Lacrimae – Les mystères de Druon de Brevaux tome II de Andrea H. Japp – Editions Flammarion.

écrit par patrickthibaut
le 15/11/2010
 Lacrimae – Les mystères de Druon de Brevaux tome II  de Andrea H. Japp – Editions Flammarion.

Lacrimae – Les mystères de Druon de Brevaux tome II de Andrea H. Japp – Editions Flammarion.

Héluise Fauvel, travestie en jeune homme, a repris sa route, en compagnie du petit Huguelin, et se rapproche d’Alençon. Héluise veut savoir pour quelle raison son père a été torturé par
l’Inquisition après avoir été trahi par son meilleur ami, l’évêque Foulques de Sevrin. En outre, la mage Igraine lui a parlé de la pierre rouge dont nul ne connaît la signification : que faire de ce secret ? Cheminant en exerçant son art médical, Druon arrive à Thiron, où s’élève la riche et renommée abbaye de la Sainte Trinité, dont les moines sont l’objet de vives critiques. Les petites gens les accusent de s’enrichir sur leur dos et de manquer de charité. Après le riche et avare mercier Martin Borée, trouvé poignardé dans le dos et la main droite coupée – supplice infligé aux voleurs –, c’est au tour d’un jeune moine d’être découvert mort dans la forêt, occis de la même façon. Le seigneur abbé, Constant de Vermalais, oncle d’Hugues de Plisans, n’a
nulle envie de laisser la justice séculière enquêter. Arrogant mais homme d’honneur, il se sert de l’abbaye pour permettre aux Templiers menacés par le roi de fuir vers l’Angleterre et l’Écosse. Alors que Druon et Huguelin s’installent à l’auberge du Chat borgne survient le troisième meurtre, identique aux précédents, celui du secrétaire du bailli de Nogent-le-Rotrou. Ce dernier débarque à Thiron, bien décidé à tirer cette affaire au clair, avec l’aide de Druon. Mais le jeune mire s’interroge : qu’avaient en commun les trois hommes assassinés ? Est-ce lié à l’achat de Saintes Reliques ? Et pourquoi le simple que protège l'aubergiste meurt-il à son tour ?

Née en 1957, toxicologue de formation, Andrea H. Japp se lance dans l’écriture de romans policiers en 1990 avec La Bostonienne, qui remporte le Prix du festival de Cognac en 1991.
Aujourd’hui auteur d’une vingtaine de romans, elle est considérée comme l’une des « reines du crime » françaises. Elle est également auteur de nombreux recueils de nouvelles, dont Un jour, je vous ai croisés, chez Calmann-Lévy, de scénarios pour la télévision et de bandes dessinées. Elle s'est illustrée avec brio dans des séries historiques, dont La Dame sans terre, également publiée chez Calmann-Lévy.

www.editions.flammarion.com

  •  Lacrimae – Les mystères de Druon de Brevaux tome II  de Andrea H. Japp – Editions Flammarion.
1087 lectures
User default img
patrickthibaut