur.
La Brune Artisanale a la cote aussi, et la noire Fanette avec son Colvert c’est une Bellevue quand on y penche, sacrebleu !
Evidemment la question qui revient toujours dans mon esprit de Roi Gambrinus lubrique :
(Et vraiment je ne pense qu’à ça !) Aux bières auxquelles je suis fidèle autant qu’elles soient ; en bon poly-amoureux consciencieux ! Pas d’exclusive Mesdames ! Nous ne sommes pas montés comme ça !
Esquelbeck ? A-t’elle après des Maredsous ? Le « Divin squirting de l’Orge » comme dirait
Jean-Claude Vandamme. Un des Brasseurs des Alpes le plus connu !
Tu connais ? Tu connais ? » Un truc à la Mor’Braz l’nœud de la Carotte du Lièvre, quoi !
Faut pas piquer un Phare, La Gaillarde, c’est comme ça la vie ! Faut que ça gicle et que la Mousse pour tous soit au Rendez-Vous populaire et grivois!! Faut la marquer au Fer Rouge !
« Garçon, et un verre d’Aware su’ l’comptuaire, and please pour the Brinkoff happiness»!
Comme disait Tsing Tao à Yixing qui était assez Rolling Rock and roll sur la place Tiens en Maing !
Mais encor’ ! Sait elle faire le Rince Cochon quand elle Caracole et Sebourg la Chouffe Poiluchette?
Gambergeai-je ! Insoutenable anxiété de l’impétrant impatient !

Après une telle diatribe, non atrabilaire, on se roulerait bien une Belle de Pevele au Chili ; Irrésistible, Fringante et Éphémère comme La Comète, à la fois.
Et je ne me prends pas pour un Corsaire de Coreff ni un Elephant qui trompe énormément !
Ne m’accusez pas (ou plutôt si) de Brigand qui ne pense qu’à la Queue de Charrue tout le temps !
Je ne me prends pas pour un Don de Dieu aux femmes, non plus, mais ce n’est pas la Fin du Monde si je vous dis que je suis Terrible et plus connu dans la Brie que U² ! En dat in a Kas !
Satan le Duvel aime depuis la nuit des temps prendre la Brunehaut en Bulldog, et quand ça se passe ça Chouffe la Mamba, Tembo, Simba à Matonge ! (131+132 = 263 jusqu’ici)
Il n’y a pas photo, et quand il y en a c’est pas le Brave Apôtre qui l’a prend mais plutôt Michael Jackson, le banni de Chouffland ! Never Again Bud ! Passez Muscadet !

Petite anecdote en compagnie de la Duchesse de Bourgogne, de type Proust ma chère:
Après une soirée mondaine « Sans vous snober, très chère, permettez moi de vous Sloeber le Bourel de La Couronne dans la pelouse en « Hotteterre et Montataire » dés l’Aurore après l’Ondée! »
« Certes Messire susurra t’elle! » Nous y étions de Conserve, quand soudain j’entends derrière moi de la fenêtre du château, le Duc lancer un sonore : « Triple Verte, Saranac Adirondak !! Jade, Sicambre donc les reins, tu ne vois pas que les Chouffes de monsieur traînent dans la rosée !? »
Merci Monseigneur de tant de clairvoyance et de complaisance lui envoyai-je dire !

Mais parlons aussi de philosophie et des petites joies et contrariétés du quotidien !
Du Coke à l’âne, à Bâtons Rompus avec fulgurances, Grande Etoile et Météor comme il sied aux esprits frappeurs et non sapeurs de Bonne Espérance et de Chante-Saveurs!
Quelle Noyelle dans la Voie Maltée? Qui a subi le dernier engloutissement sauvage de la Natzure ?
Il suffit d’un Grain d’Orge dans la belle mécanique et Rouffe Chouffe tout est dépeuplé ! Ah, Là, là !

« C’est Spaten ça qui m’dérange, mais toul’mêêême La Barberie à la fin Germaine ! »
« On m’a piqué mon H-Beer de Joinville! On a laissé le T-Beer !
Je vais encore devoir fumer du Rauchenfels bleu ! Maudite Mathilde! »

Nouvelles de Laponie :

Le Lapin Kulta passe à La Trappe et Samuel Adams Garimperos comme toujours en jouant du Carioca. Pas sérieux Warsteiner, moi je dis !

Dictons pataphysiques du jour !

