Dossier V : L'humanité du temps de la fin et ses rapports avec Dieu.

écrit par martine.saquin
le 19/11/2009
666

Les marqués de la puce 666 et les marqués du sceau de Dieu

Le livre de la Révélation (Apocalypse) divise l’humanité en deux groupes bien distincts : ceux qui, influencés par satan le diable (ex Lucifer) vont se laisser marquer comme du bétail du nombre de la bête (666), et ceux qui vont s’opposer à cette puce et seront marqués du sceau de Dieu.
Ces derniers, inscrits dans le Livre de Vie depuis le commencement des temps, constitueront “le peuple élu” appelés à participer au règne du Christ. Quant à ceux qui se seront laissés marquer du nombre de la bête, ils subiront le même sort qu’elle et que le faux prophète décrit dans ces chapitres. Ces rapports du temps de la fin entre Dieu et les hommes devraient s’échelonner entre 2013 et 2017.

Note : les dates rapportées dans ces cinq dossiers ne sont pas un “calendrier apocalyptique”. Elles sont citées à titre d’éveil des consciences et peuvent être devancées ou retardées dans la réalisation des faits, selon la Volonté divine et suivant les comportements humains.

Chapitre 1er, versets 1 à 3 : « Révélation de Jésus-Christ, que Dieu Lui a donnée pour montrer à ses esclaves les choses qui doivent arriver bientôt ; et il l’a signifiée, en l’envoyant par son ange, à son esclave Jean, qui a rendu témoignage de la Parole de Dieu et du témoignage de Jésus-Christ, de toutes les choses qu’il a vues. Bienheureux celui qui lit et ceux qui entendent les paroles de la prophétie et qui gardent les choses qui y sont écrites, car le temps est proche ! »

Chapitre 1er, versets 7 et 8 : « Voici, Il vient avec les nuées, et tout œil le verra, et ceux qui l’ont percé ; et toutes les tribus de la terre se lamenteront à cause de Lui. Oui, amen. » (Période potentielle révélée : entre 2020 et 2027)

Ces deux versets renferment à eux seuls toute une richesse d’enseignement. Une fois de plus, nous apprenons que le Christ-Roi des rois ne reviendra pas seul, mais qu’il sera accompagné des milices célestes (nuées). Le monde entier (du moins ce qui en restera) verra cet événement y compris ceux qui l’ont percé.
Entendez par là, ceux qui lui ont enfoncé les clous et percé son côté de leur lance il y a un peu plus de 2000 ans. Ils faisaient partie du pouvoir romain ; à présent, les États unis d’Europe ressuscitent ce pouvoir et ceux qui ont crucifié le Christ en font partie…aujourd’hui !

Chapitre 7, versets 2 à 4 : « Et je vis un autre ange montant de l’Orient, ayant le sceau du Dieu vivant ; et il cria à haute voix aux quatre anges, auxquels il avait été donné de nuire à la terre et à la mer, disant : Ne nuisez pas à la terre, ni à la mer, ni aux arbres, jusqu’à ce que nous ayons scellé au front les esclaves de notre Dieu. Et j’entendis le nombre de ceux qui étaient scellés : 144 000 scellés de toute tribu des fils d’Israël. » (Période potentielle révélée : de 2018 à 2020)

Cet extrait est très significatif. Il nous apprend que les quatre anges en question ayant reçu mission d’empêcher les vents de souffler vont nuire à la terre et à la mer. L’absence totale de vent engendrerait une pollution croissante de l’air, pourrait être le commencement de la grande sécheresse et rendrait inefficaces les éoliennes. Cet extrait nous apprend aussi que les 144 000 marqués le seront avant les catastrophes afin d’être protégés.

Chapitre 7, versets 9 à 11 : « Après ces choses, je vis : et voici, une grande foule que personne ne pouvait dénombrer, de toutes nations et tribus et peuples et langues, se tenant devant le trône et devant l’Agneau, vêtus de longues robes blanches et ayant des palmes dans leurs mains. Et ils crient à haute voix, disant : Le salut est à notre Dieu qui est assis sur le trône, et à l’Agneau. »

Chapitre 7, versets 13 à 15 : « Et l’un des anciens répondit, me disant : Ceux-ci qui sont vêtus de longues robes blanches, qui sont-ils et d’où sont-ils venus ? Et je lui dis : Mon Seigneur, tu le sais. Et Il me dit : Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation, et ils ont lavé leurs robes et les ont blanchies dans le sang de l’Agneau. » (Période potentielle révélée : de 2017 à 2022)

Relisez le chapitre 9, versets 1 à 5, cité dans le dossier II (chutes d’étoiles).

Chapitre 9, versets 13 à 18 : « Et le sixième ange sonna de la trompette : et j’ouïs une voix sortant des quatre cornes de l’autel d’or qui était devant Dieu disant au sixième ange qui avait la trompette : Délie les quatre anges qui sont liés sur le grand fleuve Euphrate. Et les quatre anges qui étaient préparés pour l’heure et le jour et le mois et l’année furent déliés afin de tuer le tiers des hommes. Et le nombre des armées de la cavalerie était de deux myriades de myriades : j’en entendis le nombre. Et c’est ainsi que je vis les chevaux dans la vision, et ceux qui étaient assis dessus, ayant des cuirasses de feu, et d’hyacinthe, et de soufre ; et les têtes des chevaux étaient comme des têtes de lions ; et de leur bouche sortent du feu, et de la fumée, et du soufre. Par ces trois fléaux fut tué le tiers des hommes, par le feu, la fumée et le soufre qui sortent de leur bouche. » (Période potentielle révélée : de 2018 à 2021)

Ce récit ne paraît pas être un combat entre des armées humaines et celles des anges, mais plutôt un règlement de comptes entre les anges exterminateurs et les humains rebelles à Dieu. Les versets 20 et 21 nous indiquent clairement pourquoi une telle élimination est nécessaire : « Et ils ne se repentirent pas de leurs meurtres, ni de leur magie, ni de leur fornication, ni de leurs larcins… » Même les survivants n’éprouvent aucun repentir. Ce type d’attitude ne manque pas de faire penser aux plaies de l’Egypte qui s’abattirent sur Pharaon, incapable d’un repentir !

Chapitre 11, versets 1 et 2 : « Et il me fut donné un roseau semblable à une verge, et il me fut dit : Lève-toi et mesure le temple de Dieu, et l’autel, et ceux qui y adorent ; et le parvis, qui est en dehors du temple, rejette-le et ne le mesure point, car il a été donné aux nations, et elles fouleront aux pieds la cité sainte quarante-deux mois. » (Période potentielle révélée : de 2014 à 2019)

Bien sûr, il s’agit à nouveau de Jérusalem (la cité sainte) qui sera foulée par l’armée des nations durant quarante-deux mois (Luc, chapitre 21). Nous retrouvons ici cette période clé durant laquelle devraient se passer bien des choses : la prédication des deux témoins, la durée de la protection des fidèles du Christ au désert, la période de la dictature de la « bête » sous influence du faux prophète et du dragon (satan), la durée de la sécheresse et de la famine…

À suivre

  • 666
1328 lectures
User default img
martine.saquin