Roman pour la vie - Troisième partie : le cinquième évangile - chapitre 52 - Qu'est-ce que l'homme ?

Chapitre 52 – Qu’est-ce que l’homme ?

Nous avons vu ce qu’est l’esprit et …l’Esprit, mais l’homme, cette entité que nous reflète notre miroir ou que nous croisons quotidiennement, qui est-il ?

Que l’on soit athée, évolutionniste ou croyant, chrétien, musulman, orthodoxe, animiste ou autre … tous, nous sommes travaillés par des questions d’ordre existentialiste. Qui est l’homme ? Qu’a-t-il à faire sur cette terre ? Pourquoi naître ? Pourquoi mourir ? Mais … meurt-on vraiment ?

Depuis près d’un siècle, l’homme se soucie essentiellement d’améliorer son standing de vie et s’il y est en partie parvenu, il connaît néanmoins toujours des échecs, des souffrances en tous genres. La malnutrition frappe des contrées entières, la paupérisation s’installe, des guerres, des révolutions s’allument un peu partout dans le monde. La pollution s’accroît, menaçant notre santé… Sans parler du réchauffement climatique et son cortège de conséquences. Toutefois, des milliards d’yeux nous épient. L’Univers tout entier nous a jugés et déclarés inaptes à assumer notre avenir d’entité humaine libre et constructive.

Accusé d’avoir rejeté la connaissance du Créateur et Éducateur divin et s’étant montré incapable de gérer sainement la planète qui lui avait été confiée, l’homme est à présent soumis aux lois cosmiques et doit faire face aux effets désastreux de ses actions. Il avait été placé sur Terre pour que son aptitude à l’obéissance à Dieu y soit mise à l’épreuve. Il a failli à cette mission, de même qu’à son rôle de gardien de la terre. La science cependant reconnaît que le monde créé est en constante expansion. De là à penser qu’il n’a pas de fin … il n’y a qu’un pas. Serait-ce l’éternité physique ? Pour ceux – et ils sont nombreux – qui imagineraient l’ennui que pourrait engendrer la réalité d’une vie éternelle, qu’ils imaginent plutôt la jouissance qu’ils pourraient retirer à explorer une multitude de planètes jusqu’ici inconnues et inaccessibles et d’y réaliser un travail de création, de construction, avec l’aide de la science prodiguée par les anges et avec la bénédiction divine !

De ce qui précède, vous mesurerez mieux l’étendue de l’orgueil qui s’empara de Lucifer et de ses anges à l’opportunité d’un tel pouvoir et pourquoi l’iniquité fut trouvée en eux. Ce pouvoir sur le cosmos ne fut donc pas attribué non plus à l’homme pécheur à qui seule la terre fut confiée comme terrain d’expérience.
La conclusion en est très douloureuse. La loi cosmique primordiale est la loi de l’Amour et elle doit être appliquée à tous les niveaux du règne vivant sur Terre, dans les airs et dans le cosmos. C’est contre cette loi d’amour que se dressa Lucifer et c’est contre elle aussi que s’élève aujourd’hui l’homme, en lui préférant la loi compétitive. En cela, l’homme devient ennemi de son Créateur, ennemi de Dieu. Le jugement de la Terre s’est opéré. L’homme, inconsciemment, a choisi son camp, contre Dieu.

La perversion d’un tiers des anges ruina le cosmos qui fut ravagé par une guerre gigantesque. Mais à ceux qui refusent et refuseront leur filiation à Lucifer et à sa marque 666 et qui, dès ce jour, veulent devenir fils de Dieu, la grâce d’un caractère parfait sera accordée en vue d’œuvrer au perfectionnement de l’Univers. Voici révélée l’une des raisons du pourquoi de notre existence. Mais il en est d’autres. L’une d’elles, et non la moindre, est parallèle à la création cosmique physique et éternelle. Dieu voulait, Lui qui n’est pas physique mais Spirituel, se reproduire en l’homme après l’avoir rendu parfait et immortel. Mais ce moment incroyable dans l’histoire de l’humanité n’est pas encore arrivé car la création de l’homme n’est pas encore terminée.

Cependant, que vous le croyiez ou non, cette période d’achèvement approche et cette génération, qui lit ces lignes, connaîtra cet événement grandiose.

Christ fut engendré par Dieu et devint ainsi Fils de Dieu. Christ, contrairement aux anges rebelles et aux hommes, n’a pas péché. Et c’est heureux pour nous, car une Loi de sang avait été décrétée à nos premiers parents par ces paroles divines : « Si tu pèches, tu mourras. » Et l’homme pécha…aussi. Mais Christ, n’ayant pas péché et ayant résisté au démon lors de son jeûne au désert, put prendre sur Lui, Fils de Dieu et Dieu vrai, le poids des péchés du monde lors de sa crucifixion et la loi décrétée à nos premiers parents fut lavée par le sang du Christ. Ainsi, l’homme peut se repentir, se détourner du péché et accepter Christ comme sauveur et Roi du monde à venir et ainsi devenir Fils de Dieu en lequel Dieu se reproduit. Ce processus s’accomplira lors du retour de Christ (Son deuxième avènement) lorsqu’Il arrachera notre cœur de pierre pour le remplir de l’Esprit Saint par qui nous obtiendrons la Vie éternelle, la Joie, la Paix, l’Amour et la Jeunesse ainsi que l’abolition du péché.

Ceux qui, dès maintenant, en communion de prière, demandent à Dieu d’être investis de l’Esprit Saint deviennent-ils pour autant éternels tout de suite ? De corps physique, non, mais d’Esprit … oui. Cependant, lors du retour du Christ qui a vaincu la mort, même leur corps physique sera rajeuni et rendu immortel et passera, comme nous le dit saint Paul, « de corps putrescible en corps imputrescible ».

Mais comment donc cela se pourra-t-il ? Parce que, dans l’homme, il y a un élément non physique et non reconnu bien sûr par la science : l’esprit humain. L’esprit humain n’est pas l’âme, laquelle n’est qu’une enveloppe de l’esprit. L’esprit humain n’est pas non plus le cerveau, ni l’intelligence (produit du cerveau). Et l’esprit humain, nous l’avons vu, n’est pas l’Esprit Saint, qui est l’Essence et Puissance de Dieu par lequel Dieu agit. Mais l’esprit humain est destiné à être supplanté par l’Esprit Saint pour atteindre sa destination finale : devenir Fils de Dieu.

En attendant ce jour béni, l’esprit humain fait la différence entre l’animal et l’homme qui, seul, en est nanti en vue de son devenir spirituel dans le futur royaume de Dieu sur Terre.

Quant à vous, ami lecteur, si vous voulez savoir où vous en êtes sur le plan spirituel, sachez que s’il vous a plu de lire ces lignes, ce « roman de Vie », c’est que l’Esprit de Dieu est déjà en vous car personne ne peut avoir connaissance des choses de Dieu si ce n’est par l’intermédiaire de l’Esprit Saint.

Réjouissez-vous, car le Royaume de Dieu s’est approché de vous et vous êtes candidat pour en être l’un des sujets bienheureux.

À suivre