Matières immatérielles . Exposition d’art contemporain

art contemporain - 8. Raoul-Ubac art contemporain - 6. Armin-GOHRINGER.-Bois art contemporain - 1 Francois Calvat art contemporain - 5. Anne-Delfieu art contemporain - 2 Guy Boulay art contemporain - 3 Costa Lefkochir art contemporain - 4 Nicolas Wolkenar art contemporain - 7 Nic Joosen art contemporain - 9 Jean-Luc Hermann

Du 9 novembre 2013 au 16 février 2014 à Liège, en l’Espace Saint Antoine
(Musée de la Vie Wallonne - Ancienne Eglise Saint-Antoine)
Acier corten, bois, acier rouillé, tissu polyester, acrylique, gouache … neuf artistes de renommée internationale remontent aux sources des matières
pour les dépasser et transcender l’absolu.
Le rendez-vous est en quelque sorte une célébration et un aboutissement : il y a 20 ans, cinq artistes complices sur les plans artistique et humain fondaient l’Atelier 18. Les années sont passées avec l’espoir de pouvoir se réunir de nouveau autour d’une exposition d’envergure. En collaboration avec la Province de Liège, elle aura enfin lieu, dans le site grandiose de l’Eglise Saint Antoine à Liège.

L’atelier 18
En 1993, Jean-Luc Herman et Costa Lefkochir décident de créer un collectif qui réunit des artistes complices sur ces terrains illimités du langage plastique, ses connivences et ses aspirations, autour de l’amitié et du dialogue aussi. Le nom Atelier 18 fait référence au domicile de l’époque de Costa Lefkochir au 18 de la rue Pierreuse où Costa, Jean-Luc Herman, Guy Boulay , Terry Haass et Nic Joosen avaient coutume de se rencontrer. A propos de l’Atelier 18, le critique d’art Claude Lorent écrivait : « Il ne s’agit nullement d’un manifeste. Les artistes de l’Atelier 18 cultivent trop la part d’indicible de l’art, celle-là qui ne laisse appréhender par aucune parole, aucun mot, et surtout aucune affirmation, que pour se glisser dans un quelconque carcan ». A chacune des expositions de l’Atelier 18, un artiste invité de grand renom se joignait aux cinq artistes fondateurs. Il y eu ainsi Olivier Debré, encore , Jean Degottex ou encore aujourd’hui Raoul Ubac Anne Delfieu qui fait aujourd’hui partie du collectif.

Matières immatérielles
L’exposition réunit neuf artistes.

Ceux de l’Atelier 18 : Jean-Luc Herman, Costa Lefkochir, Anne Delfieu, Guy Boulay (décédé) et Nic Joosen (décédée).
A leurs côtés : Raoul Ubac, François Calvat, Armin Göhringer et Nicolas Wolkenar.
Tous travaillent à partir de la matière, au cœur de celle-ci, en la sublimant. Pour toucher à l’immatériel ?
Près d’une centaine d’œuvres habiteront l’espace grandiose de l’Eglise Saint Antoine. Désacralisé, le lieu met cependant en scène ce que l’art peut toucher au sacré dans cette capacité de pénétrer jusqu’à l’intime. La scénographie s’est entièrement construite autour de la volonté d’un cheminement à travers les œuvres elles-mêmes, privilégiant l’espace ouvert qui favorise le dialogue entre les œuvres exposées et induisant la complicité des langages plastiques.

