Malmedy NATUR'A MA PORTE : une exposition itinérante de la Province de Liège

écrit par francois.detry
le 24/09/2008
Le chapiteau " Natur a ma porte "

Depuis 2006 , le « Service Jeunesse » de la province a lancé une campagne d’information « Natur’a ma porte » auprès des communes, relais privilégié avec les écoles primaires. La protection de la nature est l'une des préoccupations majeures de l'Union Européenne imposant à chaque état membre d'établir des mesures de conservation des sites naturels en vue de maintenir la biodiversité. Depuis ce lundi 22 septembre, le chapiteau monté dans les installations de Malmedy - Expo accueille les classes des degrés moyen et supérieur des écoles de l’entité. Le Service Jeunesse a choisi de concrétiser cette mission par la réalisation d'une exposition itinérante et ludique. Dans ce chapiteau occulté de 150 m2, divisé en 2 parties l'une consacrée à la « cabane » lieu d'accueil, l'autre au jardin avec le verger, le jardin sauvage, la haie, et enfin le potager. Dans cet antre, les enfants seront invités à résoudre une énigme « Mais où est passé le hérisson ? L'outil « vidéo » a été privilégié au détriment de panneaux et textes, jugés trop statiques. Cet outil guide également l'enfant durant son parcours de zone en zone. Dans chaque espace, des manipulations ludiques et pédagogiques permettent aux enfants de recueillir des indices en vue, non seulement de résoudre l'enquête, mais surtout de mieux comprendre l'influence de l'activité humaine sur son milieu, les interactions entre les différents écosystèmes et l'importance de préserver la biodiversité pour le bon fonctionnement de ceux-ci. Les enfants sont d’abord invités dans la « cabane du jardin » qui est en fait le lieu où tout va commencer. Par l’intermédiaire d’un film vidéo bien conçu et gai, un écrivain s’adresse aux enfants pour l’aider à terminer son histoire qui est en quelque sorte une énigme : « Le hérisson du jardin a disparu : pourquoi ? ». Pour aider les enfants à résoudre cette énigme, l’écrivain invente une elfe qui les accompagnera (par vidéo interposée) tout au long de leur enquête dans les zones – jardin sauvage, verger, haie ou encore potager – situées derrière le cabanon et reconstituées de manière très féerique et magique. Dans chaque lieu, les enfants trouveront les pièces d’un puzzle qui, en fin de parcours devra fournir les réponses à 4 questions essentielles : Pourquoi le hérisson a-t-il décidé de partir ? A-t-il été enlevé ? L’homme est-il coupable ? Que va-t-il se passer s’il ne revient pas ? Au terme de leur enquête, les enfants sont invités à revenir dans le cabanon. Là, l’animatrice remercie l’elfe pour son aide et prend congé. C’est alors que le débat a lieu entre l’animateur présent sur le site et les enfants. Le forum de discussion s’installe afin de répondre à la question essentielle de l’énigme : « Mais où est passé le hérisson ? », une manière détournée et très intéressante de parler à des enfants de l’importance à préserver la biodiversité et par la force des choses, de développer le réseau « Natura 2000 ». ( Photos sur www.ardenneweb.eu )
François DETRY

  • Le chapiteau " Natur a ma porte "
  • Le chapiteau " Natur a ma porte "
  • L exposition interieure et les activites didactiques
  • L exposition interieure et les activites didactiques
  • L exposition interieure et les activites didactiques
  • L exposition interieure et les activites didactiques
  • L exposition interieure et les activites didactiques
  • L exposition interieure et les activites didactiques
  • L exposition interieure et les activites didactiques
  • L exposition interieure et les activites didactiques
  • L exposition interieure et les activites didactiques
  • L exposition interieure et les activites didactiques
  • L exposition interieure et les activites didactiques
  • L exposition interieure et les activites didactiques
  • L exposition interieure et les activites didactiques
  • L exposition interieure et les activites didactiques
  • Des eleves de l implantation communale de Pont
  • Des eleves de l implantation communale de Pont
  • Des eleves de l implantation communale de Pont
  • Des eleves de l implantation communale de Pont
  • Des eleves de l implantation communale de Pont
  • Des eleves de l implantation communale de Pont
  • Des eleves de l implantation communale de Pont
  • Des eleves de l implantation communale de Pont
  • Des eleves de l implantation communale de Pont
  • Des eleves de l implantation communale de Pont
  • Des eleves de l implantation communale de Pont
  • Des eleves de l implantation communale de Pont
  • Des eleves de l implantation communale de Pont
  • Des eleves de l implantation communale de Pont
  • Des eleves de l implantation communale de Pont
  • Des eleves de l implantation communale de Pont
  • Des eleves de l implantation communale de Pont
  • Des eleves de l implantation communale du Centre
  • Des eleves de l implantation communale du Centre
  • Des eleves de l implantation communale du Centre
  • Des eleves de l implantation communale du Centre
  • Des eleves de l implantation communale du Centre
  • Des eleves de l implantation communale du Centre
  • Des eleves de l implantation communale du Centre
  • Des eleves de l implantation communale du Centre
  • Des eleves de l implantation communale du Centre
  • Des eleves de l implantation communale du Centre
  • Des eleves de l implantation communale du Centre
  • Des eleves de l implantation communale du Centre
  • Des eleves de l implantation communale du Centre
  • Des eleves de l implantation communale du Centre
  • Des eleves de l implantation communale du Centre
  • Des eleves de l implantation communale du Centre
  • Des eleves de l implantation communale du Centre
1598 lectures
Portrait de francois.detry
francois.detry