Hautes – Alpes / France Vacances d’été dans le Dévoluy

écrit par francois.detry
le 18/03/2012
Le telesiege

En suivant la route Napoléon au départ de Grenoble et peu avant d’atteindre Gap, le parcours permet de découvrir le Dévoluy, un massif calcaire, typique des Préalpes, fortement modelé par l'érosion glaciaire. Remarquable de par ses parois pelées, on y découvre de nombreux vallons et d'importants éboulis qui lui donnent sa couleur caractéristique grise à la roche. Nous vous invitons à parcourir le Dévoluy où se localise notre camp de base. Erodés, dénudés, brûlés, …les paysages du Dévoluy le sont au point que l’on ne serait pas surpris de rencontrer, ici, Tintin voyageant sur la Lune ! Citadelle naturelle localisée entre Grenoble et Gap, le Dévoluy est « défendu » par des crêtes dépassant les 2000 m d’altitude parmi lesquelles l’Obiou ( 2790 m) et le Grand Ferrand ( 2758 m) qui sont à leur apogée. Au centre du massif, le Pic de Bure ( 2709 m ) représente un excellent exercice pédestre l’été et révèle un paysage grandiose où la nature règne en maître et qui est le plus vaste territoire d’alpages de France. Ce massif calcaire des Préalpes couvre 18000 hectares, compte 200 kms de sentiers, réserve des découvertes à chaque pas telles que sommets, falaises, gorges, chourums ( goufres parfois de grandes profondeurs recueillant les eaux de pluie et de fonte de neige ) et frappe d’abord par la blancheur éclatante de ses montagnes, un éclat de lumière dû aux immenses éboulis qui dévalent les pentes de ce berceau orienté Nord - Sud. Parmi ces sites incontournables qui font la richesse du massif, relevons : - le Site des Etroits, une fissure de 60 m de profondeur taillée par la Souloise dans laquelle une Via Ferrata a été installée ; - le Col du Noyer et son paysage dépouillé, aride, sauvage à la limite du Dévoluy et le Drac marqueté de cultures ; - le Plateau du Pic de Bure et son observatoire où se dressent 5 immenses paraboles à 2550 m ; - le Canal de Pellafol construit pour assurer l’irrigation des cultures mais dont l’utilisation fut interdite en raison des risques d’érosion ; - les « Gillardes » dont les eaux infiltrées dans les lapiaz jaillissent d’un chaos d’énormes blocs ; - « Mère Eglise », monument historique le plus ancien du département (11ème s. ) offrant à la visite ses peintures murales et sa tribune en bois peint. Et à travers leurs traditions pastorales, 4 villages et 2 stations font goûter les Hautes - Alpes différemment. Depuis plusieurs années, les stations de Superdévoluy et Joue du Loup diversifient leurs activités en y ajoutant un large complément durant l’été. De très nombreuses promenades en forêt et en montagne, facilitées par la mise en fonction du télésiège, permettent la découverte de la faune ( chamois, marmottes, .. ), de la flore ( chardons, panicaut des Alpes, .. ). Pour les sportifs, elles autorisent la pratique du VTT, de l’alpinisme, la spéléologie, le tennis, le basket, l’équitation, … Pour les enfants, de nombreux jeux, animations et garderie les attendent. Si un séjour dans la station de Superdévoluy ( 1500 m ) durant le mois de juillet, nous vous proposons de séjourner dans un studio ( 4 personnes / 28 m² ) avec balcon côté montagne et disposant de tout l’ équipement dévolu à ce type de logement. Pour tous renseignements et conditions, contact au ( 0032 ) / 0486 / 779388. francois.detry@skynet.be
François DETRY

  • Le telesiege
  • Des tourtons
  • La marmotte
  • La flore
  • Promenades
  • La faune
  • des chorums
  • Le Devoluy
  • Le Devoluy
  • La faune
  • Superdevoluy
1062 lectures
Portrait de francois.detry
francois.detry