Démontage de la voie ferrée entre Trois-Ponts et Sourbrodt

écrit par francois.detry
le 21/02/2008
Le demontage de la voie ferree Trois-Ponts - Sourbrodt

Depuis les années 80, la SNCB s’est imposé de sévères restrictions dans le but de réduire son déficit d’exploitation : de nombreuses gares ont été fermées et le transport de marchandises fut sévèrement touché. Au niveau régional, la section Waimes - St Vith fut fermée en 1982 et ensuite déferrée suivie par celle de Trois-Ponts vers Wévercé en 1983. Des convois militaires utilisaient encore ce tronçon de temps à autre. En 1990, la Communauté germanophone reçut des subsides pour la remise en ordre de la voie avec création d’une asbl « Vennbahn » qui relança la circulation entre Eupen et Bullange puis entre Malmedy et Trois-Ponts. Mais la situation s’est ensuite dégradée et la circulation s’est alors limitée aux parcours touristiques et au transport de bois et de dalles de béton pour des firmes régionales jusqu’en 2006. Depuis, le démontage de la voie a débuté par section et le tronçon Trois-Ponts – Sourbrodt est aujourd’hui entamé. D’ici quelques mois, le rail aura quitté la région de sorte que la section Stavelot – Malmedy n’aura pas vécu un siècle ! La mise en place d’un ravel est prévue et seule un tronçon entre Sourbrodt et Kalterherberg serait conservé en l’état afin de permettre l’exploitation touristique des draisines.
François DETRY

  • Le demontage de la voie ferree Trois-Ponts - Sourbrodt
3009 lectures
Portrait de francois.detry
francois.detry