Hitler et le Vatican de P. Godman – Editions Perrin.

écrit par patrickthibaut
le 08/02/2010
Hitler et le Vatican de P. Godman – Editions Perrin.

Hitler et le Vatican de P. Godman – Editions Perrin.

On a longtemps reproché à l’Eglise catholique son attitude ambiguë face à l’avancée fulgurante et dangereuse du régime nazi. Pie XII, surnommé le "pape de Hitler" pour avoir refusé de condamner l’idéologie nazie, n’a pas encouragé les catholiques à se rebeller contre l’Allemagne. L’Eglise, quant à elle, s’est vue reprocher son inertie face aux ambitions démoniaques des nazis, dont elle n’était pas ignorante. Jusqu’à présent, ces accusations ne se basaient sur aucune preuve concrète, le Vatican ayant scrupuleusement veillé à ce que ces documents internes ne soient pas révélés au public et aux chercheurs.

En février 2003, le Vatican a enfin ouvert enfin ses archives sur la période nazie. L’auteur, Peter Godman, grâce à ses précédentes recherches menées dans les archives du Saint-Siège et à son souci d’impartialité religieuse, a été l’un des premiers historiens à explorer ce nouveau fond. Les révélations parfois surprenantes de ces documents obligent à reconsidérer en grande partie l’histoire des années 1930.
Souvent troublantes, les révélations de l’auteur peuvent parfois choquer : le Vatican a bien songé à condamner le nazisme pour son hérésie, et ceci à de nombreuses reprises, au milieu des années 1930. Mais cette menace a vécu. A la suite du rapprochement entre Mussolini et Hitler, Pie XI a choisi de reporter davantage son attention sur le communisme que sur le fascisme. L’Eglise a rapidement abandonné ses charges contre les nazis, reléguant ainsi la morale derrière la diplomatie. Alors que l’écho des horribles persécutions religieuses pratiquées par les nazis a commencé à retentir au Vatican, la voix du Saint-Siège est restée faible et ne s’est plus contentée que de formuler de vagues plaintes à l’encontre des violations aux traités conclus entre Rome et l’Allemagne.

Dans cet ouvrage, l’auteur démontre à quel point la politique de Pie XII a été influencée par celle de son prédécesseur,Pie XI. Ce n’est pas tant celui que l’on a surnommé le "pape de Hitler" qui a entraîné l’Eglise du côté de l’Axe, qu’une suite tragique de mauvais calculs accentuée par un rapprochement douteux avec le gouvernement italien. Mussolini a manipulé l’Eglise. Après la guerre, alors qu’il n’est plus possible de nier l’évidence des crimes nazis, Pie XII n’a qu’une seule explication à offrir : "Dieu tout-puissant a Ses raisons. C’est Lui qui a souhaité ce qui est arrivé. ".

Peter Godman est l’un des plus grands spécialistes de l’histoire du Vatican. Il a notamment enseigné à l’université de Tübingen. Intéressée par ses travaux, l’Eglise l’a nommé membre du Comité des archives du Saint-Siège, ce qui lui a permis d’être l’un des premiers universitaires à se pencher sur les documents confidentiels traitant de cette période trouble pour l’Eglise romaine. Il enseigne désormais à l’université de Rome. Il a écrit Histoire secrète de l'Inquisition chez Perrin.

www.editions-perrin.com – 370 pages – 23,00 €.

  • Hitler et le Vatican de P. Godman – Editions Perrin.
1164 lectures
User default img
patrickthibaut