Tourisme Avec le « Mercator » ( RTBF ) : escale à La Valette

écrit par francois.detry
le 24/02/2010
Porte de La Valette

Arrivant à Malte par les airs, la capitale ressemble à un vaisseau de pierre qui s’avance tel un fer de lance dans les eaux bleues de la Méditerranée. Hormis ses faubourgs immenses et densément peuplés, la vieille cité n’a guère changé depuis sa fondation à la fin du 16ème siècle. Pendant plus de 200 ans, ce fut en effet la capitale de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem et de Rhodes. Sa forme pointue se découpe nettement au milieu d’un formidable bassin abrité, formé par les baies et les péninsules des Trois Cités. D’énormes fortifications et de gros bastions ceinturent la ville, bâtie sur un éperon rocheux. Une ville facile à traverser car ses rues sont rectilignes et se coupent à angle droit, héritage de l’esprit rationnel et stratégique des Chevaliers. Elles montent ou descendent mais se terminent toujours vers le bleu de la mer. De temps à autre, la chaussée se transforme en un escalier réservé aux piétons. Ici des jardins surplombent le port, là des dômes, des coupoles, des clochers d’ églises qui s’élancent dans le ciel au-dessus des palais ou des immeubles plus modestes. La Valette , carrefour entre l’Europe cet l’Orient est devenue une opulente ville du Sud. Ces demeures austères et élégantes, aux vérandas colorées, aux jalousies semi-closes sous le soleil, font songer à l’Italie, à Naples, à la Sicile si proche. A La Valette, durant des siècles, se sont mêlés des sentiments aussi forts que la piété, la chevalerie, le courage et la foi, mais aussi le luxe et la galanterie. Ville de poudre et d’encens, née de la rencontre des chevaliers, des prêtres et des marins, elle s’est accommodée de la présence britannique. Cela se voit encore dans la conduite à gauche, aux cabines téléphoniques rouges, aux noms affichés –sur les enseignes des magasins, à ces vieux bus Leyland. Forgée par des siècles d’histoire, voilà donc une fabuleuse machine à remonter le temps, un conservatoire historique presqu’intact. : une origine orientale, beaucoup de culture latine, un héritage britannique, une mémoire européenne, mais surtout un cœur maltais. ( 50 photos )

François DETRY

  • Porte de La Valette
  • Porte de La Valette
  • Rue de La Valette
  • Ruelle pietonne de La Valette
  • Rue de La Valette
  • Vue en direction des Trois Cites : Senglea, Vittoriosa, Cospicua
  • Remparts du cote du port de plaisance
  • Les remparts de la cite
  • Les remparts de la cite
  • Les remparts de la cite
  • Rue pentue de La Valette
  • Ruelle pietonne de La Valette
  • La Co - cathedrale Saint - Jean construite en 4 ans ( 1573 - 1577 )
  • La Co - cathedrale Saint - Jean construite en 4 ans ( 1573 - 1577 )
  • Les remparts de la cite
  • Vue en direction des Trois Cites : Senglea, Vittoriosa, Cospicua
  • Les remparts de la cite
  • Les bus Leyland
  • Habitations avec balcons
  • Rue de La Valette
  • La Co-cathedrale Saint - Jean : le pavement en damier fait de 374 pierres tombales en marbre
  • Voute faite de peintures de Preti : vie de Saint Jean-Baptiste
  • La Co-cathedrale Saint - Jean : decoration murale de la
  • La Co-cathedrale Saint - Jean
  • Rue pentue de La Valette
  • Habitations avec balcons
  • Habitations avec balcons
  • Heurtoir de porte d'immeuble
  • Multples statues saintes aux coins de rues
  • L'auberge de Castille et Leon, certainement l'edifice baroque le plus representatif de Malte.
  • Les remparts de la cite
  • Les remparts de la cite
  • Vue en direction des Trois Cites : Senglea, Vittoriosa, Cospicua
  • Vue en direction des Trois Cites : Senglea, Vittoriosa, Cospicua
  • Vue en direction des Trois Cites : Senglea, Vittoriosa, Cospicua
  • Vue en direction des Trois Cites : Senglea, Vittoriosa, Cospicua
  • Les remparts de la cite
  • Vue en direction des Trois Cites : Senglea, Vittoriosa, Cospicua
  • Lion a l'entree de la cite
  • Les remparts de la cite
  • Les remparts de la cite
  • Les remparts de la cite
  • Vue sur les coupoles, les domes, ...
  • Les remparts de la cite
  • Les remparts de la cite
  • Les remparts de la cite
  • Traversee en barque entre les cites
  • Monuments sur un des pitons
  • Une cabine telephonique rouge, typiquement britannique
1421 lectures
Portrait de francois.detry
francois.detry