Animations pour enfants au cours de la Nuit Européenne des Chauves-Souris

écrit par admin
le 20/12/2009
natagora,ardenne,chauves-souris,4242

Une comédie musicale sur le thème des CHAUVES-SOURIS.
Les acteurs (du projet, pas de la comédie …) :

1. Les chauves-souris
Autrefois très nombreuses, la plupart des chauves-souris de nos régions sont aujourd’hui menacées.
21 espèces de chiroptères habitent la Wallonie, dont :
- 3 Espèces dont l'extinction est imminente
- 5 Espèces rares ou en forte régression, dont la disparition est prévisible à court terme si des mesures ne sont pas prises rapidement pour assurer leur maintien
- 2 Espèces vulnérables, en régression partout en Wallonie
- 4 Espèces encore communes mais susceptibles de poser des problèmes à moyen terme
- 7 Espèces pour lesquelles les données sont insuffisantes pour évaluer leur état
Le territoire de Natagora-Ardenne centrale est particulièrement important pour la protection, puisque plusieurs de ces espèces (dont 3 sont classées « Natura 2000 ») y ont des abris hivernaux (particulièrement dans les anciennes ardoisières).
Méconnues et souvent mal aimées, elles sont pourtant très utiles ! Comment vivent-elles ? Que mangent-elles ? Quelles sont les particularités de ces étranges animaux vivant la nuit ?
Mais surtout, quel rôle jouent-elles ? Comment et pourquoi sont-elles des acteurs de l’équilibre de notre environnement et de nos biotopes les plus précieux ?
Grand Rhinolophe en vol (Photo Frédéric Forget, Plecotus)

2. Le public
Ce rôle-là, le grand public ne le connaît pas suffisamment. C’est à lui qu’il faut s’adresser. Outre leurs actions directes de protection, des efforts importants sont chaque année consacrés à cette sensibilisation par la Région Wallonne, par Plecotus (le groupe de travail Natagora qui s’est spécialisé dans la protection de nos chiroptères) et par Natagora dans son ensemble.

Rendre ses habitants conscients et fiers de la valeur et de la richesse de LEUR patrimoine naturel, voilà pour la Région Wallonne un gage de leur adhésion commune à leur citoyenneté.
Cependant …
Les États parties conviennent que l'éducation de l'enfant doit viser à … :
e) Inculquer à l'enfant le respect du milieu naturel.
(Article 29 de la Convention des Droits de l’Enfant adoptée par les Nations Unies le 20 novembre 1989)
C’est donc aussi le public le plus jeune qu’il faut atteindre et sensibiliser, en sorte que les réflexes d’intérêt et de protection lui deviennent naturels. Cela ne peut se faire que par des actions lui adressées spécifiquement, par une pédagogie ludique.
C’est lui qu’il faut transformer en acteur de la protection des chauves-souris – et autrement qu’en lui donnant à voir ou à lire Batman !

Animations pour enfants au cours de la Nuit Européenne des Chauves-Souris
(Photo Thierry Gridlet)

3. Natagora-Ardenne centrale
Depuis sa création en 1994 (sous le nom à l’époque de RNOB-Famenne-Ardenne), Natagora-Ardenne centrale s’est mise particulièrement en évidence notamment par de nombreuses actions pédagogiques pointues à destination de la jeunesse.
L’association de la nature à la culture - particulièrement à la musique et aux arts de la scène - y joue régulièrement un grand rôle. Parmi les plus largement médiatisées, citons :
- l’Opération loutre de novembre 1994, déjà avec Théo Mertens : 300 enfants composent (textes et musiques) 12 chansons sur la loutre, se rassemblent à Martelange pour les interpréter et replantent les rives de la Sûre pour reconstituer un habitat favorable aux loutres ;
- l’Opération Râle des Genêts en 1995 : après une semaine de rencontres avec nos animateurs, les enfants des écoles de Rochefort se rassemblent pour planter avec Yves Duteil une haie dans la nouvelle réserve Yves Duteil ;

