Carmina Burana, le chant latin de Bart De Wever pour Houffalize

Bart De Wever (Jacri) A Houffalize: aussi surprenant qu'une olive qui n'aurait pas de noyau (Horace)

Ce 11 juillet 2011, fête des Éperons d’or, bien des Flamands ont musardé en Wallonie.
Après avoir lu notre article sur le circuit des légendes (voir lien ci-dessous "Houffalize, développement rural: un grand cimetière de lunes"), et croyant à une galéjade, une famille de Scherpenheuvel est venue visiter les lunes de Houffalize.
Le soir-même, les nerfs en boule, Monsieur Willem Vandedonkerzwartenzachtzaadball envoya un mail à son leader Bart, qui vient de lui répondre aussitôt.
Le tout en latin, ça prend moins de mots.
Monsieur Vandedonkerzwartezaadball de nous a transmis cet échange de courriel, en demandant que nous le publiions comme courrier des lecteurs.
René Dislaire

De W. Vandedonkerzwartenzachtzaadball à Bart De Wever
Optime pater matris nostrae Flandriae,
Perdidi diem hodie feriarum nationis.
Cher père de notre mère la Flandre,
J’ai perdu aujourd’hui ma journée de notre fête nationale.

Uxor et pueri cum mihi deambulantes in Arduenna
in oppidum Altafaliziensum ieramus.
Ma femme, mes enfants et moi nous avons excursionné en Ardenne,
Et nous sommes allés dans la bourgade de Houffalize.

Curiositas magnifica nos traxit :
decem monumenta lunae, dispersa in pago, qui miraculoso ex machina fabulant.
Une attraction magnifique nous avait alléchés.
Dix monuments en forme de lune, dispersés dans le village, et qui par un miracle, par un procédé mécanique, racontent des légendes

Nil intra est oleam.
Nous avons été pris dans un fameux piège.
Lunae mortuae sunt, omnia amissa, vox fabulatorum exstincta, pars lignea putrescat, color evaporabit, detrimenti evagant.
Les lunes ont rendu l’âme, tout est à l’abandon, la voix des conteurs de fables s’est éteinte, le bois se désagrège par endroits, la couleur est partie, les détritus gagnent le terrain.
Ego stultus sum, qui pomissis auctorum otii Walloniae credidi.
Comme je suis fou, moi qui ai fait confiance aux promesses des promoteurs du tourisme en Wallonie.

Réponse de Bart De Wever à W. Vandedonkerzwartezaadball
Carissime,
O Luna,
velut Fortuna
semper crescis
aut descrescis.
Cher ami,
« Ô Lune,
comme la Fortune,
toujours tu crois,
ou tu décrois."

Debemus timere Wallonos, et autem lunam promittentes.
Nous devons nous méfier des Wallons, même et surtout s’ils promettent la lune.
Non solum unam, sed plures lunas dispersas in pago sperasti ?
Et tu as cru non seulement en une lune, mais en dix lunes, dispersées dans un village ?
Dispersio mannae, publicae pecuniae, specialitas politicorum Walloniae est.
Le saupoudrage des subsides (de la manne), de l’argent public, est la spécialité des hommes politiques de Wallonie.
Asperges nos, orant semper politici Lutaeciae linguam dicentes.
Saupoudrez-nous, supplient sans arrêt ces francophones (les politiciens qui parlent la langue de Lutèce = Paris)
Numquam curant durabiles opera facere.
Ils ne se préoccupent jamais de faire du développement durable.
Maxime festivitates inaugurationis opusculorum inutilium amant.
Il aiment surtout les réjouissances de l’inauguration de minuscules travaux inutiles.
Fragmenti Lunae ?
Des croissants de lune ?
Utinam monumenti fiunt ut Arabes, adulatores divinitatis Lunae, in Walloniam laborare veniant.
Plaise aux dieux qu’ils deviennent des monuments afin d'attirer les arabes, qui vénèrent la déesse lune, à venir travailler en Wallonie.
Illi unicam spem sunt, ut terra Wallonia sicut nostra Menapiorum actuosa aliquando fiat.
Ils sont le seul espoir, pour que la Wallonie devienne un jour aussi industrieuse que la Flandre.

Notes:
- il y a une inversion entre Luna et Fortuna dans l'incipit de Carmina Burana
- "Nil intra est oleam".
Expression venue de Horace.
Olea = une olive.
C'est la fin d'une phrase, qui est devenue proverbiale.
"Il n'y a pas de noyau dans les olives".
Il faut remettre dans un contexte:
C'est une absurdité aussi grande que de prétendre que "l'olive n'a pas de noyau" .

Liens:
article de référence de Monsieur Vandedonkerzwartezaadball:
Houffalize, développement rural: un grand cimetière de lunes

Autres terrains conquis par Bart de Wever:

Un scoop : en latin, la prière du matin de Bart De Wever


Bart De Wever: "même bourré, il ne peut pas fonctionner comme ministre"