Véracité et opacité corporelle sont les maîtres-mots de l’œuvre de François Calvat. Une œuvre qui s’adresse à nous tel un écran visuel, tactile, sensoriel. Les œuvres y ont gagné en simplicité et rigueur, dépouillées à l’extrême, prenant toute la mesure de l’espace environnant.
Tant par les structures en réseaux, dessins ramifiés et dédoublés par leurs propres ombres projetées sur le mur, que par les sculptures aux formes pleines s’appropriant l’espace en jouant avec la lumière, l’œuvre d’Anne Delfieu interroge les propos de la nature et de l’humain transformés par une écriture imaginaire et onirique.
Les sculptures les plus récentes de Armin Göhringer utilisent les formes sommeillantes du bois. En combinaison de ses formes fragiles et robustes, l’artiste nous met en face d’une question essentielle : comment nature et société se conditionnent-elles, le caractère de ses sculptures étant fondé sur la réciprocité ?
L’œuvre de Boulay semble avoir parcouru l’Histoire, celle de la nature et celle des hommes, de la matière brute à la fusion, élaborant son architecture et ses archétypes.
C’est en écoutant la musique du compositeur lillois Momont et du chanteur Thomas Otten de l’album ‘Close to silence’ que Costa Lefkochir a réalisé la série de tableaux ‘En cueillant les gouttes de l’univers’. Des gouttes dont l’artiste confie qu’elles portent en elles la musique de l’espace infini, les échos de cette source lointaine qui résonnent à l’intérieur de notre être.
De Nic Joosen, dont nos regards croisent souvent les sculptures aux alentours de Liège, l’exposition accueille des pièces maîtresses en acier corten.
L’écriture et la couleur font intimement partie de l’œuvre de Jean-Luc Herman à qui le Cabinet des Estampes de Liège consacrait une exposition ‘Peintures-Poésie’ fin 2009-début 2010. A Saint-Antoine, l’artiste a choisi de présenter ses peintures sur tissu polyester et sur papier chiffon.
L’œuvre de Nicolas Wolkenar dit combien « l’architecture d’une vie est semblable à l’ossature même fragile d’une sculpture : tendre résolument vers le cheminement essentiel de soi, en accord, si possible, avec ce qui nous fait, nous porte, nous libère aussi.»
Ce sont les eaux-fortes – et un dessin original– de Raoul Ubac que donne à voir les cimaises de Saint Antoine. Photographe, peintre, sculpteur, Raoul Ubac travailla et explora la gravure toute sa vie, développant de multiples formes dont la technique de l’empreinte d’ardoise qui lui est propre. L’aventure avait commencé lorsque l’artiste gratta un peu par hasard un morceau d’ardoise trouvé par terre avec un vieux clou. A partir de la gravure sur ardoise s’est développé un travail qui l’a mené au bas-relief, puis jusqu’à la sculpture.

Les artistes de l’Atelier 18 :
Jean-Luc Herman - peintures sur tissu polyester et sur papier chiffon
Anne Delfieu (Fr) - installation et sculptures
Costa Lefkochir - peintures et sculptures sur bois
Guy Boulay (décédé) - sérigraphies
Nic Joosen (décédée) - sculptures en acier corten
Les artistes invités :
Raoul Ubac (Fr) - eaux-fortes et un dessin original
François Calvat (Fr) - peintures en métal, en bois et en acier rouillé, sculptures
Armin Göhringer (De) - sculptures en bois
Nicolas Wolkenar – peintures, gouaches et sculptures en acier corten

INFORMATIONS PRATIQUES 
MATIERES IMMATERIELLES – « Atelier 18 » et artistes invités

Exposition d’art contemporain - peintures, sculptures, installations
Du 9 novembre 2013 au 16 février 2014

Musée de la Vie wallonne - Espace Saint-Antoine
Du mardi du dimanche de 9h30 à 18h, entrée libre
Visites guidées pour groupes, individuels et animations scolaires. Edition d’un catalogue. Renseignements : 04/237.90.50
Musée de la Vie wallonne - Cour des Mineurs à 4000 Liège - Tél. +32(0)4 237 90 50 - www.viewallonne.be

PHOTOS MATIERES IMMATERIELLES
Légendes des photos

1. François Calvat Acier patiné-rouillé (130 x 90 cm)
2. Guy Boulay Peinture, technique mixte (40 x 40 cm)
3. Costa Lefkochir Peinture, technique mixte (220 x 190 cm)
4. Nicolas Wolkenar Gouache, temperea (20 x 16 cm)
5. Anne Delfieu Technique mixte sur bois (205 x 138 cm)
6. Armin Göhringer Bois (213 x 47 x 45 cm)
7. Nic Joosen Acier corten (150 x 255 x 350 cm)
8. Raoul Ubac Eau-forte (75 x 56 cm)

Exposition Matières Immatérielles
Du 9 novembre 2013 au 16 février 2014
Espace Saint Antoine du Musée de la Vie wallonne, Cour des Mineurs à Liège
Entrée libre, du mardi au dimanche de 9h30 à 18h. Fermé le 25/12, le 1/01 et du 6/01 au 12/01/2014.
Rencontre & échange avec les artistes le 22 janvier 2014.
Animateur : Etienne Leclercq, anthropologue, professeurs à l’IHECS - Bruxelles
Visites guidées pour groupes, écoles, individuels - informations et réservations : reservation.mvw@provincedeliege.be

Renseignements :
www.viewallonne.be
info@viewallonne.be