Robertville Un barrage, une histoire … des travaux

La conference de presse Le reseau regional des barrages gere par Electrabel L'exposition de Malmedy - Folklore   !!! A VISITER  !!! Pont sur la Warche entre Walk et Robertville dit " Nou Pont  " Le "cirque des geants ", sorte de promontoire entoure par la riviere La Warche au belvedere BALTIA Le site de construction du barrage Construction des installations necessaires au futur chantier L'emplacement des installations a cet endroit a ete judicieusement choisi. D'ici, beton et mortier seront aisement diriges vers l'endroit voulu. Des le detournement des eaux, les travaux de nettoyage des roches pouvaient commencer Vue d'ensemble  du chantier Les travaux en sont a la cote moins 466  de sorte que  17 metres sont deja termines Cette photo montre la technique employee pour la maconnerie du parement Cote amont du barrage Le travail de creusement de la galerie souterraine sera entrepris simultanement aux deux extremites Vanne de prise Ces ouvriers sont occupes au montage de la vanne qui va permettre l'ouverture et la fermeture du canal La sortie de la galerie souterraine Le batiment de la centrale de Beverce s'erige directement sur la rive droite de la Warche Vue du haut de la colline, la centrale electrique est  presque terminee La centrale de Beverce Le pont le plus eloigne du barrage et  le plus petit Le pont de Champagne - Outrewarche est termine ( 26 m de traversee ) Un autre gabarit pour le pont de Haelen Les travaux sont bien avances. On peut distinguer les differentes travees : 9 de 15 metres chacune D'une belle elegance, le pont de Haelen est termine. Seule petite critique : " la faiblesse de son parapet a claire  voie ne semble pas devoir fournir assez de resistance, si quelque attelage emballe venait a le heurter " 500 ouvriers furent embauches pour la construction des differents ouvrages : des Italiens, des Allemands, des Polonais, des Yougoslaves, des Serbes.  La plupart des ouvriers furent occupes pendant pres de 4 ans meme pendant les mois d'hiver La construction du barrage fit egalement travailler un grand nombre d'ouvriers sous-traitants. Ainsi, l'arrivee d'un alternateur construit par la Societe d 'Electricite Le moulin seigneurial de Reinhardtein, tel qu'on pouvait le voir debut 1900. A l'epoque, son proprietaire l'avait equipe d'une  machine a vapeur qui pouvait suppleer le manque d'eau lors des annees trop seches. L'appellation " Moulin de Robertville " qu'on la retrouve sur la plupart des cartes postales L'arrivee d'eau du moulin  se faisait par l'arriere de droite. Le " Quesru " passait, lui , devant les batiments Le " Nou molin " fut construit entre 1862 et 1866. La construction du barrage a ete decidee. Le petit hameau est condamne a disparaitre Il y a maintenant plus d'un mois que la Warche a vu son cours suspendu et un lac commence a se former C'est ici que se situait le vieux moulin. Il ne subsiste qu'un tas de pierres. Les eaux ont recouvert les derniers vestiges du moulin de Reinhardstein Ce panorama a ete pris du pont de Haelen vers l'aval du barrage Les premiers " navigateurs-explorateurs " des lieux Ca y est, le lac est plein. Les eaux sont arrivees au panneau 496 accroche au mur protegeant le mecanisme de la vanne de la prise d'eau situee a la cote 466, 30 m plus bas. Dans le fond, les grosses limousines appartiennent a la direction de la Sofina Le superbe site du barrage actuel Les vannes de crues Le barrage et ses dependances ( couverture du livre de Malmedy - Folklore ) Les plongeurs sont au travail 20 m sous le niveau d'eau Les degats sur le mur amont Les vannes de crue A l'interieur du barrage, la galerie a ete elargie afin de permettre le placement de materiel fixe de controle relie a la centrale de Coo Le beton a ete perce par projection d'eau a tres haute pression L interieur de la galerie L interieur de la galerie Le mur exterieur aval Le mur exterieur aval La faune piscicole s est concentree dans un volume de 250000 m cube d eau avec apport d oxygene

Dans le cadre des travaux réalisés actuellement sur le plan du barrage de Robertville, Malmedy – Folklore présente une exposition faite de très nombreuses photos d’archives retraçant l’historique de cette énorme construction. En avril 1925, le baron Baltia, Gouverneur des Cantons de l’Est, publie un décret qui confirme la décision de construire trois barrages sur la Warche : Bütgenbach, Robertville, et, en aval, Malmedy, qui ne sera jamais construit. SERMA, l’ancienne société d’électricité de la région de Malmedy, peut alors exploiter les forces hydrauliques pour une durée de 75 ans. Elle est autorisée à procéder aux expropriations nécessaires pour la création d’un lac artificiel à Robertville. La création du lac et des barrages répond à 3 objectifs : - réguler le débit de la rivière, notamment en période de crue, et préserver des inondations Malmedy et toute la vallée de l’Amblève et de l’Ourthe ; - permettre d’actionner les turbines de la centrale hydro-électrique de Bévercé ; - alimenter la ville de Malmedy en eau potable. Une quatrième fonction est rapidement venue se greffer à savoir les loisirs. Les travaux de construction débutent en 1926 et se terminent en 1929. Il est dès lors opérationnel et c’est actuellement Electrabel qui l’exploite jusqu’en 2054. A l’âge respectable de 80 ans, quelques travaux de rénovation s’imposaient. Ainsi, en 2008, des travaux de dragage ont retiré 4000 m³ de sédiments et plus de 150 tonnes de béton ont été injectés pour en assurer la stabilité et l’étanchéité. Durant cet été 2010, s’effectuent la réfection du mur amont et du système des vannes de même que le renforcement et la remise en état de la route parcourant les berges. L’abaissement du niveau d’eau est nécessaire jusqu’à la fin de l’été. La SWDE prélève directement l’eau dans la rivière pour alimenter Malmedy. La faune piscicole s’est concentrée dans un volume de 250000 m³ d’eau avec apport d’oxygène tandis que les poussières et les huiles issues des travaux sont récupérées dans un décanteur. Quant aux activités touristiques, sur le plan d’eau, le Syndicat d’Initiative de Robertville a veillé à organiser diverses activités permettant de visiter ce lieu étonnant qu’est un lac de retenue vide. ( Voir autre article « Des activités estivales sur le fond d’un lac “) .

François DETRY

Les photos sont extraites du tome 62 de la revue MALMEDY – FOLKLORE ( 120 pages et 160 photos ). En vente au prix de 20 Euros à l’exposition, au SI de Robertville ou au 080 / 33 83 97. www.malmedy-folklore.be