Exode de 1940. Avis de recherche

L’exode des populations belges francophones et des Français du nord en mai 1940 a déjà fait l’objet de nombreux livres, de nombreuses études ; de qualités différentes, ils n’en sont pas moins tous intéressants et donnent un aperçu, plus qu’un aperçu, un survol complet de la question, du point de vue historique. Je dois avoir tout lu en ce qui concerne plus particulièrement les livres consacrés au phénomène en Belgique et tous les ouvrages m’ont passionné.
Il est cependant un aspect de ce terrible exode – le plus vaste probablement de toute l’histoire de Belgique même avant que la Belgique n’existe – qui n’a été, selon moi, que très rarement abordé.
Je veux parler de l’exode raconté par ceux qui l’ont vécu directement ou par les récits de première main de leurs parents ; l’exode du peuple, des gens de tout âge, de toutes conditions sociales, religieuses, politiques, de toutes les classes sociales, qui ont tous vécu une aventure extraordinaire, au sens véritable du terme, c’est-à-dire « sortant de l’ordinaire ».
Je crois qu’il est temps – et peut-être même un peu tard – pour donner la parole a tous ces gens ou à leurs descendants directs pour qu’ils expliquent eux-mêmes, avec leurs mots, avec leur sensibilité, ce qu’ils ont réellement vécu, ce qu’ont été, pour eux et leur famille, ces terribles journées de mai 40. A VOUS, peut-être !
En résumé, je recherche des témoignages (écrits si possible, et sans se préoccuper de grammaire ou d’orthographe ; j’y pourvoirai, au besoin) des GENS (vous, moi, votre voisin, votre boulanger, votre avocat, votre patron, votre collègue, votre cousin, votre sœur, vos parents, …) qui ont vécu ces aventures très souvent tragiques, parfois cocasses, parfois comme un drame absolu, parfois comme leurs premières grandes vacances, …Bref, donner la parole à tous et NON PAS EN FAIRE UNE SYNTHESE, mais bien tenter de les publier tels quels afin de donner aux futurs lecteurs non pas un mais une multitude de témoignages, probablement différents certes, mais avant tout vivants, de ce que fut l’exode de 40 dans les tripes, dans le cœur, dans le plus profond des gens.
Mon but est d’en faire un livre dont je n’ai pas encore l’éditeur (mais bien des contacts préalables intéressants) en rassemblant côte à côte, page après page, les récits des gens, racontés par eux-mêmes ou leurs proches. En gros, une histoire populaire de l’exode de mai 1940 ! Pour encore préciser ma pensée, on pourrait l’intituler, ce livre : PAROLES D’EXODE.
Afin que la mémoire demeure !
Je me nomme Roger Marquet et je n’en suis pas à mon coup d’essai au point de vue publication de livres puisque j’en ai déjà publié six (parfois avec des co-auteurs) , mon septième est en lecture chez mon éditeur et je suis occupé à peaufiner mon huitième. Je n’ai cependant pas les moyens de vous rémunérer ; tout ce que je puis vous promettre, c’est que si votre récit est retenu pour faire partie du livre, un exemplaire de celui-ci vous sera offert gracieusement dès la menée à terme du projet.

Ah ! Encore une chose ! Si vous pouviez joindre des photos (au moins une de vous, à n’importe quelle époque) ce serait tout simplement magnifique. Je m’engage à les scanner et à vous les retourner après utilisation dans le même état qu’à l’aller. Je puis aussi me rendre chez vous si vous le souhaitez.

ROGER MARQUET
Chenogne, 1d
6640 Sibret
Tél. 061.21.91.51
Gsm : 0478.24.75.52
E-mail : rogermarquet@skynet.be

Mon survol de vos aventures se limitera aux deux Luxembourgs, aux Provinces de Liège, Namur, Hainaut et Brabant Wallon et à la Région de Bruxelles Capitale ; plus nos amis français des départements du nord de la France, du moins ceux qui touchent la Belgique !

MERCI DE BIEN VOULOIR LAISSER UNE TRACE DANS L’HISTOIRE…FUT-CE LA PETITE HISTOIRE !
(Mais les petits ruisseaux ne font-ils pas la grande rivière ?