La SABAM vient écouter ses auteurs

écrit par admin
le 13/06/2010
Marc Hermant et Bruno Bernard de la Sabam

La Sabam n’est pas « cette horrible chose qui vient prendre de l’argent à quelques démunis qui font une fête de quartier » comme beaucoup le croit…
C’est une coopérative de 35.000 auteurs belges qui redistribue tout l’argent perçu à ses membres, qui sont des créateurs et des auteurs.
Marc Hermant le nouvel administrateur délégué francophone de la Sabam a changé le style de communication de cette vénérable institution, en bon lobbyiste il est venu ce jeudi sur le terrain écouter ses membres. Un détail qui a son importance c’est un organisme toujours fédéral et paritaire 50/50 chose rare de nos jour et donc utile à préciser.
Il nous félicite car c’est ici dans notre ardente cité qu’il y a le plus de personnes présentes (dont des Outhe-Amblèviens)pour partager avec lui les projets mais aussi recevoir les informations, les changements et nouveautés. Il nous indique que cette soirée sera « conviviale »…
Réponse immédiate d’un liégeois :«A Liège m’fi c’est toujours convivial »
Dans les auteurs on trouve curieusement de nombreuses personnes de l'Ourthe-Amblève. Vu le nombre d'académies de dessin et de musique nos vertes vallées regorges de créateurs.Perso je pense que c'est à cause de la magie des lieux. Dans des vallées parsemèes de légendes, de châteaux , de grottes peuplées de sotais la créativité est naturelle....
Il faut savoir que la coopérative va percevoir les droits de nos créatifs à l’étranger elle ne s’arrête pas aux frontières. Quand une bd entre dans une bibliothèque à Périgeux ou en Paris les droits sont prélevés et reversés à l’auteur. Idem pour un morceau de musique ou une pièce de théâtre joués à Valenciennes.
La Sabam a aussi diversifié ses services en plus du service juridique gratuit qui toujours existé, il y a des services comme les actions de soutient, remise de prix, le magazine en ligne de la Sabam mais aussi le E-Licensing : module de déclaration en ligne …et le tout en transparence totale.
Comme toujours à Liège le débat fut chaud mais constructif, notre orateur n’eu son salut de fin que grâce au drink de clôture autour d’une « jup » bien méritée. Par cet article je tiens à saluer la venue sur nos terres principautaires d’un défenseur de notre créativité terreau depuis plus de mille ans de notre culture, de nos valeurs et de nos richesses. A l’heure du monde global la protection de nos créations, leur valorisation et la perception de nos droits d’auteurs sont très importants.
Olga Konstantinova

Photo à gauche Marc Hermant Administrateur délégué de la Sabam à droite Bruno Bernard auteur sprimontois sociétaire de la Sabam

  • Marc Hermant et Bruno Bernard de la Sabam
1332 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.