Corneille fondateur du groupe COBRA expose à Liege

écrit par admin
le 10/05/2010
Corneille

Le retour à Liège, la ville natale de Corneille.

Lien vers l'album avec les photos et vidéo

~~~~~~~~~~~~~~~~~
Corneille a fondé le groupe COBRA qui deviendra un des mouvements artistiques les plus importants du 20ème siècle. Ses femmes, ses oiseaux, ses serpents et ses chats, ses œuvres aux couleurs éclatantes ont fait le tour du monde comme lui, l’artiste épris de liberté et de voyages. Mais c’est de Liège, sa ville natale, dont Corneille, âgé de 88 ans, se souvient pour exposer ses dernières œuvres originales lors d’un ultime accrochage public. L’événement se déroulera du 17 juin au 17 juillet 2010 à la Galerie ELYSEEARTS à Liège.

Est-ce son imaginaire d’enfant nourri des jeux dans le jardin de la maison familiale située Rue St Nicolas qui porta le jeune Corneille à s’intéresser très tôt à la peinture ?
De retour aux Pays-Bas, il s’inscrit à 18 ans aux cours de dessin et de gravure à l’Académie des Beaux-Arts d’Amsterdam. Il suit aussi les cours de peinture mais très vite, choisit la voie libre des autodidactes, en réaction à un enseignement perçu comme trop académique.

Sa première exposition est tout aussi hâtive : 1946 à Groningue. Un an plus tard, il expose à Amsterdam avec Karel Appel.
1948 est une année importante dans la vie du jeune artiste : Corneille participe, avec Karel Appel, Eugène Brands, Constant Nieuwenhuis, Anton Rosskens et Theo Wolvencamp, à la création du groupe Expérimental Néerlandais. Ils font paraître la revue Reflex et organisent une exposition au Stedelijk Museum d’Amsterdam.
Cette même année, le 8 novembre 1948, Corneille se rend à Paris et fonde le groupe COBRA avec Asger Jorn, Karel Appel, Constant, Christian Dotremont et Joseph Noiret. Des poètes, des peintres, des écrivains viendront rejoindre COBRA, tous épris de liberté dans la création, habités d’un même esprit révolutionnant les dictas des arts de d’époque, ignorant les dogmes des mouvements de peinture.
Fait du hasard ? C’est l’exposition organisée à l’automne 51 au Palais des Beaux-Arts de Liège qui fut le chant du cygne du rassemblement COBRA
Les artistes poursuivent chacun leur chemin. On retrouvera les correspondances avec COBRA dans l’ensemble de l’œuvre de Corneille : ce côté libertaire, joyeux, les couleurs vives aussi, le vocabulaire expressionniste et passionné.
Dès 1949, Corneille ne cesse de voyager entre l’Afrique, l’Asie, l’Amérique du Sud. Autant de voyages qui impriment à l’ensemble de son œuvre son pouvoir imaginaire. Dans ses œuvres empreintes de lyrisme et cette liberté qui ne quittera jamais l’artiste, les thèmes de prédilection restent la femme, l’oiseau, le chat, le serpent, le soleil. Les formes pures, simples, parfois naïves, mêlent arabesques et lignes essentielles. Dans sa symbolique, dans sa gestuelle, dans l’éclat de sa peinture, Corneille est un peintre solaire à part entière.
Le monde magique, ludique, extrêmement sensuel exprime aussi la boulimie de Corneille de femmes, de voyages, d’art et de poésie. Aux peintures, gouaches et dessins s’ajoute magistralement l’estampe que l’artiste a exploré dans toutes ses techniques : lithographie, sérigraphie, linogravure, bois gravé, pointe-sèche, eau-forte, aquagravure.

Et c’est l’estampe qui permettra aussi à la mythologie cornélienne de sortir du cadre pour habiter le vaste du monde du textile. Supports pourtant nombreux dont Corneille dépasse une fois de plus les limites. Sculptures, bijoux, verreries, mobilier, objets de la vie quotidienne donnent vie en trois dimensions au langage extrêmement visuel de Corneille, mettant en quelque sorte toute la poésie de son œuvre à la portée de tous. Cette modernité du quotidien permettant la plus large diffusion de l’imaginaire au cœur de son œuvre fascine Corneille, répond à sa soif de liberté !

EN HOMMAGE A LIEGE, SES « 30 VARIATIONS SUR DES LIEUX IMAGINAIRES »
Au crépuscule de la vie de Corneille, il tenait à cœur de la galerie ELYSEEARTS de célébrer l’artiste planétaire en se souvenant du gamin de Liège. Et l’événement promet d’être à la hauteur du rêve éveillé qu’offre l’artiste à un public de tout âge, de toute culture avec l’exposition exclusive des 30 dernières gouaches de l’artiste figurant ces lieux imaginaires qui lui sont chers.
Dimensions et configuration du vaste espace d’exposition au rez-de-chaussée et la mezzanine à l’étage autorisent également le rassemblement pour l’occasion de sculptures, estampes, pièces d’art décoratif, bijoux … pour un inédit panorama du monde émerveillé de Corneille !

CORNEILLE « 30 variations sur des lieux imaginaires »
Exposition à la galerie ELYSEEARTS du jeudi 17 JUIN au samedi 17 JUILLET 2010. Accès libre du mardi au samedi, de 13 à 18 heures.
Fermé le dimanche et le lundi.

ELYSEEARTS
28 boulevard Cuivre et Zinc
(parallèle au bd de Froidmont, derrière le garage Chevrolet)
4030 Liège – Grivegnée
Tél. 04 221 09 09 info@elyseearts.com
http://www.elyseearts.com

  • Corneille
  • Corneille
  • Exposition Corneille
  • Exposition Corneille
  • Exposition Corneille
  • Exposition Corneille
  • Exposition Corneille
  • Exposition Corneille
  • Exposition Corneille
  • Exposition Corneille
3360 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.