MALMEDY Une exposition de haut vol de Mady ANDRIEN

écrit par francois.detry
le 15/03/2013
Mady ANDRIEN

Mady Andrien, artiste liégeoise, travaille la terre cuite, le bronze, le polyester, le verre, les tôles laminées ainsi que les plaques d'acier. Elle sculpte le quotidien. Elle met en scène des gestes familiers et leur donne la dimension d’un opéra. Tout l’inspire : des navetteurs attendant le bus, une foule qui acclame le Tour de France, des touristes emmenés par un guide, des joggeurs, des danseuses, …( et même les petits plaisirs libertins d’un couple discrets !! ) . On dirait des croquis, des instantanés saisis sur le vif ou des arrêts sur images. Dans la plupart de ses œuvres, elle traite l'optimisme dans la vie quotidienne en représentant la tendresse, l'amour, l'amitié, la joie et la détente. Depuis des années, l’œuvre de Mady Andrien touche la sensibilité du grand public par la simplicité de son propos, par sa tendresse, par sa lisibilité et son intégration dans le paysage. Ses statues nous parlent … de nous - mêmes ; elles nous tendent le miroir de nos propres occupations, de nos attitudes, de nos habitudes. Dès la fin de ses études en 1960, cette artiste liégeoise participe à de nombreuses expositions collectives en Belgique mais aussi en France, Allemagne, Pays-Bas, Bulgarie, Grande-Bretagne et Italie. Sa première exposition personnelle a lieu à Anvers en 1967. Depuis lors, plus de quarante expositions lui ont été consacrées. A Liège où Mady Andrien réside depuis 1948, plusieurs de ses œuvres monumentales embellissent la ville. Une des sculptures les plus connues des Liégeois est « La Piscine » située près de l'entrée de l'hôpital de la Citadelle. On en croise aussi en divers prestigieux ( au Sart – Tilman, Musée Curtius, au Musée de l’Art wallon, place St Lambert, .. ) et aussi à Arlon, à Maastricht, à Namur ( au Parlement wallon ), au Sénat de Belgique, à la Communauté française, …
Ses œuvres de plus petites dimensions sont exposées en galerie ou dans plusieurs musées comme le Musée d'art moderne et d'art contemporain de Liège ou le Grand Curtius.
Une exposition de haut vol qui se tient au rez-de-chaussée du Malmundarium du 16 mars au 1er septembre 2013 ;

François DETRY
Les autres reportages de François DETRY

  • Mady ANDRIEN
  • Mady ANDRIEN
  • Mady ANDRIEN
  • Mady ANDRIEN
  • Mady ANDRIEN
  • Mady ANDRIEN
  • Mady ANDRIEN
  • Mady ANDRIEN
  • Mady ANDRIEN
  • Mady ANDRIEN
  • Mady ANDRIEN
  • Mady ANDRIEN
  • Mady ANDRIEN
  • Mady ANDRIEN
  • Mady ANDRIEN
  • Mady ANDRIEN
  • Mady ANDRIEN
  • Mady ANDRIEN
  • Mady ANDRIEN
  • Mady ANDRIEN
  • Mady ANDRIEN
  • Mady ANDRIEN
  • Mady ANDRIEN
  • Mady ANDRIEN
  • Mady ANDRIEN
  • Mady ANDRIEN
  • Mady ANDRIEN
  • Mady ANDRIEN
  • Mady ANDRIEN
  • Mady ANDRIEN
  • Mady ANDRIEN
  • Mady ANDRIEN
2051 lectures
Portrait de francois.detry
francois.detry