Malmedy --- Les seniors bien dans leur corps et dans leur esprit, oui c’est possible !

écrit par francois.detry
le 11/10/2014
Repas convivial de midi

« Lorsque la vieillesse dure trente ans, elle n’est plus une part de vie à occuper mais une part de vie à accomplir ». ( Michèle Delaunay, cancérologue et femme politique française )
Plus de 100 séniors avaient répondu à l’invitation lancée par l’asbl énéoSport dans le cadre de son opération annuelle « Quinzaine Aînergie ». L’objectif de celle-ci est de promouvoir l’activité sportive et physique auprès des plus de 50 ans par la « découverte sportive » et occasion aussi de se pencher sur l’état actuel de la santé des seniors en Europe, mais aussi et surtout sur la situation en Belgique francophone. Si des journées de ce type étaient organisées à Erpent, Wanze, Haine St Pierre, Martelange, Flobecq, c’est Malmedy qui , cette année, hébergeait les régionaux dans ses magnifiques structures dévolues aux nombreuses activités dispensées en bord de Warche. Dès 9 h, les sportifs et les curieux désireux de vivre une initiation étaient accueillis par les responsables. Après un échauffement collectif, divers ateliers s’ouvraient, qui en extérieur pour la balade de 5 km et la marche nordique, qui encore dans les halls spacieux pour les danses country, le net-volley, le tennis de table et le Qi-gong( gym basée sur des exercices de respiration ) . Lors de la pause de midi, tous les participants se retrouvaient dans la cafétéria afin de récupérer des efforts fournis durant la matinée. Les activités de l’après-midi permettaient ensuite de découvrir le badminton, le molkky ( jeu de quilles avec lancer d'un bâton de bois ), la gym tonic, les danses ) folks, le pilates ( programme d’exercices pour rééquilibrer les muscles du corps qui interviennent dans l’équilibre, et le maintien de la colonne vertébrale ) ou encore de se mesurer lors d’un tournoi de net-volley, de tennis de table et de badminton ( * ). Au terme de cette journée de découvertes pour certains et de retrouvailles amicales pour d’autres, tout ce petit monde se décontractait en un stretching collectif avant de se réconforter à l’occasion du goûter de clôture. …. avec promesse d’une rencontre future !!!!

(*) Autres disciplines : zumba gold, yoga, tai chi, aquagym, indiaka (mélange de volley et de pelote basque), viactive (programme d’activité physique très « doux » initié par l’Institut de Santé du Québec dont énéoSport dispose de l’exclusivité).

François DETRY.....................Les autres reportages Ardenne Web de François DETRY
---------------------------------------------------------------------------------------------
Informations : La situation belge : bonne, mais améliorable !

Selon les statistiques européennes ( Eurostat, 05/03/2013 ), les Belges peuvent nourrir l’espoir de vivre jusqu’à 63,5 ans, tout en conservant une excellente santé. Une fois cet âge atteint, ils peuvent garder un état « stable » durant une dizaine d’années. Si ces chiffres semblent supérieurs à la moyenne européenne, ils restent inférieurs à un grand nombre d’autres pays tels le Luxembourg, la Suède mais aussi l’Espagne et le Royaume-Uni. Tendance d’autant plus interpellante quand on sait que l’espérance de vie globale des Belges atteint la barre des 80 ans (82,9 pour les femmes, 77,8 pour les hommes) et continue d’augmenter !

