La reine d’Angleterre nous mène en bateau

écrit par admin
le 01/04/2010
Ce que voient les saumons au pied d une echelle a poissons

Fishtre
Cela se passe chez nous. A juste titre, l’âge de Sa Gracieuse Majesté est jugé inadapté au bâtiment le plus public de Géronville. Alors, elle boude.

Comme une onde qui nourrit les arcs en ciel
La nouvelle est tombée ce 1er avril à 0 heure GMT, sourdant comme une onde qui nourrit les arcs en ciel. Un exocet. La méduse sans le radeau.
The Queen avait rendez-vous à Bastogne avec Obama, fin décembre.
Le nickel projet a sombré.
Elle avait réservé le Béolin. L’étang avait attiré son majordome, adepte la pêche. La dizaine de chalets tout autour sont capables de loger sa cour comme une dinde de Noël peut accueillir une grosse farce.
Toute puissante qu’elle soit, the Queen est tenue au respect de la protocolaire tradition.
En l’occurrence, aller signer le livre d’or à la commune. C’est là que va gésir l’arête.

The reason why
Pour une personne de son age, l’acces à la maison communale a été jugé trop dangereux.
Monter les marches, yes à la rigueur, mais les descendre, impossible. Out of the question.
Ce ne sont pas les escaliers qui sont en cause : c’est la décrépitude d’une reine qui n’a plus le turbo.
Après tout, comme le commun des débris de plus de 60 ans, qu’elle aille sucrer les fraises dans un home, tenir son clapet fermé sauf pour manger du Captain Iglo-spinat-purée, avec du porridge au colin le dimanche.

Son octogénaire Majesté a craint pour son uterus
La reine ne peut prendre le risque d’une fracture du col de l’uterus faute d’une rampe à l’acces d’un bâtiment public, a tranché l’Esculape de Buckingham. Important precision, the british doctor a pour excuse de son choquant lapsus d’avoir été jadis penfriend de la belle Ophélie Fontana.

Le casus belli
Une alternative aux escaliers sans rampe avait été proposée : les commodités pour handicapés du CPAS. Encore un fâcheux problem de translation : dans les thirthies, le précepteur royal, tout politically correct qu’il fût, ignorait la locution « personnes à mobilité réduite ».
Shocking ! « Senior » est-il synonyme de « handicapé » en Belgique ? fulmina la monarchique relique.
Son tailleur saumon ton sur ton, ainsi que son chapeau ad hoc, vont virer couleur rascasse, ajouta son habilleuse habituée aux effets des colères royales sur ses royaux effets.
Pourtant le stratagème suivant avait été imaginé pour la séduire. Sur les terres du CPAS, un bondissant male agent aurait offert à la plus riche à régner du monde le rare, précieux et réconfortant cadeau de son franc sourire.

Ses lubies demeureront inassouvies
La 4x20 ceinte de la couronne de 16 souverains états aurait pourtant souhaité faire de nombreuses privées visites dans sa localité d’accueil. Cow skin, son secret agent 008 avait fait un unfavorable rapport sur tout.
Of course que la gérontocratie faite femme a des goûts de gâteuse !

Honni soit le cimetière
Par exemple, aller au cimetière. Se recueillir sur la tombe de ses sujets victims de la guerre. Oui, mais il y a le mortuaire voisin lopin. Voyez-vous un paparazzi fixer le bibi de la fifille à sa mum sur fond de tapis de pissenlits nourris des restes d’indigents de la Maison de repos known but to God, concluait le rapport, fondé sur une empruntée image à Internet.

Honni soit le p’tit banc romantique
Un autre ringard desire. Aller admirer la beautifull view sur Géronville photographiée par son oncle Benjamin il y a une bonne trentaine d’années.
C’est là qu’il avait mangé son sandwich, sur un petit banc, avec des petits vieux qui passaient le plus clair de leur temps à y fumer la pipe. Il s’agissait de pensionnaires de la maison de repos Saint-Joseph, patron de la bonne mort, toute proche. Sacrifiant à l’anglicisation ambiante, la Maison de repos est devenue home, et chacun sait que Saint-Joseph se pronounce Louis Palange en anglais.
Mais le remarquable belvédère ne fut pas jugé séant: l’age a en effet rendu Elizabeth II presbyte: bobo de vieux, bobo odieux.
Ils sont fous ces Anglais: ils s’attendaient à ce que le Progress ait doté l’endroit d’un telescope, un engin qui gâcherait l’esthétique d’une si belle chaire à prêcher.