Je préfère une Nice Chouffe à une Ice Beer, même Boréale ! Any night à Larue, my dear!
Tequieros mon amour, comme on dit à Hiroshima ! Ça eut payé mais Sapporo plus ! FR

Je vous déclare, chers Tamis, (comme disent les passoires) que : « à l’Aulne du modernisme on peut dire qu’Adelin a tout d’une grande, la petite Cossette aussi et que la grande folle de Mc Queens Nessie et la belle Pietra ont de la Châtaigne et de la Chouffe là ou il faut! »
C’est à chier et ça déchire la Goudale, s’pas ?
Tout comme en bon Mange-Soif on peut tout autant dire sans se tromper et être spirituel au demeurant : La Negra Modelo est sur la Boom, c’est le Mariage Parfait !! Mais attention à ta Grisette si tu retombes mal de la Brahma poutre sur ton Goudeband ! Sinon, bonjour le Gulden Draak, ma Gauloise !!!
Ouille, ouille, ouille ! Haacht verdomme ! J’en frémis de la Paillette!

Publicités :
La bière du Démon Vaucelles de la Belle Siska, et c’est déjà Quelque Chose.
C’est la loi de Murphy ! Achel fait pas le Charel ! Tu saisis ? Tu vois l’affaire !
Chimay du mien si tu imay du chien ! Ça c’est plus fort que du Rochefort !
T’artiges, t’as pigé, Capito, ma Blanche des Neiges!? Mon Edelbraü !

Tout le monde ne peut pas en dire autant, hein Saint Louis ?! « Yende, Lambicus, à Louis on donnerait la Palm du Louwaege’s de service. Il est plus con qu’une Riva, par Saint Georges ! Il revient de Poloise après sa traversée du Desert, ou quoi ? «
Corona une gueule comme ça Buckler là, snaa Buun (ça veut dire Boon en Vlammsch Wit)!
Foster, quoi ! Sweige ! Shut up ! Assez !

Alors, Aventinus popolo a la Riscozzadi Nastro Azzurro! Eku Kulminator, Imperator et Redemptor !
On n’est jamais trop aidé ni trop pédant dans cette trépidante existence de Traquair de Chouffe!
Nous n’oublierons pas l’Ecume des Jours (en hommage à notre pote Vernon) et Sans Culottes, (en évitant la Guillotine) avec ma Choulette sous le bras de chez Moulineaux!
Nous ferons un beau Maccabee à Redstripe et rira bien Kirin rate le dernier !
J’ai le Triumph modeste ! Lal Toofan et me mettre en Vedett c’est pas mon genre mon Cobra !

Voilà fin de l’émission culturelle de la levure en Levrette!

Amis des bières et de la Chouffe, je suis plus que Troublette (encore JCVD) de devoir vous dire ça, mais c’est l’heure. Merci de m’avoir passé mes calembours, contrepèteries, calembredaines et autres jeux de mots approximatifs ou absconds, ces fientes si nécessaires aux libérations des esprits de qualité.
Oui : Je préfère l’ambre et l’ébonite au bouchon. Merci : Ceci est une double contrepèterie !!!.
Je n’ai jamais eu le Delirium Tremens très mince !
C’est un état trop difficile à maintenir quand on aime la vie à plein pot.
Alors, Adieu ! Allsopps, Skoll, à la tienne Etienne, Good Evening ! On se reverra dans la Wittekerke là haut ou dans le Hoeggard en Basse Yutz ! Best Origaard to you !

Fin (à suivre)

Dithyrambe brassicolophile élucubrationastique et transcendentale créée grâce à une bouteille et demie de Nice Chouffe (la bière sans concurrence) pour moi tout seul !

Pour passer le temps, il vaut mieux pêter que faire de mauvais vers ! Salvatore Dali
C'est le plus vieux poêle qui Chouffe le plus fort.
Help : http://www.monsieur-biere.com/liste/naviglmc.htm et http://beuhbaba.free.fr/beer_fr.htm
http://www.sergentrecruteur.com/site.html et encore http://www.dieuduciel.com/
tout comme http://www.er.uqam.ca/merlin/hg591585/monde.html
Pour plus d’infos et rendez-vous : mon Ename : vergean@skynet.be

Signé de Saint Monon : Le BIKER (gourde) 5% 30/50* (sur son Chopard) the Black Baron « Vergean »

Alias Alain Vercammen-Grandjean Esq.

pour vous servir de la Chouffe, Chouffe de Dieu!

