Week-end faste à Zolder les 18 et 19/10/2008 - FIA GT, BTCS et Belgian GT

Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin Photos Patrick Davin

FIA GT – Circuit Zolder 18 et 19/10/2008 – Maserati s’impose au terme d’un superbe combat.
C'est à une 9ème et avant-dernière épreuve du championnat FIA GT absolument explosive que l'on a assisté ce dimanche sur le circuit de Zolder. Deux heures durant, les bolides des catégories GT1 et GT2 ont assuré le show, se battant à coups de secondes. Et si les actions de Maserati étaient à la baisse à l'issue des qualifications (crash pour la MC12 n° de Bertolini et Bartels) et du début de course, le travail parfait réalisé par l'équipe Vitaphone dans les stands a permis aux italiennes d'inverser la tendance de manière très spectaculaire. A l'issue de son premier arrêt, la n°1 de Bertolini et Bartels, leaders du championnat, se portait au commandement, une position confirmée à l'issue du deuxième passage par la pitlane. Disposant d'un avantage d'une dizaine de secondes, les deux pilotes ont réalisé une excellente affaire dans l'optique du titre avant la finale de San Luis. Derrière la Maserati n°1, le combat a fait rage entre les Corvette C6.R et les Aston Martin DBR9 ! C'est finalement Mike Hezemans et Fabrizio Gollin (Corvette Phoenix) qui avaient le dernier mot, mais leur handicap de 8 points au championnat sera bien difficile à combler en Argentine. Grosse bourre par contre entre les Aston Martin pour le gain de la plus petite marche du podium, Karl Wendlinger et Ryan Sharp (Jetalliance) venant de justesse à bout de Philipp Peter et Alan Simonsen (Gigawave), même si le Danois a été la révélation du week-end, en dépit d'une pole qui lui a été retirée pour cause de chrono réalisé sous drapeau jaune. A noter également la fort belle prestation de la Gillet Vertigo de Leinders et Kuppens.
Résultats: Bertolini-Bartels (Maserati MC12) – Vitaphone – 80 tours in 2.00’47”551 2 - Hezemans-Gollin (Corvette Z06) – Phoenix – 7”152 3 - Wendlinger-Sharp (Aston Martin DB9) - Jetalliance –10”179 4 - Simonsen-Peter (Aston Martin DB9) - Gigawave – 10”539 5 - Fassler-Deletraz (Corvette Z06) – Phoenix – 29”230 6 - Negrao-Ramos (Maserati MC12) - Vitaphone – 45”041 7 - Vosse-Franchi (Saleen S7) - Larbre – 45”699 8 - Lamy-Bobbi (Maserati MC12) - Vitasystems – 1 t. 9 - Vilander-Bruni (Ferrari 430) - AF – 3 t. 10 - Malucelli-Ruberti (Ferrari 430) - Scuderia Italia – 3 t. 11 - Lieb-Palttala (Porsche 997) - Prospeed – 3 t. 12 - Collard-Westbrook (Porsche 997) – Prospeed – 3 t. 13 - Russo-Companc (Ferrari 430) – Advanced – 4 t. 14 - Mullen-Sutton (Ferrari 430) – CR – 4 t. 15 - Camathias-Balbiani (Ferrari 430) - Scuderia Italia – 4 t. 16 - Mucke-Enge (Aston Martin Vantage V8) – Aston Martin – 4 t. 17 - Leinders-Kuppens (Gillet Vertigo) – Belgian Racing – 6 t.

Belgian GT – Circuit Zolder 18 et 19/10/2008 - Doublé des Mosler Gravity en première manche et Bouvy / Coens champions à l’issue de la seconde.
Ce dimanche matin sur le circuit de Zolder, le Belgian GT Championship a vu son avant-dernière manche marquée par la domination des Mosler MT900 R Gravity Racing International, Kumpen-Longin et Radermecker-Marchal ne rencontrant pas d'adversaire à la hauteur de leurs bolides dans la pinède durant cette course de 60 minutes. A l'issue de l'heure de course, Radermecker échouait dans le sillage immédiat de Bert Longin. Quant à la lutte pour le titre, elle a d'abord vu Damien Coens (Ferrari Francorchamps Motors Delahaye) partir à la faute dès le premier tour, ce qui obligeait Fred Bouvy à entamer une furieuse remontée. Au bout des 60 minutes, le nouveau champion BTCS intégrait le top 5, ce qui lui permettait de conserver un avantage de 4 points au championnat. Dans le clan GPR Racing, le maximum a été fait, après un premier relais tranquille de Greg Franchi, Maxime Soulet a sérieusement haussé le rythme pour terminer au 3ème rang, devant la Porsche 997 GT3 Cup S NGT Racing de Maes et Couwberghs. Avant l’entame de la seconde manche le suspens demeurait entier avec une lutte pour les deux titres (pilotes et teams) plus ouverte que jamais. Hélas, tous les espoirs de titre semblaient s’envoler pour le team NGT quand la Porsche de Ruben Maes perdait trois tours suite à un souci de suspension. A 13 minutes de l’arrivée, les deux leaders du championnat se retrouvaient roue dans roue, aux deux premières places derrière la safety car. Mais à la relance de la course, le duel tant attendu pour le titre s’achevait malheureusement au freinage suivant, où Greg Franchi tapait l’arrière de la Ferrari. Les deux voitures échouaient dans le bac à graviers. Et si l’infortuné Damien Coens pouvait s’en extraire pour finir 12ème, la Porsche GPR en restait-là, radiateur explosé. Et ultimes espoirs de titres envolés. Les Mosler profitaient de ce regrettable incident pour reprendre les commandes et signer un inédit triplé, Anthony Kumpen passant sur la ligne Ron Marchal, classé deuxième à… 21 millièmes ! "Voilà une belle manière de clôturer cette difficile saison", jubilait Anthony Kumpen sur la plus haute marche du podium après ce magnifique doublé Gravity. Mais les plus grandes émotions et effusions de joie et de tristesse se vécurent dans la pitlane, au sein des teams GPR et Francorchamps Motors Delahaye. Tandis que Maxime Soulet venait sportivement s’excuser et féliciter Fred Bouvy, le Bruxellois célébrait avec toute son équipe sa deuxième couronne du week-end avec le titre dans le Drivers Challenge.
Le titre des équipes revient quant à lui au team Porsche NGT de Bart Couwberghs et Ruben Maes qui après le titre en D2 l’an dernier s’impose maintenant en D1. Résultats
Race 1
1.Kumpen-Longin (Mosler MT900) en 1h01.16.375 ; 2. Marchal-Radermecker (Mosler MT900) à 0.239; 3. Franchi-Soulet (Porsche 997 GT3) à 23.775 ; 4. Couwberghs-Maes (Porsche 997 GT3) à 42.172 ; 5. Coens-Bouvy (Ferrari 430 GT3) à 1.12.250 ;
Race 2
1.Kumpen-Longin (Mosler MT900) en 1h01.16.375 ; 2. Marchal-Radermecker (Mosler MT900) à 0.239; 3. Franchi-Soulet (Porsche 997 GT3) à 23.775 ; 4. Couwberghs-Maes (Porsche 997 GT3) à 42.172 ; 5. Coens-Bouvy (Ferrari 430 GT3) à 1.12.250 ;
Drivers Championship :
1. Bouvy-Coens 121 ; 2. Soulet-Franchi 117 ; 3. Couwberghs-Maes 111

