Au Parc Chlorophylle, j’y file

écrit par admin
le 11/05/2012
Parc Chlorophylle

Le Parc Chlorophylle fête cette année son 10ème anniversaire.
Depuis 10 ans, José Burgeon a le plaisir de vous conseiller dans ce beau domaine touristique au cœur de l’Ardenne, avec l’aide de ses collègues professionnels du tourisme de la région, de la Fédération Touristique du Luxembourg belge, des Maisons et Offices de Tourisme, des Syndicats d’Initiative, de Wallonie-Bruxelles Tourisme, du Commissariat Général au Tourisme et de ses amis journalistes.
Chlorophylle a déjà accueilli 440 000 visiteurs depuis l’ouverture du 15 mai 2002 -des clients très contents de leur passage au parc.
L’objectif fixé par le Conseil d’Administration de Chlorophylle est de 40 000 visiteurs par an et en général, la moyenne se situe à environ 43 – 44 000 personnes.

Lien vers l'album photos. Veuillez nous envoyer le numero de la photo souhaitée pour reçevoir gratuitement une photo en haute résolution par email

2011 est le meilleur cru avec 49 200 visiteurs.

José Burgeon accorde beaucoup d’importance à l’accueil, chaque visiteur aime être salué dans sa langue. L’image de marque d’un produit touristique nature passe aussi par l’entretien régulier du site et les nouveautés.
Grâce à IDELUX Projets publics, le Parc Chlorophylle propose régulièrement de nouvelles attractions récréatives, didactiques et artistiques.
En 2005, un parcours aventure enfants est aménagé, avec le thème des relations forêts nord-sud. L’assemblage artistique en bois de noisetier présentant un combat de scarabées géants date de 2006. En 2007, le labyrinthe devient l’espace de valorisation forestière, avec une trentaine d’essences de la forêt ardennaise.
Chlorophylle offre cette année un nouveau parcours de cordages, des cabanes d’observation, une tour penchée en bois et deux toboggans. Les adolescents et les adultes sont extrêmement satisfaits de cette magnifique attraction.

De plus en plus d’écoles ainsi que de nombreux groupes visitent le parc et il faut bien l’avouer, nous avions besoin de plus d’espace. Actuellement, nous proposons 150 places assises et une centaine de places en terrasse.
Après la partie académique de cet après-midi, nous découvrirons également notre espace d’accueil pour groupes, d’une capacité de 50 places et dotée d’un système de projection numérique sur écran tactile. En compagnie de nos guides nature, nous nous rendrons ensuite vers la nouvelle aire de jeux du parc.

Les finances de l’Asbl Chlorophylle sont très saines, paramètre important dans l’optique d’une politique de réinvestissements réguliers.

Au Parc Chlorophylle, j’y file !

Parc Chlorophylle
Le 3 juin 2002, le Parc Chlorophylle, Parc Forestier Récréatif de Manhay à Dochamps, a ouvert officiellement ses portes
Construit sur les ruines d’un ancien Safari Parc, en plein coeur d’un vaste massif forestier, il est situé à proximité des Communes de La Roche, Erezée et Durbuy, à quelques kilomètres de la Baraque de Fraiture. L’accès par l’autoroute E 25 représente un atout majeur.
Ce Parc de 9 hectares, unique en son genre, offre au visiteur une découverte particulièrement originale du monde la forêt.
Un des attraits principaux du Parc Chlorophylle est sa passerelle dans la cime des arbres. Sans oublier sa superbe plaine de jeux thématisée sur la forêt.
Les animations en bois, bien intégrées au milieu naturel, sont accompagnées de panneaux didactiques spécifiques bilingues ( français et néerlandais ).
L’élaboration du Parc a nécessité la collaboration de nombreuses compétences spécialisées, notamment dans le domaine artistique. Jean-Claude Servais et Jean-Marie Winants ont mis leur grand talent au service de ce projet séduisant.
Inspiré de concepts existants dans les pays nordiques et anglo-saxons, le parc marie le ludique et le pédagogique. C’est l’ "edutainment" . Il présente une dimension touristique certaine.
La Commune de Manhay a initié ce projet, en partenariat avec la Cellule Tourisme et Ville d’IDELUX. L’investissement de 2,1 millions d’€ a été financé grâce à l’Union Européenne, la Région Wallonne et la Province de Luxembourg.
La politique tarifaire se veut résolument démocratique. Le tarif adulte est de 6 €, les familles à partir de 4 personnes ne paient que 4,30 € par personne et une formule de carte de fidélité valable 4 mois après la 1ère visite permet une entrée pour 2 € seulement.