Yves Duteil partageant sa joie avec
les enfants de Rochefort

- la présentation en 1996 à Arlon, par 250 enfants, de la comédie musicale La Saga Desmarais, écrite par Théo Mertens dans le cadre du programme d’animation « Haute-Semois » des Réserves Naturelles RNOB ;
- le CD De Fables et d’Eglantines - la nature au fil des mois réalisé en 1997 avec Théo Mertens sur le thème de la conservation de la nature, accompagné d’un dossier pédagogique établi par la Maison de l’Environnement de Marche-en-Famenne : 12 mois, 12 tranches de vie, 12 chansons ... Ce projet a fait l’objet d’une présentation à Houtopia en présence de M. le Ministre Guy Lutgen ;
- les Chlorophylliades, premier concours interscolaire de connaissance de la nature et de l'environnement, ont maintenant dépassé le seuil des 1000 participants ; elles ont connu en 2006-7 leur quatrième édition, après celles de 1997, de 2000 et de 2003.
En 2003, la finale des Chlorophylliades, qui avait réuni 400 spectateurs, avait été honorée de la présence de S. A. R. le Prince Laurent (ci-contre conversant avec les finalistes) et diffusée par la télévision.
- En mai 2005, à l’occasion de la signature, en présence de S. A. R. le Prince Laurent et du ministre Lutgen, de la convention entre la ville de Neufchâteau et Natagora (portant sur la mise à disposition de Natagora par la ville du Moulin Klepper en vue d’y mettre en place un centre nature), une centaine d’enfants ont participé avec eux (photo ci-dessous) à une animation préparée par Natagora-Plecotus sur le thème (déjà !) des … chauves-souris.

L’installation de ce centre nature au Moulin Klepper a élargi l’audience de Natagora et permis l’organisation de nombreuses activités.

Deux des collaborations antérieures entre Théo Mertens et Natagora-Ardenne centrale :
A gauche : la jaquette de la cassette A l’eau, la loutre
A droite : la jaquette du CD De Fables et d’Eglantines
4. L’Ecole Fondamentale Libre Saint-Joseph de Neufchâteau
L’Ecole Fondamentale Libre Saint-Joseph fête cette année le 125e anniversaire de sa création. Cet établissement scolaire - situé au cœur de la ville mais bénéficiant d’un cadre naturel exceptionnel - rassemble … élèves répartis dans 5 classes maternelles et 11 primaires.
Depuis de nombreuses années, de multiples projets environnementaux se sont concrétisés grâce à l’enthousiasme des enfants et de l’équipe éducative. Citons, entre autres :
• Elevage de coccinelles & de papillons en maternelle et en primaire
• Activités de découverte et de gestion de la réserve naturelle de Molinfaing
• Participation annuelle à l’opération de ramassage des déchets : « Commune propre »
• Semis de graines au printemps (maternelles)
• Journées à la ferme (maternelles)
• Classe de Ferme (1ère et 2ème années primaires) ; Classe de Mer (3ème et 4ème années primaires) : Classe de Patrimoine (5ème primaire)
• Réalisation d’un reportage diffusé dans l’émission « Le Jardin extraordinaire »
• Participation à l’opération Natagora : « Devine qui vient dîner chez toi aujourd’hui ? » (comptage des oiseaux visitant la mangeoire)
• Mise en place, en partenariat avec l’Association de Parents, d’une fontaine à eau
• Réhabilitation d’une colonie d’hirondelles de fenêtre en 2009
• …
5.Théo Mertens

Théo Mertens, un fin sourire dans une barbe épaisse Voilà plus de trente ans que Théo Mertens chante et compose ... des centaines de chansons ou spectacles pour enfants et adultes, ainsi que d'innombrables illustrations sonores. Il a roulé sa bosse un peu partout dans la Francophonie : France, Suisse, Québec, Sénégal, Burkina Faso, Centre-Afrique, ...
C'est depuis 1986 qu'il vit de sa plume et de sa guitare. Vivre de ses passions, quelle chance !, reconnaît-il. Sans cesse trouver l’inspiration-transpiration nécessaire, être en éveil, avoir les oreilles et les yeux ouverts pour ramasser ce que disent les gens. Et le chanter avec les mots de tous les jours.
Qui peut adresser à nos enfants le message de l’amour de la nature, mieux que ce troubadour pédagogue, dont les chansons fleurent bon le rêve, l'amitié, l’histoire et l’aventure?
Sa carrière a commencé dans les mouvements de jeunesse où, jeune animateur, il grattait la guitare pour le plaisir de ses copains. Quelques années plus tard, Noël Colombier l'introduisait dans un studio pour un premier 45 T. Bien vite, il y en eut d'autres, tout comme des cassettes et de nombreuses animations, qui l'incitèrent à ranger définitivement ses manuels scolaires.
Le thème de l'environnement est constant chez Théo Mertens, depuis sa chanson Plante un arbre (une des plus connues). Yann et le printemps, une de ses comédies musicales portait également sur ce thème. Le WWF (CD Quelques airs pour mieux respirer) pour sa Campagne Ozone et la Région Wallonne (CD Chants de la Dyle, en collaboration avec le Centre Culturel du Brabant wallon) ont également fait appel à son talent.
Natagora-Ardenne centrale n’a eu qu’à se féliciter de ses collaborations antérieures (cfr. 3 ci-dessus) avec Théo Mertens : elles représentent un gage de succès pour la nouvelle : le projet chauves-souris !
Chanson-devinette
Sous le toit de mon voisin,
Des animaux très malins
Ont élu leur domicile !
Les oreilles en feuilles de chou,
Un museau mignon comm’ tout,
Devinez, c’est très facile! ...
… réponse dans le refrain : Ce sont les chauves-souris
Qui sortent toutes les nuits
Faire un pique-nique
De tous les moustiques !
Dans une des 12 chansons du CD De Fables et d’Eglantines (celle du mois de février ou ventôse), Théo Mertens abordait déjà avec bonheur le thème de la chauve-souris.