BTCS - Circuit Zolder 18 et 19/10/2008 - Fred Bouvy champion !
Il n'aura pas fallu attendre la deuxième et dernière joute de Zolder sur le front des Belgian Touring Car Series pour voir Fred Bouvy (Renault Mégane Delahaye) ceindre la couronne 2008. Victorieux de la première joute en compagnie de Christian Kelders, le Bruxellois a effectué le break décisif - et mathématique - en se mettant hors de portée de ses adversaires directs. Le moins que l'on puisse écrire est que cette première joute BTCS a été animée, avec un carambolage au départ condamnant la Renault Clio CSA Racing de Sterckx et la Honda Civic Objectif 2:30 d'André et De Vits, les nouveaux champions en T2 ! Si la Mazda RX-8 TBER de Werner Van Herck et Stéphane Lémeret faisait forte impression, au point de se retrouver au sommet de la hiérarchie en vue de l'arrivée, un souci mécanique (bris de boîte) la privait encore de victoire. Kelders n'avait plus qu'à se laisser glisser vers le drapeau à damier, en surveillant la remontée de Steve Vanbellingen (BMW M3 Silhouette KS Motorsport). Ce sont les Britanniques Nigel Greensall et Iain Dockerill (Peugeot 407 Silhouette Chad Racing), pourtant partis depuis le fond de la grille suite à une casse moteur durant les essais, qui ont complété le podium, à la suite d'une tonitruante remontée. En S2, la bataille a fait rage également entre les Solution F, Corthals, Meert et Fumal (Street Machine) remportant la victoire de justesse face à Gomez et Morel (Gomez Compétition), Michaël Schmetz (Gomez Compétition) s'offrant la 3ème place malgré un tête-à-queue. En T3, si la BMW M3 de Joosen et Pampel dominait le début de course, c'est Pierre-Yves Rosoux (Seat Leon Denospi) qui décrochait la médaille d'or, précédant Pampel-Joosen et Philippart-Reynaerts (BMW M3). En s’imposant dans la dernière manche des Belgian Touring Car Series 2008, Steve Vanbellingen et Bert Redant ont fait coup double : ils permettent au KS Motorsport de terminer la saison sur un coup d’éclat et s’emparent de la médaille de bronze au championnat derrière Frédéric Bouvy, titré depuis la veille, et Kevin Morel dont la première campagne belge a marqué les esprits. Conclue sous un superbe soleil d’automne, cette course consacre les champions 2008 : outre Frédéric Bouvy (classement absolu et S1), ils ont (officieusement…) pour noms Kevin Morel (S2), Pierre-Yves Rosoux (T3), Bernard André et Alexandre De Vits (T2), et Serge De Beil et Franky Huybrechts (T1), sans oublier Thierry Martinez (S3). (Com & Patrick Davin)

Résultats :
Course 1: 1. Bouvy-Kelders (Renault Mégane Trophy) 34 tours en 1h01.14.623 ; 2. Vanbellingen-Redant (BMW M3 Silhouette) à 03.569 ; 3. Dockerill-Greensall (Peugeot 407 Silhouette) à 28.450 ; 4. Meert-Fumal-Corthals (Touring Cup) à 1 tour, 1ers en S2 ; 5. Morel-Gomez (Touring Cup).
Course 2: 1. Vanbellingen-Redant (BMW M3 Silhouette), 36 tours en 1h00.02.222 ; 2. Bouvy-Kelders (Renault Mégane Trophy) à 22.575 ; 3. Schmetz (Touring Cup) à 1 tour, 1er en S2 ; 4. Morel-Gomez (Touring Cup) ; 5. Franchi-Warroquiers (Jaguar X-Type Silhouette).

Patrick Davin.

Pour plus de photos, cliquez www.racing-pictures.be