Kobold
PS : Ce texte érudit et Stellaire sera soumis au Guinness binentendzu !
Grand Concours :
Comptez (sans les doublons(e.z. Chouffe) les noms de bières, bocks et brasseries (BBB) passés et présents rencontrés dans l’entièreté de ce texte (Intro et PS compris).
Notez le nombre repéré sur un morceau de papier avec votre nom.
Remettez le au Grand Chambellan.
Le plus proche de la réponse gagne :
Premier Prix : Un Pack cadeau de 3 bouteilles de Chouffe ! (Cherche Sponsor)
Deuxième Prix : La K7 du célébrissime film « Le Tour du Monde en 80 Bières »
de la WajnBrosse Production. (Avec 3 minutes d’enregistrement au rôle de Leningrad Cow-boy de votre serviteur : Pigeon sans Peur)
Troisième Prix : Une Jupe en l’air avec dégustation Divette du Lion! (Les Colombes bénévoles sont instamment priées de venir faire la Queue à partir de 17 heures quelque Minette avant les Agapes d’Agamemnon du même nom !
En cas d’ex-aequo, le premier à rendre sa copie sera déclaré Vin Coeur !
Les choses vous sont un peu facilitées (couçi, couça) par les Majuscules, attention, aux traîtres pièges !
Les sybarites et sycophantes verront leurs sycosis hissés au sycomore !

Et enfin, n’oubliez pas de boire avec Mother Ration de Frank Zappa:
Exercice avant de conduire :
Dites : Pourquoi les alliés se désolidarisèrent t’ils ? Sans froucheler !

Charade :
Mon premier fait l’amour avec un pendu, mon second avec une chèvre, mon troisième fait sur la tête d’un Zouave, mon quatrième est Russe et mon tout est un célèbre comptoir en Inde ou on vend de la Chouffe à la Légion. La Réponse est Pon-Di-Ché-Ry

Voici la nouvelle du jour ! Vous jugerez de sa qualité bonne ou mauvaise!
LA CONSOMMATION EXCESSIVE DE LA BIÈRE EN AFRIQUE TUE PLUS QUE LE PALUDISME, LE SIDA ET LE CANCER RÉUNIS ! Caisse s’en dites ?
C'est ce qu'affirme le Docteur Van der Pool, spécialiste de l'alcoolisme et de la toxicologie en Afrique noire. Ls fumeurs et les buveurs de bière risquent trois fois plus d'avoir un cancer du pancréas que les abstinents. http://www.geocities.com/RainForest/3719/biere.html
Dur, dur ! Mais bon on n’est pas en Afrique !

Et puis on pourra leur dire sans culpabilité post ou néo-Coloniale, désuète gentille désuète :
Amis des couleurs de bières : Ensemble, pour notre Pancréas, Plichon de la Chouffe, Palsembleu !
Créons des Brasseries de Chouffe dans le Mooooonde entier ! Hasta la Chouffa Siempre !
Que la Chouffe soit votre Eau-Bénite ! Tant va la Chouffe à l’Eauette qu’à la fin elle se dilue etc…
Slogan récupéré mais toujours efficace ! « La Chouffe, oui ! La Nitrosamine, non ! »
Parce que c’est quand même fameusement le Boxer, partout à cause de toutes ses brasseries !
Que la Chouffe règne sur l’Univers, qu’une seule et unique Brasserie règne et les humains serons sauvés et irons en paix.
Prosternons nous au son de nos mélopées de l’Hallali ! AAh Laaahh Chouffe ! Urquell’s Bar ?
Pour les autres croyants Onuzels monothéistes non encore adepte de la néo-croyance mono Brassique: Voici la petite B®ière du soir avant le Boogie-Woogie !!
"Notre bière qui êtes en fût Que ta mousse soit sanctifiée Que ton verre vienne
Que ta distribution soit faite Sur la table comme au bar Donne nous aujourd'hui
Notre houblon quotidien Pardonne-nous nos gueules de bois Comme nous pardonnons aussi A ceux qui boivent du coca Soumets nous à la tentation
Et délivre nous de la soif Car c'est à toi qu'appartiennent Les bulles, l'arôme et la fraîcheur Pour les siècles des siècles."
Dernier conseil : Quand vous faites les choses en grand, faites le bien autour de vous!
Wade Haines, âgé de 31 ans, a été trouvé coupable d'avoir volé un chargement de 50 000 cannettes de bière Moose Head. L'été dernier, il avait détourné la blonde marchandise d'une valeur de 20 000 $, qui devait être livrée au Mexique. Seulement 14 000 des 50 000 cannettes volées ont été retrouvées.

La tant réclamée deux en un comme les shampooings !

De l’ordre de 131+132+137= 400 Bières Plusses ou moinsses
Avec ce que j’ai bu !!!!!

vergean@skynet.be