Exposition de sculptures et fontaines en plein air

écrit par admin
le 16/07/2010
Heron est une sculpture de Brigitte Danse

PAS à PAS au-delà du regard, une exposition internationale de sculptures et fontaines en plein air en collaboration avec l’asbl La Lumière à Louveigné (Sprimont)uniquement les week-ends du 11 septembre au 10 octobre.

Jeux de mains, jeux de vilains ?
Pas pour les artistes dont les doigts exécutent l’œuvre imaginée. Pas pour les déficients visuels qui, à travers le « toucher », vont à leur tour interpréter l’œuvre livrée. De fait, la sculpture donne à ‘voir’ du bout des doigts dans l’abstrait comme au figuratif. Tout comme la nature s’offre à ressentir les yeux clos.
Pour sa sixième édition, l’exposition PAS à PAS ajoute au dédale de haies, d’arbustes, d’étang abritant près de 200 cent sculptures et fontaines,
la découverte d’un Verger des Sens.
Des visites tactiles y seront organisées en collaboration avec l’asbl La Lumière.
Du 11 septembre au 10 octobre à Louveigné : invitation à un cheminement ‘Pas à Pas’ vers une rencontre ‘au-delà du regard’ avec l’art et la nature.

Peu de galeries ou de musées disposent de grands jardins où peuvent s’exposer des sculptures dont la particularité est une communion toute particulière avec l’environnement naturel. C’est de cette constatation faite à travers son travail de sculptrice que Brigitte Danse a concrétisé le projet de faire des terrains entourant sa maison un parc complice d’une rencontre harmonieuse avec les sculptures – parfois monumentales - et fontaine de plein air. L’idée de l’exposition PAS à PAS était née !

Naturelle symbiose
Entrepris en 2002, les travaux ont ainsi permis de remplacer les prairies initiales par un jardin paysager sur deux hectares avec étang et petit chenal d’eau limpide, haies vives formant labyrinthe, chambres de verdure et
clairière … le relief rythme la promenade, mais il y a aussi la lumière et le vent qui se modulent à travers les différents lieux. Et puis l’eau, source d’inspirations prisée par les artistes sculpteurs de plein air.
Depuis 2004, année de la première exposition PAS à PAS, la nature s’est magnifiquement épanouie et Brigitte Danse s’atèle, au creux des chemins comme au fil des éditions, à ce que la découverte se renouvelle, vive en belle harmonie et emporte l’esprit des visiteurs. Autant de mises en scène sensibles construites autour d’un large éventail d’œuvres et de matériaux. « J’invite des artistes que j’apprécie, d’autres que je découvre, sans à priori de genres. La sincérité de la démarche créatrice est par contre requise ! » précise Brigitte Danse. Ainsi ce ‘PAS à PAS’ peut-il s’apprécier librement, à tous les âges et ‘à tous les goûts’ – ne dit-on pas qu’ils sont tous dans la nature ? ! - : silhouettes fantasques, œuvres figuratives évoquant ces ‘statues de jardin’ d’antan, animaux imaginaires, formes déformées, pierres en mouvement se donnent à voir sous tous les angles en fer, en bronze, en terre, en pierre, en verre, en bois…
« J’ai souhaité que le rendez-vous annuel de PAS à PAS avec toutes ces sculptures et fontaines d’art soit une opportunité de réaliser combien l’œuvre d’art peut compléter la nature, devenir son ombre ou sa lumière, en permettre une perception plus aiguisée au gré des saisons ou simplement les heures et humeurs du jour : sous la pluie, sous un ciel sombre ou à la clarté de l’aube » confie Brigitte en précisant que le jardin n’a pas forcément besoin d’être grand ou luxueux pour devenir l’écrin d’une symbiose toute personnelle.

L’art au bout des doigts
L’art ainsi exposé dans le beau parc de Louveigné, à la portée de tous – il n’y a pas de porte à pousser, ni de prix d’entrée – fait intervenir tous les sens. C’est en partant de ce constat que Brigitte Danse a souhaiter … franchir un pas de plus ! Réalisant des sculptures, touchant à toutes les matières, du plus doux au plus rude de leur façonnage dans un cœur à corps très intime, Brigitte Danse sait combien la sculpture est un art qui dialogue aussi avec le toucher et son champs infini d’imagination et d’émotions, tout autant qu’il interpelle le regard.

