2010 : du pont de Suhet à Houffalize, de la neige comme en 1945

Le pont, sans balustres il va de soi en 1945. Vue vers Bonnerue. Le pont de Suhet, vu de la rive gauche, en amont (reconstruction d'apres-guerre) Vue depuis le pont Vue depuis le pont Vue depuis le pont Vue depuis le pont Le pont de Suhet, vu de la rive gauche, d'amont Le pont de Suhet, vu de la rive droite, d'amont Le pont de Suhet, vu de la rive droite, d'amont Le pont de Suhet, vu de la rive droite, d'aval Le pont de Suhet, vu de la rive droite, d'aval Avant de franchir le pont, en descendant de Bonnerue Avant de franchir le pont, en descendant de Bonnerue (les bonshommes sont de neige... fraiche) Entre le chemin et le ruisseau En remontant Tchevesart, vers Houffalize (courbe vers la gauche) Le long du chemin, en remontant Tchevesart, vers Houffalize Le long du chemin, en remontant Tchevesart, vers Houffalize Le long du chemin, en remontant Tchevesart, vers Houffalize Le long du chemin, en remontant Tchevesart, vers Houffalize En remontant Tchevesart, vers Houffalize En remontant Tchevesart, vers Houffalize Le long du chemin en remontant Tchevesart, vers Houffalize En remontant Tchevesart, vers Houffalize En remontant Tchevesart, vers Houffalize En remontant Tchevesart, vers Houffalize En remontant Tchevesart, vers Houffalize Le long du chemin, en remontant Tchevesart, vers Houffalize On atteint le sommet On arrive au sommet On arrive au sommet On redescend de Tchevesart vers la tannerie Lemaire A l'approche de Houffalize, anachronisme colossal Anachronisme normal Approche de Houffalize: anachronisme monumental (lotissement vers 1995-2000) On approche de Houffalize, anachronisme floral (lotissement vers 1995-2000) Sous peu, la tannerie Lemaire (lotissement vers 1995-2000) Le ruisseau de Randoux, qui alimentait la tannerie Lemaire On arrive au Stoqueux, ultime rampe avant le lieu de la Jonction des troupes americaines. Le chemin du Stoqueux dessert aujourd'hui un complexe scolaire Le chemin du Stoqueux: la Jonction des troupes americaines se fera au-dessus

Houffalize-pont de Suhet-Bonnerue : une promenade prisée par les touristes.

Remember. Le 16 janvier 1945, la 11th Armored Division de l’armée américaine lancée par le général Patton fut bloquée par un ennemi imprévu : le général Hiver.

Les Alliés se devaient de refermer l'immense champ de bataille du saillant, autour de Bastogne résistante.
Encore fallait-il décider de l’endroit de la jonction des troupes.

Dans la soirée du 15 janvier, vers 23 heures, le Major Greene décidait de quitter Compogne pour atteindre Houffalize par Bonnerue : un chemin forestier que ne devaient pas connaître les Allemands.

Arrivée au pont de Suhet, à peine à 3 km de Houffalize, la colonne de 60 véhicules américains patina pendant plusieurs heures dans les quelques centaines de mètres de la remontée. Le pont était couvert de glace puis le chemin creux, étroit, raide, exposé au nord donc fortement enneigé et dissimulant de profondes ornières, piégea les chenilles et les roues des jeeps.

Cette partie de la 11th Armored Division ne déboucha du bois à la tannerie Lemaire que vers 6 heures 30, puis remonta le Stoqueux vers la route de Libramont où s’opéra sa jonction avec des compagnons d’armes.

Le lieu de la "vraie" jonction, objet de dispute...
En l'occurrence, quand une jonction s'est faite à un endroit, elle ne peut plus se faire ailleurs.

Or, approximativement à la même heure, au pont de Rensiwez, l’autre fraction de la même division rencontrait la 2nd Armored Division de la 1° Armée, venue de Mont.