José Burgeon

~~~~~~~~~~

Parc récréatif - Recreatiebos
Renseignements et réservations

:Mr Burgeon
0473/52.49.98 ou
084/37.87.74
Manhay - Dochamps
E25 sortie 50
~~~~~~~~~

Parc Chlorophylle - Inauguration des nouvelles infrastructures : Parc et bâtiment d’accueil, Dochamps, le 11 mai 2012
Discours de Mme Nathalie HEYARD,
Présidente d’IDELUX Projets publics

....
Vous l’imaginez aisément, c’est avec plaisir et avec fierté que je m’adresse à vous aujourd’hui à l’occasion de cette inauguration, en ce lieu à la fois si agréable et si emblématique du savoir-faire de nos services d’IDELUX Projets publics.
Car ne nous trompons pas, derrière l’atmosphère paisible et ludique de ce Parc se cachent des trésors d’expertise et de professionnalisme au sein des équipes qui l’ont rendu possible.
Permettez-moi de vous en rappeler brièvement les lignes de force.

Dès le départ, il y a 10 ans déjà, le projet du Parc CHLOROPHYLLE a été monté dans le cadre d’un Secteur de l’intercommunale IDELUX en mobilisant des sources de subventions multiples. La gestion au quotidien du Parc a été confiée à une ASBL, dans le cadre d’une convention de gestion pour compte du Secteur.
La conception et la mise en œuvre des infrastructures que nous inaugurons aujourd’hui ont été pilotées par les services d’IDELUX Projets publics dans le cadre de ce Secteur. Ce projet de réinvestissement fait partie du portefeuille de projet « Pleine nature en Ourthe et Aisne » repris dans le programme « Compétitivité » de la programmation 2007-2013 des Fonds structurels et bénéfice donc d’un cofinancement du FEDER.

Notons qu’outre le Parc Chlorophylle, deux autres volets constituent ce portefeuille de projets Feder : d’une part, la prolongation de la ligne du « Tramway touristique de l’Aisne » au-delà de Dochamps, jusque Lamormenil et, d’autre part, les « voies lentes en Ourthe et Aisne » qui a pour objectif de connecter l’ensemble des attractions touristiques de la région Ourthe et Aisne entre elles et à la Province de Namur.
Le projet du Parc Chlorophylle est donc cofinancé, d’une part par les Fonds structurels à raison de 40% des montants éligibles, et d’autre part par la Wallonie à raison de 50% des montants éligibles, le Commissariat Général au Tourisme étant l’administration fonctionnelle de ce volet.
Au décompte final, le montant des travaux HTVA de la plaine de jeux s’élève à 453.718 euros HTVA. Celui de l’extension du bâtiment d’accueil avoisine les 755.000 euros HTVA. Au final, tous frais compris, l’investissement sera de 1.372.040 euros.
Je tiens ici à adresser mes plus vifs remerciements à tous ceux qui ont participé au financement du projet, à savoir :
La Wallonie : 549.255 euros. Merci à Monsieur le Ministre Paul Furlan qui a le Tourisme dans ses compétences ;
Le FEDER : 439.404 euros. Merci à Monsieur le Ministre Président Rudy Demotte qui a la coordination des Fonds structurels dans ses compétences ;
Le Secteur - Parc Chlorophylle : 263.381 euros ;
La Commune de Manhay : 120.000 euros. Merci aux responsables de la Commune de Manhay et notamment aux membres du Secteur.
Au-delà du montage administratif et financier, on se rend bien compte que le défi de ce projet résidait dans la capacité à atteindre un niveau de qualité esthétique et d’originalité hors normes. « Comme d’habitude depuis la création de ce Parc » aurais-je même tendance à dire.
Il s’est donc agi pour nos services de gérer diverses procédures de passation de marché publics en vue de désigner des prestataires -concepteurs et entreprises de construction- à la hauteur du défi.

Permettez-moi de les citer ici, afin de les remercier, pour leur travail :
Monsieur Francis Simon, architecte en charge de la conception de l’extension du bâtiment, avait déjà assuré la mission d’auteur de projet du pavillon initial. Pour établir le projet du bâtiment, F. Simon s’est appuyé, en sous-traitance, sur le bureau Arcadis en charge des postes relatifs aux techniques spéciales.
La coordination sécurité a été assurée par le DST de la province de Luxembourg.
Monsieur Serge Depraetere, dont la réputation a largement dépassé nos frontières, a conçu la nouvelle plaine de jeux.
L’entreprise Benoît Pirotte de Manhay et ses sous-traitants ont réalisé les travaux d’extension du bâtiment.
L’entreprise TVB de Bastogne a réalisé la plaine de jeux en association momentanée avec l’entreprise HUCK de Koekelare.
La conception des éléments scénographiques et des aménagements paysagers a été confiée en sous-traitance au paysagiste Daniel Steenhaut, à qui l’on doit notamment la conception scénographique initiale de CHLOROPHYLLE ainsi que les « Scarabées » devenus emblématiques parc.

Je tiens aussi à saluer le travail des services du groupe IDELUX qui ont oeuvré à ce projet, à savoir :

l’équipe d’IDELUX Projets publics avec Antoine Pechon, puis Céline Pêcheur comme Chefs de projets, sous le pilotage de Denis Liebens et Jacques Hansel ;
L’équipe du service travaux avec Cédric Ducomble et Michel Herman qui ont assuré la surveillance du chantier, sous la direction de Claude Dethor.

