L'Abbaye de Maredsous et un délicieux lunch avec la complicité de la BMW 120d.

écrit par patrickthibaut
le 29/05/2013
Abbaye de Maredsous a Denee.

En route pour l’Abbaye de Maredsous et ses bonnes bières et ensuite direction Profondeville ou Fosse-la-Ville pour votre lunch et le tout avec un soupçon de BMW Serie1.

Abbaye de Maredsous à Denée.

Espace de détente et de spiritualité, l’Abbaye de Maredsous perpétue la tradition d'accueil des moines bénédictins dans un écrin naturel exceptionnel. Légataires d'une tradition millénaire, les moines de l'Abbaye de Maredsous vous reçoivent dans le Centre d’accueil St Joseph, où une cafétéria, un magasin de souvenirs et une plaine de jeux permettront à toute la famille de passer un moment agréable et savoureux autour des produits gastronomiques de l'Abbaye : les bières et fromages de Maredsous. Après une visite guidée de l’Abbaye de Maredsous ou une promenade nature dans la vallée de la Molignée, vous pourrez aussi profiter idéalement de la plénitude des lieux, en rencontrant les moines ou en découvrant leur mode de vie, entre héritage du passé, modernité et spiritualité (www.maredsous.be).

L’abbaye de Maredsous a été fondée le 15 octobre 1872 par des moines Bénédictins dans la vallée de la Molignée. L’abbaye est un exemple type de style néogothique et s’intègre harmonieusement au décor boisé et vallonné de la région. Elle attire chaque année plus de 400.000 visiteurs venus de Belgique et de l’étranger. Des valeurs telles que le dévouement et l’hospitalité sont caractérisent toujours la vie dans l’abbaye de Maredsous. Le centre d’accueil Saint-Joseph permet aux visiteurs de découvrir et déguster les spécialités traditionnelles de l’abbaye, comme la bière, le fromage et le pain. Depuis peu, les visiteurs peuvent aussi s’attabler avec les moines pour vivre leurs traditions et leur hospitalité. Les bancs en bois, les tables et les armoires ont été réalisés dans le style même de l’abbaye.

Bière : les moines Bénédictins ont inventé la refermentation en bouteilles
Les Bénédictins de la Weibenstephan Benedictiner Klosterbrauerei se sont lancés dans le brassage de la bière dès 768. La refermentation en bouteilles, la fameuse « méthode champenoise », est également attribuée à un moine Bénédiction, Dom Pérignon. Le résultat de cette tradition d’une grande richesse est présent dans les bières Blonde, Brune et Triple de l’abbaye de Maredsous. Les bières d’abbaye de Maredsous sont toujours brassées aujourd’hui selon la recette originale de l’Abbé Atout. La production est scrupuleusement contrôlée par la congrégation de l’abbaye. La maturation dont la durée peut atteindre 3 mois se traduit par une bière de dégustation unique aux saveurs pleines.

La Maredsous blonde est une bière blonde délicatement maltée, aux saveurs exquises et fruitées, couronnées par une fin de bouche quelque peu sèche aux allures maltées indéniables. Un nez pétillant, des saveurs complexes et un soupçon d’amertume confèrent à cette bière raffinée les qualités rafraîchissantes d’une blonde belge classique.
La Maredsous brune est une bière double qui se caractérise par une robe d’un rouge brunâtre profond, un corps raffiné, un col crémeux et un bouquet d’une extrême richesse. Dans sa saveur douce et pleine, l’amateur de bière découvre à la fois la présence subtile de fruits et des soupçons de chocolat et de caramel. La fin de bouche est sèche et chaleureuse.
La Maredsous triple est une bière triple dorée, rehaussée d’arômes exquis, d’une mousse royale, d’un corps crémeux et d’un col savoureux. Sa douceur élégante cache sa teneur élevée en alcool. Une fin de bouche équilibrée, prolongée et chaleureuse (www.maredsousbieres.be).

Restaurant Amandine H à Profondeville.

