Légendes du diable en Wallonie et en Ardenne

écrit par admin
le 26/08/2013
legendes,diable,wallonie,ardenne

Quand le diable était wallon...Bien sûr , ce ne sont que des légendes qui sont parfois construites sur un fond de vérité.
Au chapitre 2, après le dictionnaire infernal, vous pourrez entrer dans le vif du sujet en découvarnt la légende de Bourcy-Houffalize avec la “Dame aux pieds fourchus”.
Savez-vous que le diable a souvent marqué de sa présence nos régions de Wallonie et d'Ardenne ?
Dans bon nombre d'endroits, on évoque encore « le Trou du Diable », « le Pont du Diable », « les Pierres du Diable » ou « le chemin du Diable »...
Pour la première fois, un livre rassemble les légendes concernant le diable « chez nous ».

De Bourcy à Houffalize, de Ciney à Barvaux, de Romsée à Pepinster, de Stavelot à La Roche-en-Ardenne, et dans bien d'autres lieux, découvrez trente légendes diaboliques, dont le diable ne sort pas toujours vainqueur.
Vous découvrez aussi toute la hiérarchie de l'enfer, car le diable n'est pas Satan, ni Lucifer et encore moins Belzébuth.
Enfin, vous partirez à la découverte de nombreux lieux qui possèdent encore une présence « diabolique » sur leur territoire : Liège, Dinant, Aywaille, Chaudfontaine, Crupet, Han-sur-Lesse...

LÉGENDES DU DIABLE EN WALLONIE ET EN ARDENNE, un livre étonnant, surprenant et... diabolique.
Légendes du diable en wallonie et en Ardenne
Auteurs :
Yannik DELAIRESSE
Michel ELSDORF

Editeur
NOIR DESSIN PRODUCTION
Yannik DELAIRESSE
rue des Artisans 22
4030   GRIVEGNEE
04/3653739
noirdessin@gmail.com

17 x 24 cm,
154 pages,
Prix de vente 19 euros
Nombreuses illustrations et photos d’hier et d’aujourd’hui.
Imprimé en juin 2013

Le puits du diable

Lien vers un reportage vidéo sur "Le puits du diable" de Bérismenil par Jean Jean Guillaume, président du Syndicat d’Initiative

Le puits du diable
Tous les habitants de Bérismenil sont capables de vous raconter la légende du puits du diable, qu’ils revivent avec émotion plus ils avancent dans leur relation, jusqu’à la dernière goutte, qui n’a rien d‘un happy end. L’un des meilleurs narrateurs est incontestablement Jean Guillaume, l’inamovible président du Syndicat d’Initiative, un sage et un des derniers éléphants du tourisme de la province de Luxembourg.
Transmise depuis des générations, reposant sur un va-savoir-quoi d’authentique, cette légende connaît quelques variantes.
Appelée aussi légende de la Gatte d’or, elle rapporte que dans un puits situé au centre du Cheslé est enfoui un fabuleux trésor qui remonte à la surface chaque année le jour de Noël au moment où les cloches sonnent les douze coups de la messe de minuit. Pour autant que ce rituel liturgique soit respecté, il est donc accessible ; on peut s’en emparer, mais sous deux conditions.
D’abord apporter en offrande une poule, rouge selon certains, noire selon d’autres. Et tout doit se dérouler motus et bouche cousue : c’est la que gît un hic insurmontable, un celte hic aux dires des historiens.
Trois candidats à la fortune n’ont pas pu retenir des exclamations en saisissant le butin : le sol les absorba aussitôt et on n’a plus entendu parler d’eux que dans ce récit qui donne la chair de poule au narrateur : rouge pour certains, noire pour d’autres.
© René Dislaire

  • legendes,diable,wallonie,ardenne
  • legendes,diable,wallonie,ardenne
  • legendes,diable,wallonie,ardenne
  • legendes,diable,wallonie,ardenne
  • legendes,diable,wallonie,ardenne
2566 lectures
Portrait de admin
admin

Administrateur d'Ardenneweb, nous proposons du contenu journalier gratuitement.