Le Maudit de la Belle Epoque de Catherine Guigon – Editions du Seuil.

écrit par patrickthibaut
le 09/07/2013
Le Maudit de la Belle Epoque de Catherine Guigon  Editions du Seuil.

Multimillionnaire, le jeune Max Lebaudy est connu du Tout-Paris de la Belle Époque pour ses frasques et ses dépenses somptuaires.

Ces excentricités lui valent même le surnom mi-affectueux, mi-moqueur de « Petit sucrier », en référence à son père, richissime propriétaire des sucreries Lebaudy. Mais l'argent lui brûle les doigts. S'il en use pour de bonnes causes, il entretient également une bande d’aigrefins qui vit sans scrupule à ses dépens. La presse mondaine, elle, surveille et commente ses moindres faits et gestes. Elle ne lui accordera aucun répit, aucune excuse. Lorsque Max est appelé sous les drapeaux pour un service militaire de trois ans, il se découvre atteint d’un mal redoutable en cette fin de siècle : la tuberculose. Commence alors, pour le jeune homme, une inexorable descente aux enfers.

Catherine Guigon signe le roman vrai, tour à tour drôle et tragique, d’un « gosse de riches » mal aimé de son époque.
Journaliste, rédactrice de nombreux ouvrages documentaires, Catherine Guigon est également l’auteur des Mystères du Sacré-Cœur (Seuil, 1998 et 2000) et des Cocottes, reines du Paris 1900 (Parigramme, 2012).

www.seuil.com - 320 pages – 18,00 €.

  • Le Maudit de la Belle Epoque de Catherine Guigon  Editions du Seuil.
540 lectures
User default img
patrickthibaut