Est-ce à Houffalize, route de Libramont, ou à Rensiwez que se fit la «vraie première » jonction ?
Une plaque a été apposée à Rensiwez, près du pont sur l'Ourthe, qui en confère l'honneur à ce site.

Laissons-en débattre les historiens de la seconde guerre. Certains pensent d’ailleurs que c’est à Achouffe qu’aurait eu lieu la première accolade entre GI's.

Illustrations. Contemplons plutôt le décor d’époque que le Général Hiver a reconstitué au pont de Suhet, pour la Noël 2010.

À une différence près : nos photos ont été prises vers midi. Pour les militaires américains, c’est après minuit que l’obstacle était à franchir.

Si le chemin invite à la balade, il n’en est pas moins vrai que les engins tout terrain de la plus puissante armée du monde y ont fait du sur place une nuit durant à un moment historique, sinon décisif, de la bataille de l’Ardenne.

Par chance, il n’y avait pas d’Allemands embusqués dans la montée de Tchevésart.

La nature y a été témoin d'une mauvaise farce, pas d'une tragédie.

René Dislaire © Houffalize, le 24 décembre 2010.

Les photos:
* prises par l'auteur avec un appareil à moins de 100 euros
* on constate, sur certaines photos, que l'auteur était le premier promeneur sur le chemin de Tchevésart (Houffalize vers Suhet) après plusieurs jours d'enneigement, le 24 décembre
* on constate que par contre aux mêmes date et heure de nombreux "touristes" (promeneurs avec enfants) avaient rallié Suhet à partir de Bonnerue. En témoignent les traces de piétinement et plusieurs volumineux bonshommes de neige.
* PS. Pour les "spèpieux". La quantité de photos n'a pas permis d'empêcher l'une ou l'autre inversion dans la séquence de la remontée de Tchevésart. Problème de différence de Ko: les informatitiens comprendront.

Du même auteur : l’Offensive dite des Ardennes (Houffalize, Bastogne, Baraque de Fraiture…). Plus de 35.000 lecteurs au 31.12.2017.
* Les GI’s dans l’hiver 45 : camouflage dans la dentelle civile (contre la neige)
* L’Offensive de l’Ardenne, l’équipage du Panzer 111 disparu le 15.01.1945 : avis de recherche
* Ardennenoffensive - Besatzung des Panzers 111 - Verschwinden 15. Januar 1945
* Houffalize, le tank et Koursk 12
* Houffalize, son char, son tank, son Panzer, son Panther 38
* Au pont de Suhet à Houffalize, de la neige comme en 1945 [2150.2435]
* Schaerbeek : c’est les Allemands qui ont bombardé Houffalize 905
* Décembre 2007 – La marche du périmètre de Bastogne 3631
* 2007 - Présentation de la Marche du souvenir et de l’Amitié 3993
* Houffalize, le monument aux morts de la guerre guère photographiable 1170
* Houffalize, ground zero (impacts des bombardements) 1369
* La grande gueule de Patton (peinture de Marie-Élise) 1528
* Bastogne, ses vainqueurs et ses artistes (de Fernand Léger à Marie-Élise) 1169
* Bastogne. Le testament de l’officier allemand 1254
* Le Kamfgruppe de Peiper (présentation d’un livre, en français) 2356
* Inauguration du monument érigé par le C.R.I.B.A. à la Baraque de Fraiture (2007) 1178
* Battle of the Bulge memories - 2007Inauguration at the Baraque de Fraiture
* Les mots allemands rescapés de guerre en Ardenne 365
* Houffalize en janvier 1945. Poème en wallon de M. Léonard, traduction R. Dislaire 1688
* Interview (2010) : Paul Delsemme, le plus jeune prisonnier de guerre houffalois 1742
* Paul Delsemme, le dernier ancien prisonnier de guerre houffalois, est mort (2017) 228

Neige en 2010:
Houffalize dans son bel habit de dentelle
Houffalize comme antan, sous la neige et le soleil