Découvertes gastronomiques avec la complicité de la Renault Mégane GT Line dCi.

écrit par patrickthibaut
le 22/11/2010
Découvertes gastronomiques avec la complicité de la Renault Mégane GT Line dCi.

Découvertes gastronomiques avec la complicité de la Renault Mégane GT Line dCi.

Les émotions autour d’un bon repas, avec les gens qu’on aime, sont toujours très fortes. Inviter quelqu’un à déjeuner ou à dîner est une preuve d’estime ou de reconnaissance. En fait un délicieux moment à partager. Quel meilleur endroit qu’un coin de table pour relater notre essai de la Renault Mégane GT Line? Quant aux tables ce sont celles de : « Gastronomie du Mayeur » à Wanze et « Pastorale » à Rumst.

Cependant pour la clarté du récit nous avons décidé de regrouper nos ‘essais’ gastronomiques à la suite de notre essai auto.

Renault Mégane GT Line dCi.
La Mégane GT Line est disponible sur toutes les carrosseries de la famille Mégane, à l’exception des Scenic. Il s’agit non pas d’une version à part entière, mais d’un pack d’équipements proposé sur la version Dynamique. Les motorisations concernées vont du petit 1.5 dCi 85 cv au 1.9 dCi 130 en Diesel, et du 1.6 16V 110 cv au 2.0 16V 140 en essence. La version GT dispose de son côté des motorisations TcE 180 cv et dCi 160.
Selon Renault, Les GT et GT Line visent à combler le trou entre les versions coeur de gamme et la Mégane Renault Sport.
A l’avant, le boulier est spécifique, avec une nouvelle entrée d’air, et une traverse noir brillant. Des écopes de couleur « dark metal » entourent les antibrouillards. Les projecteurs avant sont à fond noir. A l’arrière, le bouclier intègre un diffuseur aérodynamique.
Le style de cette Mégane Dynamique équipée du pack GT Line est plus sportif, et donne une belle assise à la voiture vue de derrière. Pour ceux qui sont portés sur les détails, ce pack GT Line est une aubaine, cela leur permettra de se distinguer de la Mégane berline que l’on croise à chaque coin de rue.
A l’intérieur, le compte-tours est analogique, sur fond noir, avec une zone rouge et non jaune comme sur les autres Mégane. La sellerie est en cuir et tissu, avec un maintien renforcé pour l’assise et le dossier. Il s’agit tout simplement des mêmes sièges que la Mégane R.S ! Même sur route sinueuse, le maintien est idéal. Le pédalier en aluminium est également de la partie, tout comme des seuils de porte avant griffés GT Line.
Au niveau du châssis, l’assiette a été abaissée de 12 mm. Les réglages sont repris à la Mégane Coupé, gage de sportivité. Le comportement est donc différent d’une Mégane dCi 110 cv classique, comme la version Privilège que nous avons pu essayer dernièrement. Le confort d’amortissement est en baisse, avec une raideur certaine qui ne déplaira pas aux amateurs de sportives. Cela profite à la rigueur du châssis, notamment pour l’inscription en virage.

Nos pauses saveurs :

‘Pastorale’ à Rumst.

Comme vous pourrez le constater la façade du ‘Pastorale’ pourrait vous apparaître légèrement austère – l’ancien presbytère de Rumst mais l’intérieur vous étonnera par sa décoration artistique contemporaine – tout simplement superbe et en complète adéquation avec la ligne de conduite du ‘Pastorale’ (www.depastorale.be).
Bart De Poorter est ce que l’on peut appeler un grand Chef. Ici une légère touche exotique, notamment pour ses poissons et crustacés, permet à Bart De Poorter de revisiter la cuisine traditionnelle. Il cuisine avec talent des produits naturels sélectionnés avec beaucoup de rigueur. Le tarif des menus pourra paraître à certains assez élevé ! Mais au ‘Pastorale’ vous ne détecterez aucune faute de goût dans le service ou les plats servis. En tout état de cause une superbe expérience culinaire et les vins servis sont du même acabit. . Encore merci Bart.

‘La Gastronomie du Mayeur’ à Wanze.

Le jeune chef et propriétaire Jean-Luc Lambotte préside à sa destinée. Le restaurant est le seul occupant de l’îlot de Chanteleau, petit territoire d’un hectare entièrement entouré par la Méhaigne - rivière prenant sa source en province de Namur et se jetant dans la Meuse (www.gastronomiedumayeur.be).
Ses expériences japonaises ont sans aucun doute rendu JL Lambotte maître dans le maniement des épices car il les utilise à la perfection. A ‘La Gastronomie du Mayeur’ la cuisine aux fragrances exotiques flirte avec la cuisine traditionnelle et ce pour le plus grand bonheur de nos papilles. Le patron aux fourneaux fait de fréquents passages en salle et vous éclaire de ses connaissances du Pays du Soleil Levant. La carte des vins est superbe et fait la part belle des choses à nombres de bouteilles autour des 30,00 €. Une découverte gastronomique au rapport qualité/prix de haut niveau.

Bon appétit et bonne route.

  • Découvertes gastronomiques avec la complicité de la Renault Mégane GT Line dCi.
  • Découvertes gastronomiques avec la complicité de la Renault Mégane GT Line dCi.
  • Découvertes gastronomiques avec la complicité de la Renault Mégane GT Line dCi.
  • Découvertes gastronomiques avec la complicité de la Renault Mégane GT Line dCi.
  • Découvertes gastronomiques avec la complicité de la Renault Mégane GT Line dCi.
  • Découvertes gastronomiques avec la complicité de la Renault Mégane GT Line dCi.
  • Découvertes gastronomiques avec la complicité de la Renault Mégane GT Line dCi.
  • Découvertes gastronomiques avec la complicité de la Renault Mégane GT Line dCi.
  • Pastorale a Rumst
  • Pastorale
  • Pastorale
  • Pastorale
  • Pastorale
  • Pastorale
  • Gastronomie du Mayeur a Wanze
  • Gastronomie du Mayeur
  • G. du Mayeur
  • G. du Mayeur
  • G. du Mayeur
1293 lectures
User default img
patrickthibaut