Chaud ou froid ? Dur ou tendre ? Linéaire ou sinueux ? Lisse ou rugueux ? Cisaillé ou plein ? Formes et matières nous renseignent tous sur ce qui nous entoure. Et des chercheurs soulignent enfin combien le sens du toucher influence nos comportements. Tout comme le goût, l’odorat, la vue et l’ouïe, le toucher ouvre à des sensations particulières et peut permettre une autre découverte. Pour les déficients visuels, le toucher est vital. Il est cette connaissance de l’extérieur qui va pouvoir s’acquérir du bout des doigts. Et la sculpture est par excellence l’art plastique ouvert à la découverte tactile. Plus largement, elle est pour les non-voyants et mal-voyants, l’accès à l'expression artistique, à l'interprétation créative et plus largement à la culture.

Dans le Verger des Sens
Pour son sixième anniversaire, l'exposition PAS a PAS se révèle ainsi 'au-delà de regard' en étroite collaboration avec l'association LA LUMIERE. « Nous ouvrons cette année, un nouveau lieu d’exposition. Un verger qui accueillera une sélection de sculptures et fontaines, d’artistes choisis pour leur potentiel de découvertes variées et d’émotions tactiles. C'est dans ce lieu que seront organisées les visites guidées 'à l'aveugle' à l'attention des déficients visuels, mais aussi de tous, en compagnie d'un représentant aveugle ou mal-voyant de La Lumière et d'un artiste. Quelques oeuvres réalisées par des membres de La Lumière seront également exposées au Verger des Sens » commente Brigitte Danse. Finalité en soi, autre 'regard' sur l'art en plein air, la visite du Verger des Sens se veut aussi introduction à l'ensemble du parcours PAS à PAS ou ultime lieu, sorte d'épilogue de la visite.
Au programme aux côtés des visites tactiles guidées dans le Verger des Sens (*) : rencontre avec des artistes, sensibilisation au handicap visuel, réalisation 'in situ' d'une sculpture associant le travail d'un sculpteur voyant à celui d'un non-voyant, récolte de fonds au profit de La Lumière et ..... explorations de nouveaux champs d'émotions à fleur de peau ... au creux de l’oreille lorsqu’il s’agira d’y ajouter le doux bruissement d’une fontaine … à moins qu’il ne s’agisse du gazouillis d’une mésange visitant elle aussi une sculpture !

(*) l'entièreté du parcours de l'exposition sera également accessible aux déficients visuels, ceci sans visite guidée et avec les réserves émises pour le toucher de certaines oeuvres (fragiles, à risques, de très grandes dimensions, en mouvement ...)

PAS à PAS ‘au-delà du regard’
Ouverture : uniquement les week-ends du 11 septembre au 10 octobre .
exposition internationale de sculptures et fontaines en plein air
en collaboration avec l’asbl La Lumière
Louveigné (Sprimont) - Rue d’Adzeux, 16
Renseignements sur l’exposition www.pasapas.eu et sur Brigitte Danse : www.brigittedanse.be.
Tél. 0474 698 438

Programme :
L’exposition PAS à PAS est accessible gracieusement uniquement les samedis et dimanches de 14 à 19h.
Possibilité de visites sur rendez-vous pour individuels et groupes : sur demande.

Samedi 18 septembre
De 14 h à 18 h: sculpture en 'live' d'un gros bloc cellulosique associant le travail d'un artiste voyant et d'un sculpteur aveugle ou malvoyant, en collaboration avec La Lumière
16h : visite tactile du Verger des Sens, sensibilisation au handicap visuel (3 euros/pers. au profit de La Lumière / gratuit pour les moins de 12 ans). Réservation souhaitée : 0474 698 438

Vendredi 24 septembre
18 h: Soirée « Au de-là du regard »
Visite de l’exposition PAS à PAS. Visite guidée tactile et animation sonore au Verger des Sens.
Souper 'les goûts de la nature' (Fleur de Franchimont, quelques plantes et légumes de saison, de beaux fromages du terroir ...) Prix : 35 euros par personne (visites, dîner, soutien à La Lumière).
Sur réservation uniquement (nb de participants limité) : 0474 698 438
Vendredi 1er octobre
15h : visite tactile guidée du Verger des Sens, sensibilisation au handicap visuel
(3 euros/pers. au profit de La Lumière / gratuit pour les moins de 12 ans). Réservation souhaitée : 0474 698 438
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
À propos de Brigitte Danse

