Le Templier du pape de Jean-Michel Thibaux- Presses de la Cité.

écrit par patrickthibaut
le 03/09/2013
Le Templier du pape de Jean Michel Thibaux  Presses de la Cite

Au XIIe siècle, entre la Provence, l'Italie et la Syrie, une histoire d'amour entre deux êtres hors du commun alliant force et intelligence, enrôlés dans le chaos de la quatrième croisade.

Au XIIe siècle, en Provence, le jeune Asselin est missionné pour servir le pape Innocent III qui traque tous les hérétiques de la chrétienté.
A trois mille lieues de là, dans Saint-Jean-d'Acre, cité pouilleuse ouverte à tous les vices et sous la menace permanente des musulmans, vivent Mahaut, archère redoutée, et sa fille Gisla. La fillette ignore encore tout de son exceptionnel destin qui la verra entrer dans la chevalerie. Dotée d'un double savoir, celui des armes et celui des livres, elle y croisera le chemin d'Asselin, devenu l'espion du pape au sein de l'ordre des Templiers.

De cette rencontre naîtra un amour impossible alors que le monde est à feu et à sang.
Né en 1949, à Toulon, Jean-Michel Thibaux entre dans la Marine nationale à l'âge de 14 ans. Il y restera près de vingt ans. Il ne l'aurait sans doute pas quittée s'il n'avait été muté au ministère de la Défense, en avril 1978. La découverte de Paris fut déterminante pour cet enfant du Midi. "Je me suis senti dans la peau d'un héros balzacien. Je me suis dit : 'Tu dois absolument faire quelque chose dans cette ville sinon elle t'écrasera.'" Il reconnaît aujourd'hui volontiers cette dette : "Si j'écris, c'est parce que j'étais à Paris. Ici, je n'aurais pas eu le déclic. " Dans la capitale, le jeune homme respire un air nouveau qui stimule son imagination. Il écrit les premières lignes de sa vie et commence un roman. Il ose envoyer son manuscrit comme on lance une bouteille à la mer, et le miracle s'accomplit : l'éditeur Olivier Orban l'accepte. Les Ames brûlantes est publié en 1983. Jean-Michel Thibaux rompt alors les amarres et tente un pari fou : il démissionne et décide de vivre de sa plume.

L'avenir lui a donné raison : le succès ne se dément pas et il en trouve une éclatante confirmation dans l'adaptation télévisée de La Bastide blanche. Il puise presque exclusivement son inspiration en Provence, de Marseille à Toulon en passant par la Sainte-Baume et partage son temps entre Paris et sa terre natale. Le rôle de la Sainte-Baume dans la vie et l'œuvre de Jean-Michel Thibaux s'explique par l'amour. Il a épousé une fille de Signes qui a su lui faire adopter son village, les environs, la nature. Elle a été l'intercesseur entre lui et une montagne qui a enrichi son imaginaire et nourri la plupart de ses romans. De ses origines toulonnaises, Jean-Michel Thibaux a gardé l'accent chantant, le sourire et la joie de vivre. Auteur prolifique, il n'a de cesse de rendre hommage à cette Provence qu'il connaît si bien. Ainsi, des romans comme La Bastide blanche, adapté à la télévision, La Colère du mistral ou L'Or du forgeron évoquent pour le plus grand plaisir de ses lecteurs, de plus en plus nombreux, ce magnifique coin de France niché entre les collines et la Méditerranée.

www.pressesdelacite.com - 348 pages – 21,50 €.

  • Le Templier du pape de Jean Michel Thibaux  Presses de la Cite
715 lectures
User default img
patrickthibaut