Apprendre à conduire gratuitement avec le CPAS de Géronville

écrit par admin
le 01/04/2010
Des moniteurs hautement qualifies

La fierté d’une expérience concluante. C’est gratuit, les moniteurs sont qualifiés, et ce n’est soumis à aucune condition.
Professionnalisme et proactivité: deux des nombreuses qualités que tient à se reconnaître et à faire savoir un CPAS respecté: celui de Géronville.
Comme tout CPAS qui se respecte, il tient à le faire savoir.
Chacun doit être à même de conduire l’engin à quatre roues utilisé par le plus grand nombre, et le plus démocratique.
Il fallait bien entendu faire une expérience au niveau du vécu. Elle a été concluante. C’est presque par un cri de victoire que les responsables du centre d’action sociale ont annoncé l’aboutissement de leurs efforts : un incontestable résultat positif.
Les plus hautes autorités ont eu la primeur de l’information.

Le progrès doit bénéficier à tous
Apprendre à conduire, voilà une mission sociale qui doit être considérée comme un dû à la personne : elle contribue à sa dignité, elle lutte contre l’exclusion.
Pour le bénéficiaire, pas de condition relative à l’âge, aux revenus, à l’état physique.
Tout est gratuit.
Pas de carburant à payer. Prise en charge du trajet aller-retour avec chauffeur bac+3 du domicile à l’aire d’apprentissage, le parking d’un grand magasin de Bastogne.
Si l’apprentissage est gratuit pour l’apprenti conducteur, aucune communication n’a été faite sur le prix de revient à charge des contribuables.
Il faut savoir éviter de choisir un engin mouillé, dont le roues crissent, dont la direction est faussée, dont la barre de manoeuvre est encore tout humide de la poignée pathogène de personnes de mauvaise fréquentation.
Les débutants éviteront les itinéraires trop en pente, les virages secs.
Les moniteurs ont fait de hautes études spécialisées, et peuvent se prévaloir d’une longue pratique du métier.
Bien sûr qu’un professeur de bonne conduite doit d’abord obtenir la confiance de l’élève: l’apprentissage d’un véhicule, c’est confier sa vie à quelqu’un.
Enseigner la manipulation d’un caddie n’est donc pas donné à tout le monde..
La technique a été testée avec fruit : c’est au tour de tous d’en profiter désormais.
Le 1er avril 2010 René Dislaire
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Ce jeudi premier avril vers une heure du matin, madame Benoît entendit un grand bruit dans son jardin, mais elle n’est pas descendue voir la cause de ce vacarme. Ce n’est qu’à son réveil qu’elle à vu une grosse pierre qui était tombée. Immédiatement, l’intéressée nous a appelés pour faire la photo. Madame Benoît est persuadée que cette météorite, qui pèse bien trois kilos, est venue du ciel attirée par la croix formée par les pavés qui divisent son potager et qu’elle vient d’installer hier. En cette période de Pâques, Madame Benoît y voit un message divin. A l’analyse plus en détail de l’objet, on observe la présence de fossiles d’animaux dont l’existence n’est pas connue sur terre !... Cela signifierait qu’il existe de la vie ailleurs. Le problème est très sérieux et à l’heure où vous lisez ces lignes, la propriété de Madame Benoît est encerclée par la gendarmerie, personne ne peut y pénétrer !... Le Saint-Siège, a dépêché un de ses évêques enquêteurs pour éclaircir ce mystère, car s’il y a de la vie sur une autre planète, il y a matière à évangélisation. Nous vous invitons à suivre l’événement dans nos prochaines éditions.
Jean-Claude Blaise.
~~~~~~~~~~~~~~~~
Ode à la Chouffe
René Dislaire, notre rédacteur d’ArdenneWeb, a dit une ode très appréciée lors de son intronisation dans la Confrérie de la Chouffe, ce 20 mars 2010.

Contexte, rédigé et lu par l’auteur
Devoir imposé: présenter « une oeuvre » (sic) littéraire consistant en un minimum d’une page traitant de la bière « en général » (sic) etc.
Remarque : les mots entre guillemets sont considérés comme l’émanation d’un esprit totalitaire, comme obtusément réducteurs, et comme une honteuse atteinte à ma liberté d’expression.
Non, Monsieur le Grand Maître (ndlr Jacques Jaminon), avec moi si vous jouez les Goliath, je fronde, et par une mazarinade, je vous ferai manger la panade.
En effet, par respect des êtres et des choses, je me suis refusé de vous présenter une oeuvre, et qui plus est une oeuvre où je traiterais d’un sujet en général.

Qui donc a voulu fustiger ma cervelle,
Attenter à ma dignité de façon bien cruelle,
Exigeant pour mon accès à votre écuelle,
D’écrire une page qui ne soit immortelle ?

« Présentez-nous une oeuvre, une oeuvre littéraire ! »
Ou j’écris un chef-d’oeuvre, ou bien je dois me taire.
Sachez que de ma lyre ne se peut rien extraire
Que du divin, pardieu, surtout parlant de bière.

Faut-il qu’en général maintenant je pérore
Moi qu’en ses rangs oncques ne put Mars enclore ?
Je ne vous ai pas compris ! Et je déplore
Devoir ici plagier, le grand chef tricolore.

Oyez. N’est-il de fin bec libre qu’à Paris ?
Et pour picoler, doit-on être aguerri ?
Levez dix fois le coude manu militari,
Vos poignets et biceps seront endoloris.

Du Vieil Engreux j’ai franchi le portail
Des assoiffés, pénétré le sérail.
Combien de vers faut-il que je rimaille,
Pour de la Chouffe, ici, mériter la médaille ?

Ô Chouffe ! Un nain est ton allégorie.
Que ta brasserie ne soit jamais tarie.
Nous péririons en cas de pénurie
Pour cause d’assèchement de notre tuyauterie.

Des bibines, j’en ai flûtées, et des chopines,
Comme tu buvais aux fontaines, belle Mélusine,
Souvenez-vous, quinquets de tavernes et latrines,
Quand l’insoumis nous chantait Potemkine.

Bien des bières ont passé mon écluse.
Comptant mes berges, plus de rien je n’abuse.
Seule la Chouffe encore me perfuse,
Et ça m’amuse, qu’elle me soit une muse.
René Dislaire

  • Des moniteurs hautement qualifies
  • Apprendre à conduire gratuitement avec le CPAS de Géronville
  • Apprendre à conduire gratuitement avec le CPAS de Géronville
  • Apprendre à conduire gratuitement avec le CPAS de Géronville
  • Le grand magasin a souhaite que son nom ne soit pas cite
  • Apprendre à conduire gratuitement avec le CPAS de Géronville
3420 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.