JALHAY – TIEGE : Aux orgues depuis 60 ans.

écrit par francois.detry
le 08/09/2009
Lucy a l'orgue et ses choristes

En ce premier dimanche de septembre, toute la communauté de Sart et de Tiège s’est retrouvée pour manifester sa reconnaissance envers son organiste présente au clavier depuis 60 années. Très jeune, Lucy ( Marquet ) est inscrite au Conservatoire par sa maman Louise, elle qui appréciait le chant. Des études musicales perturbées par la guerre lui accordent d’abord un 1er prix de solfège et ensuite une récompense identique pour la pratique du piano et de l’orgue et ce, à l’âge de 20 ans. Mais pour papa, il lui faut un « vrai » métier de sorte qu’elle entame des études d’infirmière, études pendant lesquelles la complicité amicale de collègues lui accorde des permissions spéciales afin de pouvoir jouer de l’orgue ! La pratique régulière de cet instrument lui permet alors de donner des concerts à Tiège, Bellevaux, Ligneuville, Welkenraedt et même à Hasselt et aussi d’accompagner dans les années 60, les Petits Chanteurs de Stembert. Plus tard, lorsque ses enfants ont gagné en autonomie, elle reprend des études musicales durant 6 ans, se perfectionne en contrepoint et reprend des cours d’orgues à Verviers puis à Ettelbrück, où elle obtient un nouveau 1er prix en 1998. En 1999, elle fête ses 50 ans d’organiste à Tiège et donne des concerts pour faire connaître le compositeur Joseph Jongen (qui habitait à Sart). Membre d’un groupe de musique baroque qu’elle accompagne au clavecin de même que les élèves du cours d’académie de Spa au piano, elle offre de temps à autre de petits concerts de Schubert avec son amie Eléonore. De plus, pendant toutes ces années, elle s’occupe de la chorale paroissiale et preste à Stavelot, Tongres, Strasbourg, Luxembourg. Si la musique et plus précisément la pratique de l’orgue occupait ses « temps libres », sa profession en qualité d’infirmière et ses multiples contraintes autant que sa famille faite de quatre enfants et de son époux complétaient ses journées. Mais Lucy trouva encore un créneau pour assumer 5 mandats communaux comme échevine et présidente de CPAS, pour prester lors des fêtes des Vieux Métiers et s’adonner actuellement à la rédaction de ses mémoires avec dates et photos. Elle s’attache à ce travail d’écriture en vue de laisser à ses douze petits-enfants une synthèse de ce que fut sa vie. L’amour de la musique ainsi qu’une bonne santé ont ainsi permis à Lucy Deblon d’assumer ces occupations aussi diverses que multiples. Au terme de la messe célébrée en l'église de Tiège et animée par l’organiste
« sexagénaire » et ses choristes, la partie académique laissa à Mme Monseur le plaisir de retracer la carrière de la responsable musicale et se clôtura par la remise du cadeau de circonstance ( Photos de Mme Françoise Deblon )

François DETRY

GD

  • Lucy a l'orgue et ses choristes
  • Les choristes
  • Allocution de Lucy Deblon
  • Allocution de Lucy Deblon
  • mme Monseur retrace la carriere musicale de Lucy
  • Lucy decouvre le cadeau offert par la communaute villageoise
  • L'assemblee lors de l'office du dimanche matin
2080 lectures
Portrait de francois.detry
francois.detry