« Presque les pieds dans l'eau, à 100m de la Meuse, Amandine, votre hôtesse, sera heureuse de vous accueillir dans l'ancien restaurant "la Gousse d'Ail". En salle, dans un cadre changeant au rythme des saisons, nous serons à l'écoute de vos moindres désirs et mettrons tout en œuvre afin que vous passiez un agréable moment culinaire. Amandine, finaliste de l'émission " Comme un Chef " et après 6 mois auprès d'Arabelle Meirlaen à Huy, vous attend aux fourneaux avec sa cuisine qu'elle qualifie de " gourmande ". Elle aura à cœur de vous en faire découvrir les saveurs et les couleurs (www.amandineh.be). »

Amandine Herbigneaux démontre que son succès au jeu télévisé "Comme un chef" n'est pas un hasard. Derrière les fourneaux, la jeune femme veut revisiter les recettes de nos grand-mères. Un pari relevé avec finesse et élégance... et des prix doux !

La Cuisine d’un Gourmand à Profondeville.

« John, le cuisinier "gourmand" et Nerdjivane, sa douce au teint de "pêche", vous accueillent dans un cadre sobre, chaud et classique aux tendances modernes. Un lieu où vous dégusterez une cuisine variée et créative mêlant à la fois les saveurs d'hier et d'aujourd'hui, au fil et au gré de l'intuition et de l'imaginaire du gourmand passionné. Vous pourrez savourer sa créativité dans les différents espaces que sont la salle principale, la véranda ou la terrasse qui donne accès à un joli jardin, à l'étang joyeux et aux marronniers sympathiques abritant une balançoire et un banc pour les moments de préplacement (http://www.lacuisinedungourmand.be). »

Une maison au bord de la Meuse, dans un cadre bucolique, où les assiettes se parent de belles couleurs. Cuisine créative, jouant avec les goûts et les textures. Bon rapport qualité-prix et le tout avec un Bip Gourmand de Michelin donc, surtout, à ne pas éviter.

Restaurant Le Vin100 à Fosses-la-Ville.

« Zen et contemporain ! Cette agréable villa ouvre sur un jardin japonisant (bassin à carpes koï, pins taillés) et l'assiette voyage: très belles saveurs d'ici et d'ailleurs (www.levin100.be)... »

Ne vous fiez pas à son emplacement… car ce restaurant vaut franchement le déplacement. Certes, il est sis le long d’une chaussée et entouré de bâtiments sans charme – autant de matériaux de construction que de show-room auto ou autres mais…
Intérieur cosy, piano bar, beau jardin et un chef (Pierre Ciampi) qui nous vient du Sud de la France vous raviront. Le Chef Ciampi et le maître d’hôtel Stéphane Selleslagh vous feront oublier, à coups sûr, la route qui passe à quelques mètres. JP Gilet a osé et, à notre avis, a réussi à implanter une bonne table dans un endroit bizarre. Le jeune chef Ciampi y collabore pour beaucoup car il a déjà fort bien compris la mentalité belge et ne manque jamais d’aller côtoyer ses alter egos de la gastronomie de notre pays et ses chefs étoilés. Rien de fou, mais de simples et efficaces revissions des réalisations connues. Il aime la Belgique, il aime découvrir et faire partager ses découvertes. Si tous les patrons, comme JP Gilet, donnaient la chance à un ‘gamin’ prometteur comme Pierre Ciampi on aurait forte tendance à croire que l’HORECA belge se sentirait nettement mieux.

BMW 120d.

