Airborne 44 – T1 & T2, Ph. Jarbinet - Casterman.

écrit par patrickthibaut
le 07/10/2009
Tome 1.

Airborne 44 – T1 & T2, Ph. Jarbinet - Casterman.
Tome 1, « Là où tombent les hommes ».
Décembre 1944. La bataille des Ardennes fait rage depuis plusieurs jours. Dans une forêt figée par la neige et le gel, d’ultimes détonations parviennent encore aux oreilles d’un GI Airborne abattu dans la neige. Face à lui, deux enfants impuissants tentent de l’empêcher de mourir. Mais dans son dos, une tache de sang s’agrandit inexorablement…
Flash-back. La guerre partout, pour tous…
Au milieu d’un ruisseau, Luther Yepsen et un soldat allemand se tiennent mutuellement en joue. Ils hésitent à s’entretuer. L’Allemand finit par rompre l’affrontement et disparaît entre les arbres. Luther regarde sa main gauche ensanglantée. Il lui manque deux doigts, arrachés par une balle. Fouillant désespérement le lit du cours d’eau, il trouve enfin ce qu’il cherche : son annulaire autour duquel se trouve encore son alliance. Délicatement, il la récupère…Sur la crête d’une colline, des SS enfouissent des mines sous la neige. La discorde règne entre les officiers. Evoquant une mystérieuse mission ordonnée par le Reichsführer Himmler en personne, l’un des deux hommes assassine froidement le second. Qui est donc cet Egon Kellerman qu’ils sont chargés de retrouver à tout prix ? Dans un ancien haras, Gabrielle vit seule avec ses deux derniers chevaux. La guerre lui a pris tout le reste. Tout ce qui comptait à ses yeux… Dans une forêt aux contours de brume et de danger, deux enfants perdus sont partis à la rencontre de leurs parents que, dans leur naïveté, ils croient encore vivants. Leur destin commun est en marche.

Tome 2, « Demain sera sans nous ».
Lumière rouge. Bassins. Agrandisseur. Photos qui sèchent sur un fil… Dans la pièce où son frère développait ses photos avant la guerre, Gabrielle Osterlin regarde apparaître des visages de femmes et d’enfants, de corps dénudés face à des fusils et des fosses au milieu de nulle part. La réalité de la barbarie nazie jaillit du passé sur le papier photo, appuyée par la force d’un récit minutieux qui ne laisse aucune place au doute. Pour Gabrielle, Luther et Casmir, la guerre prend alors un sens dont peu de gens, à l’Ouest, avaient pris conscience.
Et pour cause… La directive 1005 émanant du Reichsführer Himmler en personne exigeait que toute trace des massacres perpétrés à l’encontre des Juifs sur le front de l’Est soit impitoyablement traquée et effacée. Personne ne devait savoir…
Sur le terrain, Himmler faillit réussir.
Dans les mémoires, il en allait tout autrement.
Egon Kellerman et Jakob Osterlin, pauvres « malgré nous » enrôlés de force au début de la guerre, font partie de ces mémoires en fuite. Malheureusement, la connaissance a un prix. Dans le village de Gabrielle, le commando SS a fini par apprendre l’existence de cette dernière.
La chasse est lancée.
Elle ne pourra se terminer que par la mort de ceux qui savent.
Le destin, là encore, va choisir ses victimes.Demain sera sans nous, certes, mais à partir de quand ?
C’est aujourd’hui que tout se joue.
Si la parole peut survivre à la mort, alors demain pourra parler à jamais.

Avec les deux tomes d’AIRBORNE 44 dessinés directement à l’aquarelle, Philippe Jarbinet nous livre un solide récit d’action et un vrai suspense, tout en dressant le portrait intimiste d’une passion inattendue entre un soldat américain et une jeune européenne au cœur de l’une des pires batailles de la Seconde Guerre mondiale. L’omniprésence du danger exacerbe les sentiments et les intérêts, poussant chacun à faire des choix cornéliens qui ne devraient pas être faits en temps de paix. Car une chose est sûre : la guerre ne pardonne aucune erreur et ne fait pas de quartier. Sans avoir l’air d’y toucher et en faisant preuve d’une irréprochable précision dans le moindre détail, Philippe Jarbinet nous entraîne sur les traces d’un pan de l’Histoire qui ne doit jamais tomber dans l’oubli.
Avec les deux tomes d’AIRBORNE 44 dessinés directement à l’aquarelle, Philippe Jarbinet nous livre un solide récit d’action et un vrai suspense, tout en dressant le portrait intimiste d’une passion inattendue entre un soldat américain et une jeune européenne au cœur de l’une des pires batailles de la Seconde Guerre mondiale. L’omniprésence du danger exacerbe les sentiments et les intérêts, poussant chacun à faire des choix cornéliens qui ne devraient pas être faits en temps de paix. Car une chose est sûre : la guerre ne pardonne aucune erreur et ne fait pas de quartier. Sans avoir l’air d’y toucher et en faisant preuve d’une irréprochable précision dans le moindre détail, Philippe Jarbinet nous entraîne sur les traces d’un pan de l’Histoire qui ne doit jamais tomber dans l’oubli.
(www.casterman.com – 48 pages en couleurs – 11,50 €)
~~~~~~~~~~~~~~~

Philippe Jarbinet
Lieu de résidence : Verviers

Né en 1965, formé à l’institut Saint Luc à Liège, Philippe Jarbinet fait ses débuts professionnels dans la bande dessinée en 1992. Sa principale série, Mémoires de cendres (10 volumes parus chez Glénat) voit le jour en 1995. Il a également signé la série Sam Bracken (3 volumes chez Glénat entre 2003 et 2006). Airborne 44 concrétise sa première incursion au sein du catalogue Casterman.

  • Tome 1.
  • Tome 2.
  • Airborne 44 – T1 & T2, Ph. Jarbinet - Casterman.
  • Airborne 44 – T1 & T2, Ph. Jarbinet - Casterman.
  • Airborne 44 – T1 & T2, Ph. Jarbinet - Casterman.
  • Airborne 44 – T1 & T2, Ph. Jarbinet - Casterman.
  • Airborne 44 – T1 & T2, Ph. Jarbinet - Casterman.
  • Airborne 44 – T1 & T2, Ph. Jarbinet - Casterman.
  • Airborne 44 – T1 & T2, Ph. Jarbinet - Casterman.
  • Airborne 44 – T1 & T2, Ph. Jarbinet - Casterman.
  • Airborne 44 – T1 & T2, Ph. Jarbinet - Casterman.
  • Airborne 44 – T1 & T2, Ph. Jarbinet - Casterman.
2100 lectures
User default img
patrickthibaut