Dans la lumière de 777 - par Jean-Baptiste - Quatrième partie, chapitre 55 : La Grande tribulation (2è partie)

Chapitre 55 – La grande tribulation (2è partie)

Comme dans Mathieu et Marc, l’Évangile de Luc, au chapitre 21, vient conforter notre conviction que le temps de la fin est arrivé. Aux versets 10 et 11, la note est donnée sur le bellicisme croissant des peuples : « Nation s’élèvera contre nation, et royaume contre royaume ; et il y aura de grands tremblements de terre en divers lieux, et des famines et des pestes ; et il y aura des sujets d’épouvante et de grands signes dans le ciel… »

Il est tout de même étrange de constater que cette description correspond à l’actualité dont nous faisons notre pain quotidien. Mais l’Écriture va encore plus loin puisqu’elle nous met en garde d’une manière très précise.
Verset 20 : « …Et quand vous verrez Jérusalem environnée d’armées » – appelées en d’autres endroits « armée des nations » – « sachez que sa désolation est proche. »

Les versets 21 à 24 sont édifiants quant à la gravité de la vengeance orientée contre Jérusalem. Et cette vengeance est clairement définie comme étant l’œuvre de l’armée des nations.

Les versets 25 et 26 nous démontrent que ce temps n’est pas antérieur à notre époque : « Et il y aura des signes dans le soleil et la lune et les étoiles, et sur Terre une angoisse des nations en perplexité devant le grand bruit de la mer et des flots, les hommes rendant l’âme de peur à cause de l’attente des choses qui viennent sur la terre habitée, car les puissances des cieux seront ébranlées… »

Ces versets, qui s’inscrivent en complément des textes de Mathieu et de Marc, nous renseignent sur les bouleversements qui vont s’emparer des mers et des cieux, nous montrant que ce temps ne s’est pas encore produit mais est à venir.
Nos scientifiques nous auront averti à suffisance du danger d’un énorme tsunami consécutif à un violent tremblement de terre.

Mais pourquoi les cieux seraient-ils ébranlés ? D’autres passages des Écritures nous affirment que des étoiles tomberont sur la terre et la mer. (Par étoiles, entendez météorites). Ce scénario apocalyptique pourrait expliquer le ternissement du soleil et de la lune par les projections des poussières dans la stratosphère.

Le verset 27 complète à merveille ce que nous avons déjà dit du deuxième avènement du Fils de l’homme, Christ-Roi : « Et alors, on verra le Fils de l’homme venant sur une nuée avec puissance et une grande gloire. »

Le verset 31 nous explique la raison de la seconde venue du Christ : Il vient établir son Royaume. Et le verset 36 nous incite à adopter un certain comportement face à cet avenir proche qui verra l’anéantissement de toutes les vanités humaines : « Veillez donc, priant en tout temps afin que vous soyez estimés dignes d’échapper à toutes ces choses qui doivent arriver, et de vous tenir devant le Fils de l’homme. »

777 qui nous présente et nous révèle les détails les plus ténus de notre avenir immédiat de ces dix prochaines années est bien conscient que le monde ne peut ajouter foi à ses prédictions. N’y a-t-il pas 6000 ans (bibliquement parlant) que le monde suit la voie matérialiste insufflée par Lucifer aux premiers humains de la terre ? L’humanité dès ses débuts a été séduite par les mensonges de son nouveau maître et aujourd’hui, elle l’est par ses dirigeants et leur programme essentiellement matérialiste qui lui donne le change sur les vraies valeurs de l’existence ; sa conscience s’en trouve noyée comme les Romains l’étaient par l’abondance de pain, de vin et de jeux. On la désinforme et lui propose des « solutions » de rechange qui combattent les effets de ses problèmes mais non les causes.