Po d’vant l’tank
Une recommandation de son premier Premier, Churchill : approcher le fameus big tank panzer, gloire de la localité, aux truités reflets dont son oncle Charlie lui avait parlé il y a peu encore.
Danger ! A nouveau, c’est l’age de la sénile Windsor (son ostéoporose n’est plus un medical secret) qui n’était pas adapté au trottoir de la place. Pour un os, voilà un os de seiche !
En aucun cas, la reine ne se prendra une gamelle sur la place royale, fois de rosbif.
Il y a dans un demi siècle, celle qui règne également sur la Barbade et les Tuvalu avait failli se casser la figure dans une île reculée où l’espérance de vie de 33 ans mettait hors de question le moindre aménagement urbain en faveur de l’inutile charge pour la société que sont chez nous les pensionnés dont l’espérance de vie est encore au grand maximumde 3,3 élections sans compter les votes que fait annuler ce cher Parkinson tout benefice pour l’extrême droite. De l’eau a coulé sous les bridges, et que la vérité ait ses droits : le nombre des vieillards ayant atteint les 40 ans à cause de l’UNICEF et des organisations de cooperation de l’Albion à l’economic development a permis l’installation aux Antipodes de risponsibles politicians au service des seniors citizens bien que sauvages et nègres.
Ah ! si l’arête du trottoir avait pu être peinte en blanc, pour être mieux visible! Mais où trouver une échelle assez haute pour d’aussi pharaoniques travaux ?

Dernière minute
Le village d’Erps-Kwerps, dont l’échevin du troisième âge et ex-président du conseil consultatif des aînés, grand pêcheur de salmonidés thumalli de l’Ourthe, nous a lu et a été ému, s’est cautérisé pour offrir une rampe à la commune. Pour sécuriser les escaliers devant l’hôtel de ville. Pas une rampe centrale : trop cher. Une à visser à un mur :100 euros, dit-il. Dit-il, car il l’aurait en fait dénichée dans un conteneur.
Ce geste est ici considéré comme un affront.
Non à un flamand parternalism.
Aux prochaines élections, il y aura dans la ville frustrée une urne spéciale réservée à ceux qui veulent d’une rampe : un malheur est garanti à l’édile qui a eu cette initiative.
Résoudre les problèmes que causent les aînés par des urnes, si possible sponsorisées par enaos: voilà la radical solution.

Minute minute
Le présent article peut ne représenter que l’opinion de l’auteur, qui exonère qui que ce soit de la responsabilité de son texte, hormis Solon, l’inventeur de la démocratie (décédé en 558 av. J.C.), et Sénèque, le précepteur de l’humanité, que Néron fit assassiner pour museler sa liberté d’expression.

Les arabes et les pensionnés, même panier
L’auteur ne nie pas que ses propos puissent être interprétés comme justifiant la haine ou la discrimination, qu’il ait été injurieux envers les personnes âgées, handicapées de la locomotion, de la vue et particulièrement les gérontiques, envers les parasites des TEC, les hypotendus vacillants, les goutteux, les survivants tatoués des stalags, les greffés des hanches, ceux qui ont fait leur première communion en tirant la langue, les pubères racoleuses d’une mèche dans le vent, les amnésiques qui n’ont retenu de leur jeunesse que les paroles de l’Internationale, les amblyopes, les perclus scoliosés, les vétérans de Corée, les rescapés de l’Offensive, les podoagres courts sur pattes, les cordonniers mal chaussés, les incontinents aux langes mouillés, ceux qui ont déjà chanté la Brabançonne et proclamé “mort pour la patrie”, les avocats mal togés, les pieds-bots, les beurettes intégralement voilées, les clopinants sans vibram, les camionneurs souffrant d’un lumbago, les variqueuses épilées, les mariées à la traîne, les affublées d’une burka, les fraîchement décorés qui ont bu un vin d’honneur, les artistes aux pinceaux durcis, les VTTistes gercés à la selle, les stéatopyges hémorroïdantes, les porteurs de minerve, les opérés du ménisque, les fraîchement circoncis, les quadras qui tiennent à leur perruque, les béquillants nubiles, les promeneurs aux talons ampoulés, les ménopausantes au tampax mal calibré, les prêtres encore soutanés, les moines burés, les religieux scapularisés, les Valjean traînant boulet, les gens qui doivent vite aller à messe, les gens tout bêtement pressés, les échasses déglinguées aux articuations douloureues,les géronsolitaires et les géronsensembles, les sportifs plâtrés, les filles aux jeans trop moulants, les anciens de Louvain, les enfants de colons du Congo, les bouseux mal bottés, ceux qu’ont fait rire Laurel et Hardy, celles qui courent changer le disque de leur landau stationné sur le parking réservé aux mandataires, les femmes enceintes et les pères tenant un enfant par la main, bref, envers d’insignifiantes minorités qui n’ont pas à faire les difficiles alors qu’on les laisse déjà emprunter librement les espaces publics, comme s’ils étaient comme tout le monde.
En réponse à chaque demande de leur part, mis sur pied d’égalité avec tous les habitants des Fidji et de la Papouasie sauf ceux qui ne sont pas porteurs d’un extrait d’acte de baptême, l’auteur explicitera volontiers sa pensée. Pire, il est prêt à prêter l’oreille à ceux qui ont une autre opinion que la sienne. Comble, il est ouvert à un dialogue sur l’inutilité d’une rampe qui garantirait aux marginaux de tout accabit le luxe superflu d’une certaine sécurité à la sortie d’une maison communale!
La raison gardera ses droits: une pétition sera proposée aux gens normaux en vue de modifier le Code wallon. Un décret impose en effet que tout escalier soit muni d’une rampe. A défaut, le bourgmestre prend un arrêté. Soit on est tenu de quitter les lieux reconnus dangereux, soit les travaux indispensales pour rendre les escaliers conformes au règlement sont exécutés sur-le-champ.

