AMAPAC " U N M A R I I D E A L " (Oscar Wilde)

écrit par francois.detry
le 04/08/2013
Tournée des chateaux.  Un mari ideal ( Oscar Wilde )

Dans le cadre dans sa tournée des châteaux, la Compagnie Royale des Galeries de Bruxelles sera présente le jeudi 15 août à 21 heures au Malmundarium à Malmedy.

C’est Oscar Wilde qui sera cette fois mis à l’honneur avec la pièce « un mari idéal ». Une comédie brillante et acide, pleine d’humour, irriguée par une belle joie de vivre et d’aimer et présentée en plein air.

Oscar Wilde y joue avec les conventions politiques et matrimoniales de la société aristocratique anglaise. La pièce traite de « la différence qu’il y a entre la façon dont un homme aime une femme, et celle dont une femme aime un homme : la passion qu’éprouvent les femmes à se fabriquer des idéaux (ce qui est leur faiblesse) et la faiblesse d’un homme qui n’ose pas montrer ses imperfections à l’être qu’il aime ».

Le mari idéal, c’est Sir Robert Chiltern : raffiné, talentueux et très riche, il mène une brillante carrière politique, au grand bonheur de son épouse. Tout se complique lorsque la machiavélique Mrs Cheveley menace de le faire chanter : si Chiltern n’accepte pas de soutenir le projet du canal d’Argentine, dans lequel elle a ses intérêts, elle dévoilera de quelle odieuse manière il a autrefois bâti sa fortune. Prêt à tout pour sauver son honneur, Chiltern fait appel à son ami Lord Goring. Ce dandy désoeuvré parviendra peut-être, entre deux mots d’esprit, à déjouer les plans de la belle vénéneuse, car Mrs Cheveley est « une femme qui a un passé (stéréotype d’une femme dont la réputation n’est pas sans taches, car elle a commis dans son passé des actes que la morale de l’époque réprouve).
On devine la tournure que prendra la pièce !

Avec humour et poésie, Oscar Wilde s’en prend aux vices de la société victorienne du tournant du siècle, cynique et décadente. Il aime à nous montrer que les apparences sont trompeuses et que l’ordre social ne repose que sur des mensonges individuels et collectifs.

La pièce est mise en scène par Fabrice Gardin et les acteurs sont Pierre Pigeolet, Céline Peret, Michel Poncelet, Nicolas d’Oultremont, Claire Beugnies et Noha Choukrallah. Les costumes sont de Béatrice Guilleaume et le décor sonore est assuré par Laurent Beumier.

Comme de coutume, la représentation aura lieu dans la cour intérieure du Malmundarium, mais ce sera en quelque sorte une première, puisque la cour se présente dans un tout nouveau cadre : ravalement des façades, nouveau dallage, création d’une fontaine au centre de la cour et pose d’une couverture partielle, sous forme de vélum (qui ne nécessitera normalement plus le déménagement dans la salle La Fraternité, en cas de pluies « légères ».)

Infos pratiques :
« Un mari idéal », jeudi 15 août 2103 à 21h00, cour intérieure du Malmundarium à Malmedy - Paf. – 13 € - pré vente 11 € (Maison du tourisme, place Albert Ier, Malmedy 080.33.0250) - Renseignements complémentaires : 0495.51.24.88

  • Tournée des chateaux.  Un mari ideal ( Oscar Wilde )
913 lectures
Portrait de francois.detry
francois.detry