Skoda Octavia Scout 2.0 TDI 140 cv.

écrit par patrickthibaut
le 10/05/2011
Skoda Octavia Scout 2.0 TDI 140 cv.

Skoda Octavia Scout 2.0 TDI 140 cv.

Les origines de l’entreprise tchèque remontent à 1895, date à laquelle Laurin et Klement fondent leur marque automobile. Elle est ensuite rachetée par Emil Skoda en 1925 qui produisait également du matériel d’armement. Si les premiers modèles de la marque étaient haut de gamme, la production a rapidement évolué vers des produits simples, populaires et bons marchés. Dans les années 70 et 80, son offre essentiellement constituée de modèles à moteur arrière enregistrait un fort retard technologique face aux Européens. Le rachat de la firme tchèque par le groupe Volkswagen en 1991 a bien évidemment tout changé. Premier vrai modèle de cette nouvelle ère (www.skoda.be).

L'Octavia Scout, longue de 4.581 mm, a gagné environ 1 cm en longueur, 1,5 cm en largeur et 1,3 cm en hauteur par rapport à l'Octavia 4x4 dont elle dérive. Mais ce qui la différencie de la manière la plus évidente des autres Octavia reste clairement le nouveau design de ses boucliers avant et arrière. On remarque également les protections des flancs et les bas de caisse profilés. Equipée de la sorte, l’Octavia Scout affiche clairement ses prétentions ! Parmi les autres spécificités, on note aussi la garde au sol rehaussée de 16 mm par rapport à l’Octavia Combi 4x4 et les jantes alliage de 17’’, prévues pour ne pas s’abîmer sur mauvaises routes.

Ce n’est certes pas la première fois que nous essayons cette motorisation ! Sous le capot de cette Octavia, sans surprises, on retrouve ses habituelles qualités et défauts, à savoir une vigueur impressionnante, doublée d’une certaine sobriété. En revanche, la mécanique est un peu creuse sous les 2.000 T/min et sa sonorité n’est pas des plus musicales, même si elle reste relativement bien étouffée sous ce capot.

Une seule boîte est disponible avec ce modèle, il s’agit en l’occurrence d’un élément mécanique à six rapports. Dommage que Skoda ne propose pas l’excellente DSG en option… Cette dernière apparaît malheureusement comme incompatible étagée et le levier se manipule aisément. Notons que la présence d’une transmission intégrale rend ce dernier un peu plus accrocheur.
L'Octavia reçoit en effet un coupleur Haldex de quatrième génération qui permet de transmettre le couple à l'essieu arrière (jusqu'à 80 % sur une roue) lorsque l'avant présente un défaut de motricité. Cette transmission semi-permanente saura donc, en théorie, vous sortir d'un faux pas tout en préservant la consommation (5,9 l/100 km) . En complément, la garde au sol est revue afin de pouvoir affronter les imperfections des chemins en toute sécurité.

Dans la pratique, cette Octavia Scout fait preuve d’une superbe efficacité routière et ce, dans toutes les conditions climatiques. Voilà qui est plutôt heureux. Parfaitement neutre, elle est très difficile à prendre en défaut et sa motricité est tout simplement irréprochable. La direction, bien calibrée, permet de profiter de cet excellent châssis, à l’amortissement réussi.

L'habitacle n'a rien perdu de sa superbe et si les formes austères sont peu originales, l'ensemble ne souffre pas d'une qualité perçue au rabais. On est loin de l'a priori que prêtent la plupart des gens à la marque tchèque.

La proéminence du coffre ou l'ajout de la transmission intégrale ne semblent pas être un handicap de poids (1.500 kg contre 1.340 kg pour la berline avec la même motorisation/boite) pour notre Scout qui avale les pentes avec aisance. Malgré les pentes prononcées, le bloc Diesel fait preuve d'une belle vivacité et d'un tempérament irréprochable, tant par sa sonorité contenue que par ses prestations.
La boite DSG6 ajoute d'ailleurs de l'agrément à l'Octavia sur ces routes où l'on est souvent forcé de jouer du levier. Le passage de rapports fluide et sans à-coups est un vrai plus à prendre en considération.
Le châssis reste pour sa part très sain et équilibré, avec des mouvements de caisse bien contenus par les suspensions typées confort "à l'allemande".

Un très bon plan donc pour celui qui veut un break apte à la besogne. Les concurrentes crédibles à ce niveau de qualité/prix sont inexistantes et comme d'habitude chez Skoda, la gamme est simple et richement fournie.

Bonne route.

  • Skoda Octavia Scout 2.0 TDI 140 cv.
  • Skoda Octavia Scout 2.0 TDI 140 cv.
  • Skoda Octavia Scout 2.0 TDI 140 cv.
  • Skoda Octavia Scout 2.0 TDI 140 cv.
  • Skoda Octavia Scout 2.0 TDI 140 cv.
  • Skoda Octavia Scout 2.0 TDI 140 cv.
  • Skoda Octavia Scout 2.0 TDI 140 cv.
1475 lectures
User default img
patrickthibaut