MALMEDY Amapac a présenté Serge Utgé - Royo, « un chanteur militant »

écrit par francois.detry
le 20/11/2010
Serge UTGE - ROYO

Le dimanche 28 novembre à 18 h en la salle « La Fraternité » à Malmedy

Entrée : 10 Euros / Prévente : 8 Euros ( Malmedy : Maison du Tourisme et Piano Blanc ; Trois – Ponts : Librairie du Gamin ; Waimes : Station Total ; Stavelot : Librairie de l’Allée verte )

Renseignements : 0499 / 107401

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

1ère partie : Denis GABRIEL accompagné par Pascal PEIFFER interprète 5 chansons de Jacques Brel : - Le diable ; - Voir un ami pleurer ; - Fernand ; - La quête ; - La chanson des vieux amants. Ensuite, il présentera 3 chansons inédites écrites et arrangées spécialement pour l’occasion : - Au ventre des femmes ; - Les affranchis ( une allusion à ses déboires politiques ) ; - Les lucioles ( en hommage à Soeur Emmanuel ). Pour le ténor - baryton malmédien, ancien élève de José Van Dam, c'est un nouveau défi car avec Pascal Peiffer et Dany Noël, il prépare un CD reprenant des chansons inédites dont "Naissance" en sera le titre.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

2ème partie : Serge UTGE - ROYO, chanteur français militant présente "L'espoir Têtu".
Des chansons dont les thèmes sont toujours l’utopie, la mémoire, la peine des humains, les orages de l’histoire, les ogres d’argent, les cités d’exclusion, les sourires de la vie ….
L’espoir têtu, il y a un certain besoin d’espoir, et s’il est têtu, c’est encore mieux. Tenez bon et ce n’est pas le moment de se décourager ! Il s’agit plutôt de résister, de se battre et de s’inscrire en faux contre toutes les démagogies qui vont bon train dans nos sociétés.
Il est encore question des Indiens d’Amérique, de l’enfance bousculée, maltraitée, d’une mère disparue, de petites gens, de putains, d’ombres noires qui resurgissent, de mains tendues de mendiants gris, de rires à la face des « grands » haut perchés, de fraternité, d’humanité, de « chants de l’avenir dans des gorges fragiles », de « poings levés vers le soleil », …
Avec, à la direction musicale et au piano, Léo Nissim, Jack Thysen aux basses, Jean My Truong à la batterie, Jack Ada aux guitares, Utgé - Royo, c’est une opportunité de découvrir à Malmedy un artiste à la voix chaude et grave dont il use comme une arme politique. C’est un chanteur qui ne laisse pas indifférent, c’est un chanteur de la révolte, de la liberté, de l’anarchie, de la mémoire, de la fraternité.
Depuis ses débuts, il construit une carrière singulière et exemplaire. Echappant aux lois du marketing et indifférent aux modes, il n‘en finit pas de conquérir, de séduire et de fidéliser un public toujours plus nombreux, sensible à la justesse de ses mots et à la force de sa présence scénique. Il a des idées claires. Il sait d’où il vient, où il va et pourquoi il chante. Son univers est fort, ses chansons disent une réalité violente, absurde, révoltante. Son regard est celui d’in citoyen observant sa planète, qui vit, cherche à comprendre, rit, se moque, s’insurge, aime la vie et les humains et chante. C’est un artiste rare qui mérite d’être découvert. Son coffret « Contrechants de ma mémoire »est un petit chef d’œuvre ; son denier CD « D’amour et de révolte » sorti le 24 octobre dernier est entièrement consacré à Léo Ferré avec l’accord des ayants-droits de ce dernier.
Chanteur d’utopies, Serge Utgé - Royo manie la tendresse et la révolte avec l’art d’un grand de la chanson d’aujourd’hui. Difficile de résister à l’émotion, à la sincérité de ce libre chanteur, au sourire et à la douceur de cet auteur compositeur interprète d’origine catalane.
Liégeois de cœur ! Une voix rare, puissante et sensible, une très forte présence scénique, des mélodies colorées, des mots pour dire simplement la réalité des petites gens, leurs peines et leurs joies, leurs colères, leurs histoires, leur mémoire. Un univers fort, tissé d’espoir, d’amour et de fraternité.
Utgé - Royo est une énigme : il est la preuve vivante et souriante qu’il existe un sentier artistique hors du show - biz, en marge des circuits commerciaux, loin des modes et des artifices… La preuve que la belle chanson existe et qu’un public, curieux et exigeant, ne s’y trompe pas, dès qu’on l’informe.. Quelque part entre Brassens et Ferré, ce chanteur de la liberté, de la mémoire et de la fraternité construit patiemment une carrière singulière, exemplaire. La chanson politique est une arme qui dénonce et rassemble.

AMAPAC

  • Serge UTGE - ROYO
  • Denis Gabriel au piano
  • Denis Gabriel au piano
  • Denis Gabriel en repetition
  • Denis Gabriel en repetition
  • Serge UTGE - ROYO en prestation devant un public ravi
  • Serge UTGE - ROYO en prestation devant un public ravi
  • Serge UTGE - ROYO en prestation devant un public ravi
  • Serge UTGE - ROYO en prestation devant un public ravi
  • Serge UTGE - ROYO en prestation devant un public ravi
  • Serge UTGE - ROYO en prestation devant un public ravi
1691 lectures
Portrait de francois.detry
francois.detry