Brigitte DANSE travaille le papier mâché, le verre,
le polyestère, les fibres, la terre, le bois - et même le tampon-jex ou la neige ! -
avec une identique maîtrise technique au service
d’un imaginaire célébrant la Vie dans ses formes multiples.
Poésie, sensualité, humour, douceur et vigueur, joie et légèreté,
mélancolie aussi, mystère parfois, beauté du geste toujours.
Geste de l’œuvre sculptée, telle cette pure libération des bras d’acier
tendus vers l’azur du ciel ou le doux abandon d’un dos voûté.
Geste de l’artiste que l’on devine, vigoureux, profond et vrai, porté par la conviction
et cette volonté continuelle de représenter un certain bonheur.
Son goût de la recherche, sa volonté de ne pas s’enfermer dans une technique,
son ouverture vers les autres, son incessante activité amène Brigitte Danse
à participer à de nombreuses expositions et de nombreux symposiums de sculptures monumentales à l’étranger (Lituanie, Québec, France, Autriche, USA …).
www.brigittedanse.be

Terre
Une terre faite intimité pour murmurer à qui sait les entendre les instants de la Vie avec cette tendresse juste, parce que contenue, esquissée avec la discrétion qui sied à certains sentiments par les doigts de l’artiste ou par son âme. A moins qu’il ne s’agisse des deux réunis dans une identique vibration pour qu’à travers l’inspiration et la terre se produise ce miracle de la fugacité touchant à l’éternité. Il y a de la douceur dans les attitudes des hommes et des femmes auxquels Brigitte Danse donne forme. Un soupçon d’ironie aussi. Un peu de mystère. Des émotions assurément. Plurielles comme sont les impressions et les esprits au fil des jours et des âges… « Petit couple », « Maternité », « Sérénité », « Force tranquille », « Vision partagée » , « Pensée universelle » côtoient sans provocation aucune « Partie de jambes en l’air », « Etirement matinal », « Baiser Pin up », « Narcisse » … car la légèreté sied à la gravité autant que le sourire à l’œuvre d’art.

Pierre
En aucun cas, l’art de Brigitte Danse ne se veut contrainte pour une pierre qui reste témoignage minéral de la nature dans toute sa noblesse. Intensément imprégnée de l’endroit où elle s’est formée, des forces et des éléments naturels qui s’y sont à tout jamais imprimées. Le vent, l’eau, le climat, le monde végétal ... Traces, empreintes après empreintes. De l’infiniment petit jusqu’à atteindre la force d’expression du bloc monumental qui se prêtera à l’interprétation de l’artiste. La sculptrice et la pierre, corps à corps. Patient, ardent, confiant. Rencontre passionnelle qui fera naître des mouvements, révèlera des failles, jouera d’effets de reliefs, explorera les confins de l’imaginaire aux sources de la matière, oscillera entre brutalité et sensualité, libérera des siècles de gestation en un avènement libérateur (ou une métamorphose libératrice ???).

Fer
Des bras qui se tendent vers le ciel, un dos qui s’arc-boute, des jambes qui s’envolent, des silhouettes géantes qui bougent au vent … Geste joyeux d’un french cancan imaginaire, fierté d’un danseur espagnol … l’œil surprend tout d ‘abord une explosion entre terre et air, libérant le paysage de toute immobilisme. Mouvements joyeux, gestes insensés parfois, élégants toujours. Et puis, il y a le détail qui surprend le regard lorsqu’il ne s’y attend pas. Dame Nature s’accrochant à l’un et l’autre des brins de ces kilomètres de fils de fer que Brigitte Danse entortille autour de ses silhouettes filiformes. Rosée du petit matin ou perles de pluie, premiers givres ou fil de neige si éphémère, rai de lumière crépusculaire ou ombre de lune nocturne … « Brins de Folie » : ces sculptures là disent dans leurs noms autant que dans leur gestuelle l’intention de l’artiste. Elles sont un hymne à la Vie. Vibrant de bonheur.

  • Heron est une sculpture de Brigitte Danse
  • Lumiere : Regards siamois, terre de E.Bosmans, J.Salvador Gonzalez et MJ. Schutzeichel
1750 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.