Torgny : gaillards, les seniors de Houffalize dans les vignes du seigneur

écrit par ReneDislaire
le 15/10/2010
C'est comment la Chine? C'est plein de Chinois...

En passant par la Lorraine…
9 septembre 2010 : gaillard, le club des 3x20 de Houffalize a joyeusement excursionné, comme chaque année.
Au menu : les Lorraines belge et française.
Petits plats dans les grands, un étoilé Duchemin. Pâté gaumais et cuisse de canard à l’Orval : voilà pour Virton.
Puis Tricatel. Le self service avec le deuxième café gratuit et l’estampillage de la carte de fidélité. Voilà pour Arlon.

A Longwy, pas de boulangerie. Une façon de dire merde à Vauban.
Façon de dire qu’on se retrouvait en Gaule, et pour visiter la faïencerie Saint-Jean l’Aigle.
S’y pavanent de magnifiques collections d’émaux, objets inanimés qui ont, comme chacun sait, une âme.
La manufacture de Longwy a émerveillé le monde entier par la couleur d’une terre cuite. Un bleu unique. Le fond de ses émaux.
Pour ce qui est de la pratique, un faïencier explique les techniques. Modelage, tournage et tournassage, estampage, pressage, coulage. Puis deux cuissons : le biscuitage et la vitrification. Résultat : des œuvres d’art à la réputation internationale. L’aigle se fait paon.

Torgny, l’ombre du seigneur, ses vignes, son ermite.
Le petit bout de Provence belge colonisé de cigales a inspiré bien des choses.
Une pensée pour le seigneur, Jean l’Aveugle, duc de Brabant, roi de Bohême, comte de Luxembourg, dont une bâtisse arbore à ce qu'il se dit les armoiries sculptées dès avant sa naissance… Un visionnaire, à n'en pas douter.
Sérénité, à la rencontre d’une ermite à l’odeur de sainteté bouchonnée.
Ebriété, à la dégustation -avec modération, heureusement diront certains- d’une inqualifiable piquette indigène à faire des centenaires, qui a fait tourner -toujours avec modération- bien des têtes.
Ici s’arrête la rédaction sur cette belle journée.

Cette excursion est une perle dans l’enfilade passée et à venir des activités du club des 3x20 de Houffalize.
Après Dinant qui valait bien une croisière sur la Meuse, Chimay et le mariage de la bière et du fromage, ce fut le tour de la Lorraine transfrontalière.
Chacun gardera en mémoire le bleu plus bleu que vos yeux des émaux de Longwy. Que ce soit des dragons, des phénix, et surtout des coqs, aussi fiers que Domenech le fut et ne l’est plus...
Marie-Josée Martin tient brillamment la pool position comme présidente du club.
Le circuit du 9 septembre est une nouvelle plume à son chapeau, passementé de fleurs de l’âge.

René Dislaire

  • C'est comment la Chine? C'est plein de Chinois...
  • C'est comment Cherbourg?
  • Avec un deodorant Yves Rocher sous les aisselles, une femme est toujours sure d'elle...
  • Lily, toujours belle a faire palir un vase de nuit
  • Femmes a lunettes, bonnes en goguette, comme des nenettes
  • Torgny, ses cigales et ses fourmis
1295 lectures
Portrait de ReneDislaire
René Dislaire