6. Le projet chauves-souris

ILS ONT VU LE MONDE A L’ENVERS !
Tête en bas, tête en haut… Les 400 spectateurs qui ont rempli ce dimanche le Centre Culturel et Sportif de Neufchâteau n’ont vraiment pas su où donner de la tête ! La raison ? La comédie musicale présentée par 175 enfants de l’Ecole Fondamentale Libre Saint-Joseph les a emmenés dans le monde renversant des chauves-souris.
Un chœur de cent-dix enfants, une chorégraphie de cinquante autres et une troupe d’acteurs comptant quinze élèves ont fait vibrer le public durant la représentation de la comédie musicale « La vie de château ». Celle-ci avait pour cadre les combles d’une vieille demeure occupée par des chauves-souris. L’arrivée d’un promoteur immobilier et de nouveaux propriétaires impatients de découvrir la cache d’un trésor annoncé, allait chambouler la vie des demoiselles de la nuit. Grands Murins, Vespertillions, Pipistrelles et Rhinolophes se sont vus mêlés malgré eux à l’affaire mais ont entendu faire respecter leur vie privée ! C’était « donnant – donnant »…
Initié par Natagora Ardenne centrale, cet outil d’éducation à l’environnement a été composé en majeure partie par le musicien Theo Mertens qui - a plusieurs reprises déjà - a mis son talent au service de l’association de protection de la nature et de l’école chestrolaise. Mais les enfants de Neufchâteau ont également participé activement à la création de la comédie. En effet, au début de cette année (n.d.l.r. : qui coïncide avec le 125è anniversaire de la fondation de leur école), ils ont participé à l’écriture de plusieurs chansons de « La vie de Château », aidés en cela par leur complice Theo Mertens venu expressément dans les classes des élèves de 5è et 6è primaires.
Il aurait été évidemment dommage qu’un travail d’une telle ampleur ne soit présenté qu’une seule fois ! Aussi, grâce à l’aide apportée par le Ministère wallon de la nature, l’Ecole Saint-Joseph tient gracieusement à la disposition des enseignants intéressés un CD rom comprenant le scénario de la comédie musicale, les bruitages, les partitions des chants ainsi que les versions chantées et orchestrales. De quoi préparer un spectacle de fête scolaire d’une durée d’une heure et quart.
Pour recevoir gratuitement le CD :
Ecole Fondamentale Libre Saint-Joseph
Rue du Lt Lozet 12 – 6840 Neufchâteau
061/27 73 85
saintjoseph_neufchateau@yahoo.fr

Annexes

Quelques extraits des dialogues de la comédie ou des chansons pouvant servir de légendes aux photos :

Extrait 1
Grand Murin : « Nous allons bien nous entendre ! Enfin, avec des ultrasons… ça ne va pas être simple »

Extrait 2
Vespertillion : (les chauves-souris mettent des bonnets et des lunettes, genre pilote de chasse de la Première Guerre)
« Je mets mon bonnet et mes lunettes. Je vérifie mon équipement. Ho, Murin ! Ne vole pas aussi vite que l’autre fois hein… je n’arrive jamais à te suivre. T’as des grandes ailes, toi, mais moi, je suis juste un modèle réduit. Vérifie ton radar et ton gps Rhino… »

Extrait 3
Rhinolophe :
« Ca ne m’amuse pas du tout parce que naguère mon arrière-grand-père s’est trouvé cloué sur une porte de grange par des paysans superstitieux ! Et je n’ai pas envie de finir comme lui. Ce n’est tout de même pas notre faute si nous sommes différents des autres animaux. Nous sommes des mammifères, mais nous avons des ailes. Nous volons dans les airs, mais nous n’avons pas de plumes.
Vespertillion :
Celui qui sort du lot n’a pas beaucoup de chance ici-bas. Et comme nous ne sortons que la nuit, ça travaille encore plus leur imagination. Ils ont une sacrée trouille du noir !
Grand Murin :
Ca ne va pas recommencer toutes ces vieilles histoires ! Nous ne sommes pas plus grands que ça, on les débarrasse d’une foule d’insectes qui les piquent, les mordent, et voilà comment ils nous remercient ! On ne peut même plus dormir tranquilles au fond d’un grenier ! Cette fois c’en est trop ! »