La Direction Générale Statistique et Information économique du SPF Economie rassemble nombre
d’éléments chiffrés relatifs, entre autres, au public senior. Premier constat : notre pays compte une moyenne de 20.000 seniors en plus chaque année. La Belgique abrite environ 2,5 millions de personnes de plus de 60 ans. Les plus de 75 ans représentent 11% de la population belge. Et la portion des 80 et plus figure dans une tendance également à la hausse (500.000 environ). Sans précédent dans l’histoire de nos contrées, cette situation particulière repose sur 3 phénomènes : la baisse du nombre de naissances, l’arrivée massive de « baby-boomers » des années 50 et l’allongement de l’espérance de vie (qui a augmenté de 10 ans sur ces 50 dernières années).
Bref, ce qu’il est convenu d’appeler le « 3ème âge » représente une chance de poursuivre sa vie dans un contexte de nouvelle « jeunesse », active voire dynamique.
Comment, dès lors, optimiser le capital santé chez les aînés ? Indéniablement par une pratique sportive régulière. C’est reconnu : elle apporte un nombre insoupçonné de bienfaits, parmi lesquels : - la conservation d’une bonne condition physique, ralentissant les dégradations physiologiques ; - pour certaines personnes plus âgées, elle facilite les actions simples de la vie quotidienne ; - la réduction des risques de diabète, de lombalgie, d’obésité, d’accidents cardiovasculaires ; - la stabilité de la pression artérielle et du taux de glycémie ;
- la protection contre les troubles du sommeil, la dépression et la perte d’autonomie. Sans parler du « moral » et donc du bien-être cognitif et émotionnel via une vie sociale, des rencontres, une rupture avec la solitude, etc.

Selon une étude de l’OMS en juillet 2012, l’inactivité physique serait responsable de 1 décès sur 10 dans le monde. L’obésité et la sarcopénie (pathologie liée au vieillissement, avec diminution progressive de la masse musculaire), constituent des dérives parfois fatales.

Les Eurobaromètres Sport et Activités physiques (mars 2010) et Les Européens en 2014 (mars 2014) permettent d’avancer une corrélation à l’échelle continentale : les peuples pratiquant le plus d’activités physiques et sportives (Finlande, Suède, Danemark, Pays-Bas, Luxembourg), sont aussi généralement ceux dont le niveau de satisfaction « de la vie qu’ils mènent » se retrouvent parmi les plus élevés d’Europe. Notons que la Belgique présente également des chiffres relativement positifs en la matière (voir tableau ci-dessous). Ces études ne portent pas spécifiquement que sur le public senior.

La santé des aînés : une préoccupation également européenne
Dans un livre blanc publié en 2007 et visant la période 2008-2013, la Commission Européenne alertait les pays membres de l’augmentation de la demande en soins de santé qui risquait de frapper de plein fouet les économies continentales durant les prochaines décennies. L’une des raisons principales : la proportion actuelle de seniors en Europe (17%) devrait doubler sur l’ensemble du continent d’ici moins de 50 ans, selon les statistiques de Eurostat (Office Statistique de l’UE). Cette population vieillissante en perpétuelle progression, devra faire face à des soucis de santé étalés sur de plus longues périodes et nécessitant davantage d’assistance et de coûts médicaux.

Cette « crise » prévisible des soins de santé pourrait provoquer de graves conséquences sur les tranches les plus âgées de la population. A moins de prendre le problème à la racine : il existe plusieurs moyens de réduire au maximum les risques de maladies et autres problèmes sanitaires. Parmi ceux-ci, l’un des plus efficaces détectés à ce jour – mais aussi souvent les plus négligés par les politiques – demeure la pratique d’une activité physique et sportive (sans forcing).

Information complémentaire
Asbl énéoSport -- Aurore Devos -- Coordinatrice fédérale -- aurore.devos@mc.be ---- 0478-907 740

FL Consult-Bureau de communication --- Michel Grossmann ---- michel@flconsult.be ------ 0477-337 302
Florence Legein ---- florence@flconsult.be ------ 0477-425 926

  • Repas convivial de midi
  • Repas convivial de midi
  • Repas convivial de midi
  • Tournoi de badminton
  • Tournoi de badminton
  • Initiation au badminton
  • Le molkky
  • Le molkky
  • Initiation au badminton
  • Journée Ainergie
  • Gym tonic
  • Gym tonic
  • Danses folk
  • Danses folk
  • Tournoi de badminton
  • Hourra !! On a gagné !!
  • Pilates
  • Pilates
  • Marche nordique
  • Marche nordique
  • Gym
  • Marche nordique
  • Marche nordique
  • Tennis de table
  • Tennis de table
  • Zumba Gold
  • Zumba Gold
1551 lectures
Portrait de francois.detry
francois.detry