Congrès des thérapies quantiques et de la nutrition à Reims 2012

Dr Ervin Laszlo Dr Constantin Korotkov Patrick Le Berre Pier Rubesa Repas servis par Bruno de VIE Jean de Bony - Biotypologue Herve Derycker Test des meridiens Bruno de Vie Demonstration camera GDV Dr Marco Paya

Le 17, 18 et 19 novembre 2012 se tenait au centre culturel de Reims le 3ème congrès international des thérapies quantiques et de la nutrition. Un congrès s’étendant sur trois jours où d’éminents scientifiques, philosophes, astrophysiciens, … ont défilé dans deux salles de conférences combles.

Laszlo, Korotkov, Le Berre, Derycker pour ne citer qu’eux, ont largement contribué à un congrès haut en couleur et dont l’ensemble a ravi les participants.

Philosophes, scientifiques, immunologues, rabbins, physiciens, … Tous ont participé, chacun dans leur domaine, à une vision quantique des thérapies et de la vie. Même si les discours varient beaucoup en fonction du domaine de prédilection des conférenciers, l’ensemble de ceux-ci vont dans une même direction : les thérapies quantiques.

Pour exemple, le Dr Korotkov, venu présenter ses travaux et l’élaboration de sa célèbre « caméra GDV ». Une approche très scientifique qui malgré tout nous laisse sous-entendre dans son discours à une vision assez différente du monde.
Le Dr Ervin Laszlo, dans un discours moins technique, a tenu son public en haleine en parlant de champs akashiques, mémoire de l’humanité et champs quantiques. « Cette conférence, c’est un peu ce que chacun de nous attend pour le monde sans vraiment se l’avouer », nous livre une femme visiblement très émue par le conférencier.

Un congrès, mais pas uniquement!
Cette immense organisation, chapeautée par Marion Kaplan et l’organisation « Quantique Planète », a également accueilli un salon qui portait sur le même thème. Celui-ci, pour la première fois libre d’accès aux particuliers, a accueilli plus de 80 exposants sur 2500 m2 et une quarantaine d’ateliers découvertes qui se succédaient tout au long de la journée dans les dix salles prévues à cet effet. Pour la plupart, il s’agissait d’ateliers de démonstration et de présentation des produits en vente sur le salon. De nombreux médecins et praticiens en médecine chinoise étaient donc à disposition pour les questions des thérapeutes se tenant au courant des nouveautés, mais également des particuliers venus par curiosité.
Une curieuse nous confie : « C’est la première fois que je participe à ce genre de salon, et même si je m’intéresse beaucoup aux médecines parallèles, je ne savais pas qu’il existait autant d’appareils et scientifiques travaillant là-dessus ».

Pour certains exposants, on regrette toutefois l’ouverture aux particuliers : « c’est la première fois que ce salon est ouvert au « grand public » et je pense que c’est une erreur. Pour l’essentiel des exposants, les produits en vente visent plutôt des praticiens confirmés qui veulent se tenir à la pointe de la technologie et des nouveautés dans leur domaine».
Alors que pour d’autres on s’en réjouit plutôt, et « le plaisir de faire connaître leurs produits et ouvrir les gens à autre chose», nous confie une exposante, « prime largement sur la masse de travail supplémentaire suite à la visite de nombreux particuliers qui ne représentent qu’une petite partie des ventes de la journée».

Pour séparer ce salon du congrès, un service de sécurité très pointilleux et rigoureux était étendu aux divers points d’accès du salon. Visiblement trop pour cet exposant exaspéré : « je suis exposant dans ce salon et on me demande mon badge tous les dix mètres. Si jamais je veux contacter un ami ou un organisateur qui se trouve au congrès, je suis bloqué au même titre qu’un visiteur ».
Il y avait un vigile au pied des escalators et devant les portes des salles de conférence. C’est peut-être un peu trop pour un congrès sur les thérapies quantiques et sur la nutrition. Mais c’était sans doute le seul reproche que l'on peut faire à une organisation sans faille dont la gestion de la foule et les horaires étaient parfaitement bien coordonnés.

Le lundi était réservé à une journée spéciale nutrition où l’organisatrice Marion Kaplan est intervenue, au milieu d’autres conférenciers spécialistes de la question, avec le Dr Bruno Donatini sur « les précautions alimentaires et psychologiques pour préserver son Immunité ».
Cette journée dédiée à la nutrition était déjà annoncée les jours précédents grâce au formidable travail de Bruno de VIE. Ce maître culinaire de la nourriture crudivore a servi durant ces trois jours plus de 5.000 repas pour les visiteurs désireux de goûter à cette cuisine encore trop peu connue.
« Il existe un tas de recettes faciles à faire avec des aliments de tous les jours. Les recettes sont aussi variées que dans une alimentation traditionnelle, il faut juste changer deux ou trois habitudes et se diriger vers des aliments qu’on n’a peut-être pas l’habitude d’utiliser » nous témoigne ce cuisinier parti se former aux États-Unis à cette alimentation particulière. Dans l’assiette, les saveurs étaient au rendez-vous et les visiteurs ont pu goûter à une alimentation qui n’utilise que des produits de première qualité.
Selon Bruno, le choix des aliments est primordial : « au même titre que l’on choisit un bon morceau de viande pour un repas traditionnel, il faut aussi choisir ses aliments de première qualité si on veut goûter aux saveurs qu’ils ont à nous offrir. Agir en étant éco-responsable fait aussi partie de ce « tout » qu’offre ma cuisine : des aliments achetés à des agriculteurs bio travaillant dans des conditions d’exploitation qui respectent le produit et le producteur."

Pour toutes les personnes qui n’ont pas eu l’occasion d’y participer, des DVD des conférences sont disponibles sur le site de l’organisateur « Quantique-planète ».

La prochaine édition aura lieu en 2013, toutes les informations sur :
www.quantiqueplanete.com

© Loane Marenne

Lien vers les vidéos en cours de chargement

Loane Marenne