Thorgal (T32) – La Bataille d'Asgard, Yves Sente & G. Rosinski – Le Lombard.

écrit par patrickthibaut
le 06/11/2010
Thorgal (T32) – La Bataille d'Asgard, Yves Sente & G. Rosinski – Le Lombard.

Thorgal (T32) – La Bataille d'Asgard, Yves Sente & G. Rosinski – Le Lombard.

Alors que Thorgal poursuit les ravisseurs du jeune Aniel, son fils aîné Jolan s'apprête à franchir définitivement le seuil de l'adolescence. Vainqueur de périlleuses épreuves, il doit maintenant pénétrer le royaume d'Asgard pour en rapporter un fruit du jardin d'Idun, unique remède pour sauver Vylnia, la mère de Manthor. Afin d’atteindre cet objectif, ce dernier lui a confié une armée. Mais, pourra-t-elle le protéger des manigances du perfide Loki ? Une chose est certaine : le jeune homme sortira transcendé du royaume des dieux...

L'issue du premier cycle écrit par Yves Sente se profile doucement et il tient toutes ses promesses ! Dès le début, le scénariste avait insisté sur le caractère initiatique de son récit. C'est avec empathie - ou nostalgie - que les lecteurs de 7 à 77 ans découvriront dans ce 32e album, les « épreuves » qui attendent Jolan au cours d’une nouvelle avancée sur le chemin qui mène à l'âge adulte. Le personnage de Manthor offre un contrepoint des plus intéressants. Le narrateur a, en effet, su donner une véritable épaisseur à ce mage des plus ambigus, manipulateur et secret, mais aussi sincèrement angoissé à l'idée de voir mourir sa mère. Sur un scénario d'une telle intensité Grzegorz Rosinski ne peut que donner, une fois de plus, le meilleur de lui-même. Personne ne maîtrise la couleur directe comme lui, en conservant tout le dynamisme du trait sous les couches de peinture à l'huile. Préférant transformer des décennies de métier en autant d’étapes vers des expériences esthétiques non encore abordées plutôt que de se reposer sur des techniques éprouvées, le grand artiste continue de s’engager sur des pistes inexplorées avec la fraîcheur et l’audace d’un débutant. Étonnant, rafraîchissant…
Épatant ! Les dieux dans Thorgal L'Enfant des Étoiles connaît bien les dieux du Panthéon nordique qui l'ont si souvent mis à l'épreuve. Aujourd'hui, c'est à son fils Jolan de nouer amitiés et rancœurs avec ces êtres surnaturels, tous issus d'une mythologie bien réelle qui poussa de nombreux Vikings à se surpasser au combat pour gagner leur place au banquet d'Odin ! THOR Fils d'Odin, le roi des dieux, et de Jörd, l'incarnation de la Terre, Thor est considéré comme le plus fort des dieux. C'est pourquoi il est le protecteur de Midgard (la Terre) sur laquelle il veille, fort de son pouvoir de dieu de l'orage et de la force de son marteau Mjolnir qui lui confère le titre de dieu du corps à corps. Divinité tutélaire des humbles et des jeunes mariés, il est le plus populaire des dieux du Panthéon nordique. En dérobant son bouclier, Jolan s'est peut-être fait un ennemi non négligeable... LOKI Si Loki cherche à entraver la route de Jolan de toute sa malice, c'est parce que la duplicité, la tromperie et le chaos font partie de sa nature profonde ! Fils d'un géant et d'une déesse, il est « adopté » par Odin qui l'accueille en Asgard. Apprécier pour son intelligence et sa ruse, les dieux le consultent fréquemment pour résoudre des problèmes qu’il a lui-même causés, la plupart du temps. Il est écrit que sa jalousie viscérale l'amènera à trahir une dernière fois les Ases (les habitants d'Asgard) lors de Ragnarok, la bataille qui scellera le destin d'Asgard. VYLNIA En comptant sur Idun pour assurer sa survie, Vylnia n'agit pas différemment de la plupart des Ases. En effet, elle est la déesse de l'éternelle jeunesse, promesse tenue grâce aux pommes qu'elle conserve et distribue parcimonieusement. Elle est également symbole de fertilité et son tempérament de braise est réputé d'Asgard à Midgard. Jolan en fera l'expérience...

www.lelombard.com – 48 pages – 11,95€.

  • Thorgal (T32) – La Bataille d'Asgard, Yves Sente & G. Rosinski – Le Lombard.
1240 lectures
User default img
patrickthibaut