MALMEDY La mine de Recht visitée par le Royal Club Wallon de Malmedy

écrit par francois.detry
le 10/08/2011
Nous sommes sur la bonne route ...

Pour sa sortie estivale et annuelle, le Club culturel malmédien conviait ses membres à une visite de la mine de Recht, elle qui accueille le public depuis 2007, soit un siècle environ après sa fermeture. Grâce à la ténacité d’un groupe de bénévoles désireux d’exposer les conditions de travail des mineurs d’antan, la mine de pierre bleue de Recht ( Schieferstollen en allemand ) revit ainsi sous une forme touristique. Une cinquantaine avait répondu à cette invitation. La visite débute par un très intéressant film introductif de 15 minutes disponible en 4 langues (allemand, anglais, français, néerlandais) qui fait voyager dans le temps, à l’époque du Dévonien inférieur pendant laquelle des boues argileuses se sont déposées au fond de la mer puis se sont transformées pour devenir la pierre bleue de Recht. Est également expliquée l’histoire des ces tailleurs de pierre tyroliens arrivés au début du 18e siècle et dont le talent de sculpteur a donné à la pierre bleue de Recht un essor qu’elle n’avait pas connu auparavant. La promenade s’engage ensuite dans une galerie d’environ 400 m, creusée de 1890 à 1895 par les frères Margraff, qui donne accès à une chambre où se pratiquait l’extraction de la pierre. Longue d’environ 100 m et, par endroits, haute de plus de 14 m, cette chambre appelée « cathédrale » dans le langage populaire est aménagée à l’aide de mannequins qui simulent le travail des anciens mineurs. La pierre bleue de Recht avait été exploitée jusque là dans des carrières dont l’approfondissement rendait l’extraction de plus en plus pénible. C’est une roche phylladeuse (une variété recristallisée de schiste) utilisée pour la construction de maisons, d’encadrements de portes et fenêtres, de monuments, de croix, de bénitiers, d’éviers, d’abreuvoirs, d’auges tout aussi nombreuses que diverses par leurs formes et leurs dimensions, etc.. Résistante aux acides, elle servit aussi à la fabrication de récipients pour la fermentation et la conservation de la choucroute ou encore de bassins à tanner. Tous ces témoins que l’on trouve en de nombreux endroits de la localité, rappellent plus de trois siècles d'histoire. Mais cette pierre bleue n’était pas apte à se fendre en fines plaque pour fabriquer des ardoises, ce qui a vraisemblablement accéléré la fermeture de la mine dans laquelle les frères Margraff ont employé jusqu’à 25 mineurs. Au cours de cette visite guidée longue de 800 m, deux guides bénévoles ont expliqué à leurs visiteurs les caractéristiques géologiques de la montagne et de la région et combien était dangereux le travail dans la mine en plus d’ informations passionnantes et diverses anecdotes vécues ou rapportées. La sortie de la cinquantaine de participants à cette sortie sociétaire se termina aux étangs du Menhir de Bellevaux dans une ambiance cordiale et musicale.
Adresse : Zum Schieferstollen 9a +32 (0)80 570067 // +32 (0)479634875
info@schieferstollen-recht.be www. schieferstollen-recht.be

François DETRY

  • Nous sommes sur la bonne route ...
  • Cela se precise ...
  • Nous y sommes !!
  • En attendant les autres participants ...
  • La moitie de l'effectif durant la projection du film explicatif ( photo : Ch. Crasson )
  • Les mineurs d'un jour s'equipent ...
  • Un de nos guides benevoles
  • Le second de nos guides benevoles ( photo : Ch. Crasson )
  • Entree de la galerie longue de 400 m
  • Sous la protection de Ste Barbe, patronne des mineurs
  • La partie ( 28 m ) de la galerie effondree durant la periode de non-exploitation
  • Les reparations de cette partie ( 28 m ) ont necessite de longues annees de travail aux benevoles
  • La plaquette indiquant la distance depuis l' entree dans la galerie
  • La ligne blanchatre indique le niveau d' eau atteint durant la periode de non - exploitation
  • Beaute et varietes des roches
  • Beaute et varietes des roches
  • Beaute et varietes des roches
  • Beaute et varietes des roches
  • Des visiteurs attentifs aux explications fournies
  • Des visiteurs attentifs aux explications fournies
  • Des visiteurs attentifs aux explications fournies ( photo : Ch. Crasson )
  • Les traces laissees par le materiel de forage
  • Deux chemins ? ...
  • Entree dans la " cathedrale "
  • Une passerelle dans la " cathedrale "
  • Des mannequins dans la position de travail ( 13 h / jour pendant 6 jours )
  • Un wagonnet servant au transport des plaques de pierre
  • Les " tags " de l' epoque
  • Les " tags " de l' epoque
  • Des visiteurs attentifs aux explications fournies
  • Des visiteurs attentifs aux explications fournies
  • Nicolas ZANGERLEE tue ( 1884 ) par une plaque qu'il venait de detacher et enterre sous elle
  • Des mannequins dans la position de travail ( 13 h / jour pendant 6 jours )
  • Des bois abandonnes sous terre depuis 100 ans
  • Une table ... pour le repas
  • Des visiteurs attentifs aux explications fournies
  • Des visiteurs attentifs aux explications fournies
  • Des visiteurs attentifs aux explications fournies
  • Des entailles pour la pose d' echafaudages
  • Des echafaudages restes en place ...
  • Des traces de materiel de forage
  • Fin de la galerie, demi-tour ....
  • Exercices de taille dans la pierre : l' alphabet
  • Exercices de taille dans la pierre : l' alphabet
  • Des outils de mineur
  • Des outils de mineur
  • Une ferme en pierre de Recht
  • Des croix en pierre de Recht ( eglise de Recht )
  • Des croix en pierre de Recht
  • Une station en pierre de Recht
  • Vasque d'ecoulement pour l'huile du moulin
  • Une partie de banc d'autel
  • Croix sculptee par des tailleurs de Recht
  • Croix sculptee par des tailleurs de Vielsalm
  • Croix sculptee par des tailleurs de Recht
  • Le benitier de l' eglise de Recht, derniere realisation datant de 1925
2281 lectures
Portrait de francois.detry
francois.detry