Devoirs pour les petits
1. Fais une dissertation sur lun des sujets suivants:
- La misère des vieillards n’intéresse plus personne (Victor Hugo)
- Tel sort aux morts, tel sort aux seniors (proverbe de l’Ile aux poissons, en Bolivie)
- Dans les camps, ceux qui le méritaient portainent un signe distinctif: jaune pour les juifs, rouge pour les opposants politiques,une autre pour les tziganes, une autre pour les homosexuels, etc. C’était beau, toutes ces couleurs! Malheureusement, aucune pour les personnes âgées . Quelle est la couleur qui te plairait le plus pour que papa et maman ne soient plus confondus avec papy et mamy?
2. Il y a dans cet article 52 noms de poissons ou désignant quelque chose en rapport avec les poissons. Les as-tu trouvés?
3. Il y a dans cet article 248 mots anglais: les as-tu trouvés? Attention aux mots qui veulent dire la même chose en anglais et en français, mais qui s’écrivent avec une légère différence? Contrôle tes connaissances dans l’article: “translation”, qui suit.

Le 1er avril 2010, René Dislaire.

Translation , traduction
(la reine d’Angleterre...)

Vous avez lu, vous allez lire l’article sur la reine d’Angleterre?

Pour aider ceux à qui l’anglais n’est pas familier, et surtout éviter des fautes d’orthographe à ceux qui ont encore des examens de français à passer, voici un petit glossaire.
Rappelons qu’en anglais l’adjectif se place toujours avant le nom.

La méthode à Mimile
Fishtre ! Fish veut dire poisson en anglais. Mais « tre » ne veut pas dire d’avril.

Voici la traduction de certains mots. Vous comprendrez ensuite facilement les autres.
Queen, la reine. Elizabeth, Elisabeth. Respect, respect. Tradition, tradition. Occurrence, occurrence . Age, âge. Succes, succès. Impossible, impossible. Home, maison. Captain Iglo, Captain Iglo (noter que Captain Iglo est le nom d’une firme de poissons surgelés belge. Igloo, en anglais comme en français, s’écrit « igloo ». Captain Iglo doit donc, comme dans la pub,se prononcer avec un « o » au bout). Spinat, épinards (se souvenir de Popeye). Purée, purée (un accent aigu dans les deux langues). Porridge, porridge. Fracture, fracture. Public, public. Important precision, précision importante. The british doctor, le docteur anglais (en français, on dit « the french doctor » pour désigner le docteur français, à savoir Bernard Kouchner, fondateur de « Médecins sans frontières »). Out of the question, hors de questsion. Excuse, excuse. Lapsus, lapsus. Penfriend, le correspondant de l’autre sexe que les ados ont chacun de l’autre côté de la Manche pour apprendre leurs langues réciproques, littéralement «ami de plume». Alternative, contre-proposition (un piège !). Translation, traduction. Male, mâle. Locution, locution. Shocking, je suis scandalisée (au féminin, car seules les femmes s’écrient : shocking !). Senior, senior (pas d’accent dans aucun des deux cas). Cow skin, peau de vache (penser à skin head, une tête tout en peau –donc rasée-, et cow comme cow boy, le garçon qui garde les vaches). Secret agent, agent secret. 008, le fils de James Bond. Unfavorable, défavorable. Of course, bien sûr. Exemple, exemple. The reason why, le pourquoi. Victims, victimes. Lopin, lopin. Paparazzi, paparazzi. Known but to God, connu de Dieu seul (inscription sur la pierre tombale des militaires non identifiés, en français : soldat inconnu). Indigent, sans ressources. Panorama, panorama. Desire, désir. Beautifull view, beau point de vue (en allemand: schöne Sicht, en non pas mirador, qui est de l’espagnol, ou belevedere, qui est de l’italien ). Sandwich, quelque chose que les anglais mangent avec du pain français autour. Pronounce, prononce. Tank, tank (ou réservoir : fishtank, aquarium). Danger, danger. Medical secret, secret médical. Home, maison. Bridge, pont. Organisations, organisations. Cooperation, coopération. Responsible(s) politicians, responsables politiques. Citizens, citoyens. Visible, visible. Radical solution, solution radicale. Minute, minute. Minute minute, minute sans importance. The mum, la reine mère. Premier, Premier ministre. Telescope, téléscope. Image, image. Development, développement. Paternalism, paternalisme...
René Dislaire
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

  • Ce que voient les saumons au pied d une echelle a poissons
  • Les escaliers de la sortie de la maison  communale de Geronville aussi raides  qu au Lido, avec l eclairage en moins
  • 86
  • Il s est fallu de trois fois rien pour que la reine prenne cette photo elle-meme
  • 146
  • 215
  • Dans un cimetiere au fin fond de la Pologne.  Le cauchemard  des veuves.  Attention a la marche ce n est pas celle de Chopin.
  • La tombe des soldats du Commonwealth a Geronville
  • La reine d’Angleterre nous mène en bateau
1951 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.