Pourtant, une autre voie s’offre à nous, une voie qui conduit au véritable bonheur, à la Paix, à l’Amour et à l’abondance légale. Cette voie, c’est l’espérance en un deuxième avènement du Christ-Roi sur la terre qu’Il offrira à l’humanité pour son renouveau. Mais l’esprit anti-Christ a bien travaillé durant ces 6000 ans et son fruit pourri qu’est l’apostasie a mûri à souhait. Cet écrit a pour mission d’instruire l’humanité de cette partie du plan divin à laquelle ne s’intéresse pas l’outil médiatique. L’humanité souffre de mille morts parce que ses dirigeants l’orientent vers une voie fausse, une voie en contradiction flagrante avec celle que Dieu lui réservait. Cela aura pour conséquence de provoquer la folie chez les hommes, comme Luc le décrit dans son chapitre 21.

Une minorité de dirigeants mondiaux, aveuglés par l’orgueil du pouvoir, jouent avec l’équilibre de la planète et l’inversion des valeurs, provoquant le chaos. Ils échafaudent des projets, les exécutent mais ils ignorent que la Force Suprême va réduire prochainement à néant tout ce qu’ils auront élaboré et ils passeront dans le rang des derniers car les premiers seront les derniers et les derniers (de ce monde) seront les premiers (du monde nouveau).

Laissez donc là tous vos attraits pour les mondanités et cherchez premièrement le Royaume de Dieu en lui ouvrant votre esprit et votre cœur. C’est alors que tout le reste vous sera donné par surcroît !

Les dirigeants politiques, les journalistes et les médias, les scientifiques ne comprennent pas les événements mondiaux parce qu’ils ne se sont jamais intéressés au Plan de Dieu pour l’humanité des derniers jours.

Quel est en effet le pourcentage de personnes qui attestent que leur origine de vie remonte au Créateur Dieu ? Pourtant, c’est ce Dieu qui, aujourd’hui, leur adresse un avertissement ultime où il est question pour eux de sauver leur vie ou de mourir. Une « tribulation » sans précédent va atteindre notre monde et il faut s’y préparer. Si les dirigeants de ce monde se réveillent et retournent à Dieu en y incitant leurs ouailles, l’humanité pourra encore être sauvée.

Une porte de salut nous est proposée, qui s’ouvre sur le Royaume de Dieu sur Terre. Mais les opposants à ce Royaume accepteront-ils de se laisser dominer par Christ-Roi ? L’Écriture, dans les chapitres de l’apocalypse, répond à cette question en nous signifiant que les hommes tourneront leurs armes vers Celui qui vient pour les sauver de la destruction ! Quel paradoxe ! Et cependant, y a-t-il vraiment lieu de s’en étonner quand on voit ce que les hommes ont fait du Christ voici 2000 ans ?

Le prophète Daniel nous explique aussi le pourquoi de cette attitude. Mais cette humanité devrait savoir que Jésus ne vient plus comme un nouveau-né sans défense mais bien en tant que Christ-Roi, Seigneur des seigneurs, en puissance et en gloire, accompagné de Ses milices célestes !

Daniel, chapitre 12, versets 1 et 2 : « Et en ce temps-là se lèvera Mikaël (archange), le grand chef qui se tient là pour les fils de ton peuple ; et ce sera un temps de détresse tel qu’il n’y en a pas eu depuis qu’il existe une nation jusqu’à ce temps-là. Et en ce temps-là, ton peuple sera délivré : quiconque sera trouvé écrit dans le livre. »

Les autres versets nous parlent de la résurrection partielle des morts pour un premier jugement et de la connaissance de la Vérité qui s’accroîtra au temps de la fin ! Ceux qui ouvrent leur cœur et leur esprit à Dieu sont à même de comprendre le plan divin, mais les autres le réfuteront jusqu’à leur anéantissement propre. Et quel mal n’auront-ils pas fait auparavant !

Jérusalem, Jérusalem, pierre pesante pour toutes les nations, voici que tu deviens la poudrière du Proche-Orient.

« Quand l’armée des nations investira Jérusalem, sachez que la fin est proche… »

À suivre.