Férir ou périr de Jean d’Aillon – Presses de la Cité.

écrit par patrickthibaut
le 25/05/2014
Ferir ou perir de Jean d Aillon   Presses de la Cite.

XIIe siècle. Entre Paris et la Normandie, le chevalier et troubadour Guilhem d'Ussel se trouve, malgré lui, impliqué dans les rivalités de pouvoir de la couronne d'Angleterre.

Mai 1193. En l'absence de Richard Cœur de Lion, emprisonné, et avec la complicité du prince Jean, éternel félon, Philippe Auguste, roi de France, tente de s'approprier la Normandie. Au même moment, deux de ses plus proches chevaliers sont assassinés avec des carreaux d'arbalète gravés d'une licorne.

Sur ces entrefaites, Guilhem d'Ussel arrive dans Paris qui foisonne de jolies dames... Pour les beaux yeux de l'une d'entre elles, le jeune chevalier troubadour se retrouve embrigadé dans une course-poursuite à la recherche du meurtrier, archer d'excellence qui, dans l'ombre, sévit.

A la solde de qui ?

Passions et trahisons, quête de justice et luttes de pouvoir : la grande saga du chevalier troubadour Guilhem d'Ussel continue...
Vit à Aix-en-Provence (13). Jean d'Aillon a publié des romans policiers historiques chez Flammarion, JC Lattès, J'ai Lu. Ses romans, parmi lesquels la saga Guilhem d'Ussel, sont traduits en tchèque, russe et espagnol. Il a reçu en 2011 le Grand Prix littéraire de Provence pour l'ensemble de son œuvre.

www.pressesdelacite.com – 580 pages – 22,00 €.

  • Ferir ou perir de Jean d Aillon   Presses de la Cite.
538 lectures
User default img
patrickthibaut