Découvertes brassicoles et Gastronomie en Lexus GS 450h.

écrit par patrickthibaut
le 24/06/2012
Brasserie Malheur

De bonnes bières, une bonne adresse pour votre lunch et… une somptueuse limousine pour vous y conduire – le tout à 30’ de Bruxelles !
Avouez qu’il y a des plans nettement plus foireux.

Brouwerij Malheur à Buggenhout (25 km de Bruxelles).
C'est en 1997 que Manu De Landtsheer a relancé la brasserie de son ancêtre Balthazar, née à la fin du 18e siècle à Baasrode, près de Termonde. Toujours installée en Flandre orientale mais à Buggenhout, elle s'appelle aujourd’hui Malheur, du nom de ses bières. Entre-temps, la Première Guerre mondiale et l’engouement du public pour la pils avaient mis un frein aux activités brassicoles de la famille. Dans l’attente de jours meilleurs, Emmanuel De Landtsheer, grand-père de l’actuel maître des lieux, s'était reconverti dans le métier de dépositaire. Son fils Adolf lui emboîta le pas et fut en outre bourgmestre de la commune pendant trente-trois ans. En faisant renaître la brasserie en 1997, Manu a mis au point la Malheur 6°, une blonde refermentée en bouteille, élaborée exclusivement avec du houblon de Bohème. Vinrent ensuite la Malheur MM 10, créée en 1999 pour célébrer le passage à l’an 2000 et la Malheur 12°, une bière évidemment très puissante. La première citée subsiste aujourd’hui sous la simple appellation Malheur 10° (www.malheur.be).
Mais le produit le plus original de la maison est sans conteste la Malheur Bière Brut. Elaborée en collaboration avec l’Institut Œnologique de Champagne à Epernay, cette bière d’un genre nouveau est la première à s'être inspirée du procédé d'élaboration du champagne. Des recherches longues d’un an et demi ont donné naissance à cet étonnant produit dérivé de la Malheur 10, à laquelle sont ajoutés du sucre candi et de la levure de champagne. Après la seconde fermentation en bouteille, la bière subit remuage et dégorgement, permettant d’extraire les restes de lie, remplacés par une petite quantité de nouvelle bière. Soumise au repos pendant un mois, elle est ensuite mûre pour la dégustation. Très agréable à l’apéritif et en accompagnement de mets de haute voltige, elle a été assez rapidement rejointe par deux sœurs de voyage: la Malheur Dark Brut (brune, brassée selon le même principe et affichant 12°) et la plus légère Malheur Cuvée Royale (9°) brassée à l’occasion du 175e anniversaire de la Belgique.

Restaurant le ‘t Vensterke à Malderen.

Le Restaurant 't Vensterke est situé à 10 minutes de la Brasserie. Els & Filip Van de Venster vous y proposent une cuisine franco belge. Une cuisine gastronomique à des prix raisonnables faisant la part belle aux produits frais de saison (www.vensterke.be).
C’est un restaurant particulièrement agréable. Une salle moderne dans les tons gris clair avec la cave à vins visible près du salon et une véranda avec terrasse soignée.

Filip mitonne une cuisine fine et inventive. Le Lunch – 3 services à 38,00 € ( 15,00 de plus avec les vins qui sont servis en quantités plus que généreuses) est d’un rapport qualité/prix impeccable. Il réussit un mariage quasiment parfait entre ses ‘concoctions’ culinaires et le choix des vins de sa cave. Il aime son métier et sait vous faire partager cette passion. S’il vous fait une proposition de plat n’hésitez pas et suivez son conseil car vous n’en serai que pleinement satisfait. Comme digestif, Filip pourra vous proposer un de ses superbes Calvados aux douces fragrances et au goût merveilleux.

Voici une adresse pour le moins familiale. Monsieur aux fourneaux et Madame en salle. Un petit mot ou un sourire le tout dans un décor sympa que demander de plus ?

Lexus GS 450h.

La GS 450h est une superbe berline routière à propulsion qui ne rejette, dans sa version d’entrée de gamme, que 137 grammes le tout pour 4,85 m / 1.8 tonnes et 345 cv…
Cet exploit tient à la mécanique Hybride qu’elle cache sous son capot, où un V6 essence 3.5 litres de 292 cv est associé à un moteur électrique de 53 cv et à une boîte de vitesse de type CVT. Il s’agit d’une hybridation très classique, semblable au système de la Toyota Prius : le moteur électrique sert au démarrage puis vient en assistance du V6 dans certaines phases comme l’accélération. Les batteries sont de type Ni-Mh, une technologie rôdée, fiable et moins coûteuse que le lithium-ion.
Mais cette mécanique Hybride a été améliorée par rapport à la génération précédente née en 2005. Ainsi, le V6 thermique est désormais –comme sur la Prius– un bloc à cycle Atkinson pour un meilleur rendement et il bénéficie du système maison D-4S de double injection directe et indirecte. Les batteries, désormais positionnées verticalement derrière les dossiers des sièges arrière (ce qui empêche de rabattre ces derniers), ont perdu 10 kg
Tout cela permet donc au final à Lexus de revendiquer pour sa GS 450h une consommation moyenne de 5,9 litres/100 km pour 137 grammes de CO2/km.

La nouvelle Lexus GS 450h revendique également un comportement plus dynamique, à l’image des évolutions stylistiques dont elle a fait l’objet. Pour cela, la caisse a été rigidifiée et les suspensions élargies à l’avant et resserrées à l’arrière. Ce qui permet au passage de gagner en volume de coffre, qui passe à 465 litres.
Un calme olympien et reposant règne à bord. Nous sommes dans un luxueux palace de cuir, de bois et d’aluminium, avec des sièges réglables électriquement sous toutes leurs coutures, des éclairages d’accueil et d’ambiance et même une climatisation intelligente.

A l’image de ce que proposent les autres grandes marques la technologie se fait de plus en plus présente à bord, via par exemple le régulateur adaptatif, l’alerte de franchissement de ligne avec maintien dans la file, l’avertisseur de présence dans l’angle mort et l’affichage tête haute qui affiche de nombreuses informations (vitesse compte tour, navigation, régulateur, etc.). Des équipements high-tech qui servent également pour la sécurité à l’image de la caméra de surveillance qui détecte un éventuel endormissement du conducteur et du système de vision nocturne permettant d’afficher sur l’écran géant (de 12,3 pouces !) les images de la route comme si elle était éclairée en plein jour (www.lexus.be).

Bonnes découvertes et bonne route.

  • Brasserie Malheur
  • Brasserie Malheur
  • Brasserie Malheur
  • Brasserie Malheur a l'epoque de Lamot
  • Brasserie Malheur
  • Brasserie Malheur
  • Brasserie Malheur, le houblon
  • Brasserie Malheur
  • Brasserie Malheur
  • Brasserie Malheur
  • Brasserie Malheur, servi par le propriétaire
  • Brasserie Malheur
  • Brasserie Malheur
  • Restaurant 't Vensterke
  • Restaurant 't Vensterke
  • Restaurant 't Vensterke
  • Restaurant 't Vensterke
  • Restaurant 't Vensterke
  • Restaurant 't Vensterke
  • Restaurant 't Vensterke
  • Restaurant 't Vensterke
  • Restaurant 't Vensterke
  • Restaurant 't Vensterke
  • Lexus GS 450h
  • Lexus GS 450h
  • Lexus GS 450h
  • Lexus GS 450h
  • Lexus GS 450h
  • Lexus GS 450h
  • Lexus GS 450h
  • Lexus GS 450h
  • Lexus GS 450h
1183 lectures
User default img
patrickthibaut