Je veux enfin souligner la qualité de la structure de gestion mise en place et des personnes qui en ont la charge, à commencer par José Burgeon le Gérant du Parc.
Cette qualité d’exploitation du site permet un maintien au fil des ans d’une très grande qualité des infrastructures et permet de dégager un boni d’exploitation permettant des réinvestissements réguliers dans le développement du site.
Pour atteindre un tel résultat, il n’y a pas de recette miracle. Quelques-uns des facteurs clés du succès à mes yeux  sont  les suivants :
1. La subtile alliance entre art, nature, jeux et pédagogie constitue à n’en pas douter l’originalité du site dont le visiteur ne se lasse pas.
2. L’agencement du site est particulièrement bien pensé et permet une optimisation des moyens humains et techniques.
3. L’organisation de la gestion est d’une grande rigueur : les infrastructures sont vérifiées, entretenues et, au besoin, réparées, très régulièrement.
4. La politique commerciale assurée essentiellement par José Burgeon est particulièrement dynamique.
5. Et enfin, et peut-être surtout, les acteurs de ce projet ne se sont jamais reposés sur leurs lauriers qu’il s’agisse des Services d’IDELUX Projets publics, de l’ASBL ou des représentants de la Commune de Manhay. Je tiens à saluer au passage la qualité et la sympathie de la collaboration avec les représentants de la Commune de Manhay tout au long de ces dix années.

Au-delà de la qualité incontestée du projet CHLOROPHYLLE, je voudrais profiter de l’occasion qui m’est offerte aujourd’hui pour attirer votre attention sur le fait que ce Parc n’est pas le fruit du hasard mais s’inscrit dans une politique très volontariste et structurée d’IDELUX Projets public en matière de développement touristique.

Aujourd’hui, notre action dans ce secteur -toujours au service de nos associées : les Communes et la Province- poursuit plusieurs objectifs majeurs qui sont :

1. La valorisation des Pôles touristiques : nous avons initié un ambitieux programme rénovation et de dynamisation de nos pôles touristiques dans le cadre des Plans Qualité Touristiques, des Rénovations et des Revitalisations urbaines.

2. La Promotion du développement de l’hébergement de loisirs et la recherche de nouveaux investisseurs.

3. La valorisation des grands sites touristiques de notre province comme le site du Mardasson à Bastogne ou celui du Tombeau du Géant à Bouillon.

4. Enfin, nous nous attelons à doter la province d’attractions touristiques de qualité en dynamisant les sites existants. Les infrastructures que nous inaugurons aujourd’hui au Parc CHLOROPHYLLE s’inscrivent pleinement dans cette logique.

Au-delà du produit touristique lui-même, c’est bien évidemment l’impact économique de ce dernier qui est au cœur de nos préoccupations. CHLOROPHYLLE c’est une petite entreprise qui génère des emplois (pour la gestion, l’entretien et la maintenance du Parc, le visites guidées par des guides natures, la gestion de l’espace d’accueil) ainsi que de l’activité pour ses fournisseurs. Mais c’est aussi près de 50.000 visiteurs chaque année qui sont autant de clients pour les commerces et l’Horeca en particulier de la région.

Nous souhaitons avec nos associés communaux poursuivre dans cette voie.

En l’occurrence, l’avenir démontrera que ce ne sont pas les idées qui manquent pour le développement du Parc CHLOROPHYLLE !

Merci à tous et longue vie à CHLOROPHYLLE comme moteur du tourisme dans notre région !
~~~~~~~~~~~~

  • Parc Chlorophylle
  • Parc Chlorophylle
  • Parc Chlorophylle
  • Parc Chlorophylle - photo 1635
  • Parc Chlorophylle - photo 1639
  • Parc Chlorophylle - photo 1643
  • Guide nature dans le Parc : Roger Braipson - photo 1653
  • Guide nature dans le Parc : Roger Braipson - photo 1657
  • Parc Chlorophylle - photo 1660
  • Parc Chlorophylle - photo 1662
  • Parc Chlorophylle - photo 1667
  • Parc Chlorophylle - photo 1669
  • Parc Chlorophylle - photo 1674
  • Parc Chlorophylle - photo 1678
  • Parc Chlorophylle - photo 1680
  • Parc Chlorophylle - photo 1682
  • Parc Chlorophylle - photo 1683
  • Parc Chlorophylle - photo 1684
  • Parc Chlorophylle - photo 1716
  • Parc Chlorophylle - photo 1690
  • Parc Chlorophylle - photo 1688
  • Parc Chlorophylle - photo 1686
  • Parc Chlorophylle - photo 1627
  • Jose Burgeon - photo 1694
  • Parc Chlorophylle - photo 1685
  • Jose Burgeon - photo 1615
  • Pascal Daulne - photo 1620
  • Presidente IDELUX Projets publics : Nathalie Heyard - photo 1624
  • Parc Chlorophylle - photo 1629
  • Parc Chlorophylle - photo 1621
  • Parc Chlorophylle - photo 1622
  • Parc Chlorophylle - photo 1630
  • Parc Chlorophylle - photo 1613
  • Parc Chlorophylle - photo 1650
1949 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.