La Série 1 dispose d’un équipement digne dès le premier niveau de finition et fait, heureusement, un bond en avant côté qualité. L’ensemble est soigné, assez pratique, et le design intérieur plaisant tout en demeurant classique. Le grand écran central permet de jouer avec le véritable ordinateur de bord comprenant tout ce qu’il faut pour profiter d’Internet, de la connectivité qui va avec, ou de la navigation top niveau incluant le RTTI (navigation Professionnal + ConnectedDrive). Pour cet essai notre choix s’est porté sur le 2.0 Diesel, avec turbo à géométrie variable et Stop & Start, Il offre ici 184 cv, et le couple passe de 350 à 380 Nm dès 1.750 T/m.
C’est le moteur le plus puissant de la gamme au lancement. Il est accompagné pour l’occasion de la boîte automatique optionnelle à convertisseur de couple comptant 8 rapports et répondant aux programmes inédits modifiant également la direction et l’accélérateur. On oscille ainsi entre les modes Eco Pro, Comfort, Sport et Sport+, la différence entre ces deux derniers n’étant pas évidente à cerner. En mode Eco Pro, on s’amuse à gagner les kilomètres d’autonomie indiqués sans pour autant pester contre les passages de vitesses. En mode Sport ou Sport+, les vitesses s’enchaînent rapidement, aussi bien en automatique qu’en manuel, et toujours dans une grande douceur. Une bonne transmission qui permet de profiter des excellentes performances de ce diesel, à son aise en reprises comme en accélérations et, surtout silencieux. Sur la route, le progrès en confort est immédiatement évident. Beaucoup plus souples, les suspensions restent certes trépidantes sur les successions de petites bosses, mais filtrent infiniment mieux qu’avant le relief routier.

Bref, la Série 1 est désormais confortable. Ce qui se traduit par un comportement moins précis, moins joueur qu’auparavant. La Série 1 reste plaisante à emmener à bon rythme, et gagne en moelleux et en perception de sécurité ce qu’elle perd en sportivité. Tendance que BMW semble appliquer peu à peu à l’ensemble de sa gamme. Une orientation logique, les petites et compactes devenant de plus en plus bourgeoises, à savoir suréquipées et ultra valorisantes, faisant passer au second degré ce toucher de route qui ravit les amateurs de conduite.

Bonnes découvertes…

  • Abbaye de Maredsous a Denee.
  • Abbaye de Maredsous a Denee.
  • Abbaye de Maredsous a Denee.
  • Abbaye de Maredsous a Denee.
  • Abbaye de Maredsous a Denee.
  • Abbaye de Maredsous a Denee.
  • Abbaye de Maredsous a Denee.
  • La Cuisine d un Gourmand a Profondeville.
  • La Cuisine d un Gourmand a Profondeville.
  • La Cuisine d un Gourmand a Profondeville.
  • La Cuisine d un Gourmand a Profondeville.
  • La Cuisine d un Gourmand a Profondeville.
  • La Cuisine d un Gourmand a Profondeville.
  • La Cuisine d un Gourmand a Profondeville.
  • La Cuisine d un Gourmand a Profondeville.
  • La Cuisine d un Gourmand a Profondeville.
  • La Cuisine d un Gourmand a Profondeville.
  • La Cuisine d un Gourmand a Profondeville.
  • La Cuisine d un Gourmand a Profondeville.
  • La Cuisine d un Gourmand a Profondeville.
  • La Cuisine d un Gourmand a Profondeville.
  • Restaurant Amandine H a Profondeville.
  • Restaurant Amandine H a Profondeville.
  • Restaurant Amandine H a Profondeville.
  • Restaurant Amandine H a Profondeville.
  • Restaurant Amandine H a Profondeville.
  • Restaurant Amandine H a Profondeville.
  • Restaurant Amandine H a Profondeville.
  • Restaurant Amandine H a Profondeville.
  • Restaurant Amandine H a Profondeville.
  • Restaurant Amandine H a Profondeville.
  • BMW 120d
  • BMW 120d
  • BMW 120d
  • BMW 120d
  • BMW 120d
  • BMW 120d
  • BMW 120d
  • BMW 120d
  • BMW 120d
  • Restaurant Le Vin100 a Fosses la Ville.
  • Restaurant Le Vin100 a Fosses la Ville.
  • Restaurant Le Vin100 a Fosses la Ville.
  • Restaurant Le Vin100 a Fosses la Ville.
  • Restaurant Le Vin100 a Fosses la Ville.
  • Restaurant Le Vin100 a Fosses la Ville.
2441 lectures
User default img
patrickthibaut