MALMEDY Mois de décembre : de pénibles souvenirs

écrit par francois.detry
le 14/01/2010
Entree de cette grotte

MALMEDY Mois de décembre : de pénibles souvenirs

A l’instar de nombreuses localités de nos Ardennes, la Ville de Malmedy et les plus âgés de ses habitants se souviennent chaque année des atrocités subies en ce dernier mois de 1944. Et plus encore cette année, puisque 65ème rappel de ces événements. Crime de guerre marqué à jamais dans la mémoire collective, 84 prisonniers américains sont massacrés le 17 du mois sur les hauteurs de Baugnez. Pour la manifestation de cet anniversaire, sept vétérans rescapés avaient fait le déplacement sur le site de cet odieux carnage perpétré par de sanguinaires SS. De jeunes étudiants américains, avides de comprendre l'histoire de cette guerre, les accompagnaient. La période de Noël est également marquée à jamais dans la mémoire des habitants malmédiens. La Bataille des Ardennes faisait rage et les bombardiers américains, cloués au sol par le mauvais temps, venaient de reprendre du service en ce 23 décembre avec pour mission le bombardement d’un nœud ferroviaire allemand. Les conditions de vol étaient exécrables et l'erreur de navigation n'était pas loin. Elle se produisit au moment où les Malmédiens, qui acclamaient les aviateurs alliés en survol, assistaient avec consternation au bombardement du centre de leur ville. Le lendemain, veille de Noël, nouveau bombardement qui anéantissait la sortie de ville en direction des Fagnes. Et durant la journée de Noël, une nouvelle escadrille s’attaquait à l’entrée et au haut de la ville. Le cauchemar aura duré trois jours. Le bilan en vie humaine fut très lourd, et plus de 800 des 1 600 maisons que comptait alors la ville furent totalement détruites ou inhabitables. Parmi la population civile, le total des victimes se montait à deux cent deux d’origine malmédienne pour la majorité et les autres originaires des communes germanophones qui avaient dû abandonner leurs villages dans les premiers jours de l’offensive. Du côté des troupes américaines toujours présentes dans la ville au moment des bombardements, le chiffre était particulièrement difficile à établir. Secret militaire oblige, sans doute ! Un monument dressé dans le parc de la Cathédrale, reprend les noms de ces victimes. Que comprendre de ces terribles méprises des avions US ? Erreur commise à trois reprises qui serait imputable à une faute de navigation, à une mauvaise appréciation de l’objectif ou encore à la thèse que Malmedy était occupé par l’ennemi ?

François DETRY

  • Entree de cette grotte
  • La grotte qui servit d'abri durant la guerree 1940 - 1945
  • Les plaques commemoratives reprenant les noms des 202 victiimes des bombardements
  • La Place Albert 1er ou l'on remarque l'Obelisque
  • Le monument de Baugnez
  • Le monument de Baugnez
  • La Hore Kinon ( 1510 ), rescapee des bombardements de decembre 1944
  • Un quartier du haut de ville, rescape des bombardements de decembre 1944
  • La Maison Villers, rescapee des bombardements de decembre 1944
  • L' Obelisque, rescape des bombardements de decembre 1944
  • Le centre ville avant les bombardements
  • La Cathedrale, rescapee des bombardements de decembre 1944
2095 lectures
Portrait de francois.detry
francois.detry