Les chercheurs avouent leur ignorance face à la maladie d’Alzheimer

écrit par admin
le 27/02/2010

Selon de nombreux scientifiques la lutte contre la maladie d’Alzheimer réclamerait plus de rigueur. Car vivre plus vieux, c’est souvent mal vieillir.
En 2010 on ne guérit toujours pas la maladie d’Alzheimer et les chercheurs avouent leur ignorance de son origine exacte. L’observation permet toutefois de constater la possibilité d’en réduire sérieusement l’évolution par la prévention et peut-être sans le garantir, de pouvoir l’éviter. Aujourd’hui, en Belgique, le nombre de malades Alzheimer seraient de l’ordre de 170.000 sans compter les milliers d’hommes et de femmes de plus de 50 ans chez qui le mal toujours végétatif ne s’est pas encore manifesté. Avec les conséquences médicales, familiales, de dépenses et de dépendance que l’on connaît, à la charge de leur famille et de la société.
Documentation gratuite de prévention :
APIA-SENIOR
APIA Avenue des Déportés, 15
6140 Fontaine-L'Evêque
Tél : 0472-77.88.37
Mail : info@apia.be
www.apia-senior.be

contact@apia-senior.be

Les vieux ça coûtent cher ?
Dans un pays ou un habitant sur cinq est millionnaire, nous dit-on, un quart de la population a plus de 65 ans. Parmi ces pensionnés 23% vivent selon la Prévoyance sociale sous le seuil de la pauvreté, soit un des taux les plus élevés d’Europe. Recueillir une personne âgée à la maison permet d’obtenir des déductions fiscales.

1346 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.