Les Lumières de la France (T1) – La Comtesse Eponyme de Joann Sfar – Dargaud.

écrit par patrickthibaut
le 02/08/2011
Les Lumieres de la France T1  La Comtesse Eponyme de Joann Sfar  Dargaud.

Les Lumières de la France (T1) – La Comtesse Eponyme de Joann Sfar – Dargaud.

Monsieur Comte est bien embêté. D’un côté, cet adepte des nouveaux philosophes répugne au commerce des êtres humains ; de l’autre, force lui est de reconnaître qu’il tire sa fortune personnelle de l’esclavage. Cruelle situation qui lui inspire de savoureuses réflexions (du genre : « Je voudrais pouvoir dormir sereinement avec la certitude que notre compagnie pratique un esclavage à visage humain ») et le conduit à demander à son épouse, la savoureuse princesse Éponyme, elle-même sujet pensant, de lui enduire le corps de cirage, de l’enchaîner et de l’enfermer dans un coffre, un peu comme s'il était un esclave…

“La nouvelle série” de Joann Sfar nous livre un conte philosophique drôle et délicieusement libertin. Dans le contexte de la France du XVIIIe siècle qui vit triompher les idées des Lumières, ses personnages empêtrés dans leurs contradictions et leurs désirs les plus secrets nous rappellent les vertus de la liberté de pensée, et nous parlent de nous, ici, dans la France du XXIe siècle. On retrouve tout ce qui fait le charme inépuisable de l’auteur du Chat du rabbin : une fantaisie contagieuse, un trait joyeux et virevoltant, un plaisir gourmet des mots et une pratique stimulante de la philosophie. Sans oublier, bien sûr, un authentique talent de raconteur d’histoires.

Joann Sfar est né à Nice en 1971. Issu d’une famille à moitié ashkénaze et à moitié séfarade, il grandit au rythme des histoires que lui raconte sa grand-mère et de ses lectures où se mêlent Fred, Corto Maltese et les récits de l’elficologue Pierre Dubois. Né avec un crayon dans les mains, il commence dès 15 ans à envoyer des projets de bandes dessinées à des éditeurs, qui les refusent tous. Jusqu’à ce mois où, à 23 ans, il reçoit une réponse favorable de trois d’entre eux : Dargaud, Delcourt et L’Association. Depuis, Joann Sfar a publié plus d’une centaine d’albums, de La Fille du professeur au Chat du rabbin, de Donjon à Pascin et de Sardine de l’espace au Minuscule Mousquetaire. Il a aussi réalisé deux films (Gainsbourg, vie héroïque et Le Chat du rabbin adapté de sa bande dessinée), codirigé l’exposition consacrée à Georges Brassens à la Cité de la musique, transformé sa BD Petit Vampire en dessin animé, appris à jouer de l’ukulélé (entre autres instruments) et n’a cessé de régaler ses lecteurs par son imaginaire foisonnant, sa faconde méridionale et son talent de dessinateur.

www.dargaud.com - 64 pages – 13,95 €.

  • Les Lumieres de la France T1  La Comtesse Eponyme de Joann Sfar  Dargaud.
957 lectures
User default img
patrickthibaut