Extrait 4
Grand Murin :
«Depuis la nuit des temps, les humains nous craignent. Mais notre seule faute, c’est le délit de facies ! Si on devait enfermer tous ceux qui ont une tronche de travers, on commencerait vachement à se sentir à l’étroit ! »

Extrait 5
Saturnin, Célestine, Boris et Boutchou :
« Attendez, pas si vite… ne partez pas ! Nous avons encore quelque chose à vous dire. Vous vous demandez certainement de quel trésor il s’agissait ? Tout ce qui nous entoure : les arbres, les fleurs, les légumes, les coccinelles, les abeilles, les chauves-souris, l’eau des rivières, des océans, des montagnes et du ciel. L’air de nos villes et villages. Tout ce qui nous entoure, oui ! Le voilà notre trésor ! »

Extrait 6 : chanson « Le monde à l’envers »

Toutes les nuits aux alentours
On file à tire-d’aile
On se repose tout le jour
Oreillards, pipistrelles
Qu’est-ce qu’on s’régale, mes amis
Des centaines de moustiques
Qui viennent rôder par ici
Et qui vous piquent, piquent

La nuit, on part en chasse
Le jour, on se prélasse
Les quatre fers en l’air
On voit le monde à l’envers

Quand nous sortons pour prendre l’air
Lorsque tombe le soir
Nous nous fions à notre flair
Et à notre radar.
On se faufile sans aucun bruit
Et sans s’faire remarquer
Nous sommes les ombres de la nuit
A l’abri du clocher

Mon cousin de Transylvanie
N’est pas du tout content :
Les gens lui mènent dure vie
Car dans un vieux roman
On lui fait la réputation
D’aller sucer le sang
De toute la population
Vraiment ! C’est bien navrant...

Extrait 7 : chanson « Les mals-aimés »

.1. Moi le serpent, pourquoi me détester ?
Je meurs de froid l’hiver, j’ai chaud l’été…
Je suis tout nu et je n’ai pas d’habits
Je rampe la nuit sans faire aucun bruit
Pourtant je vous délivre des souris
Et des petits rongeurs qui vous ennuient.

Refrain :
Nous sommes les mal-aimés
Toujours mis de côté
Nous sommes rejetés à longueur de journée
Qu’est-ce qu’on leur a donc fait ?

.2. C’est moi le rat, le champion des rongeurs
Je vous dérange et cause des malheurs
Je suis curieux, je fais de vilains bruits
Et réveille la maison toutes les nuits
Mais je transporte bien des maladies,
Je n’y puis rien, c’est ainsi que je vis.

.3. Moi le frelon, personne ne m’adore
Je pique à travers tout, je pique fort
Moi le moustique, j’aime votre sang
Je ne peux vraiment pas faire autrement
Toujours chassé par les tapettes à mouches
Pour les humains, nous sommes toujours louches.

.4. Oui, nous avons tous le droit d’exister
Avec nos défauts et nos qualités.
Nous sommes jugés sur nos apparences
Et faisons peur avec nos différences.
Pourtant chacun de nous est important
Du p’tit microbe jusqu’à l’éléphant.

© Theo Mertens et les enfants de 6ème de l’Ecole primaire libre Saint-Joseph
Neufchâteau, le 10 février 2009. Comédie musicale « La vie de château »
(Theo Mertens – Natagora Ardenne centrale – Ministère wallon de l’Environnement)

Ecole Fondamentale Libre
Saint-Joseph
c/o Jean-Philippe Remacle, directeur
Rue du Lieutenant Lozet 12
6840 NEUFCHATEAU
Tel.: 061/27 73 85

Régionale Natagora Ardenne centrale
c/o Thierry Gridlet
La Spinette 43
6800 NEUVILLERS
Tel.: 061/26 60 05
thierry.gridlet@gmail.com En collaboration avec le Service Public de Wallonie

  • natagora,ardenne,chauves-souris,4242
  • natagora,ardenne,chauves-souris,4250
  • natagora,ardenne,chauves-souris,4259
  • natagora,ardenne,chauves-souris,4291
  • natagora,ardenne,chauves-souris,4298
  • natagora,ardenne,chauves-souris,4326
  • natagora,ardenne,chauves-souris,4341
  • natagora,ardenne,chauves-souris,4347
  • natagora,ardenne,chauves-souris,4382
  • natagora,ardenne,chauves-souris,4450
  • natagora,ardenne,chauves-souris,4480
  • natagora,ardenne,chauves-souris,4485
  • natagora,ardenne,chauves-souris,44101
  • natagora,ardenne,chauves-souris,0095
  • natagora,ardenne,chauves-souris,0102
  • natagora,ardenne,chauves-souris,0131
  • natagora,ardenne,chauves-souris,0137
  • natagora,ardenne,chauves-souris,0175
3824 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.