Petits fruits, grands effets et haie pare-congère

Petits fruits, grands effets et haie pare-congere Petits fruits, grands effets et haie pare-congere Petits fruits, grands effets et haie pare-congere Petits fruits, grands effets et haie pare-congere Petits fruits, grands effets et haie pare-congere Petits fruits, grands effets et haie pare-congere Petits fruits, grands effets et haie pare-congere Petits fruits, grands effets et haie pare-congere Petits fruits, grands effets et haie pare-congere Petits fruits, grands effets et haie pare-congere Petits fruits, grands effets et haie pare-congere Petits fruits, grands effets et haie pare-congere Petits fruits, grands effets et haie pare-congere Petits fruits, grands effets et haie pare-congere Petits fruits, grands effets et haie pare-congere

Ce dimanche 23 novembre, la locale Ecolo de Gedinne a proposé deux activités en relation avec cette période de la Sainte Catherine où, comme chacun sait, « tout bois prend racine ».

Tout d’abord, le matin, comme chaque année, elle a distribué à la population gedinnoise des pieds de petits arbustes fruitiers (cassis, groseille et framboise).

Par ce geste symbolique, Ecolo entend sensibiliser à une production locale et de qualité, qui fait vivre les agriculteurs et les producteurs de nos régions.

Encore une fois, cet échange avec les citoyens aura rencontré un vif succès, puisque pas moins d’une centaine de personnes feront bientôt de bonnes confitures ou autres gelées de fruits…

L’après-midi, c’est à Vencimont que la joyeuse équipe de la locale, rejointe par quelques habitants de la commune, équipés de bêches et houes, a planté cinquante mètres de haies « pare-congère ».

Chaque hiver, plusieurs routes de la commune sont envahies par les congères, jusqu’à parfois empêcher l’accès à certains villages.

La plantation de haies à quelques endroits stratégiques permettrait très simplement de résoudre ce problème.

A travers cette action, la locale Ecolo de Gedinne désire sensibiliser autant les habitants, les agriculteurs, que les autorités communales, à l’intérêt de (re)planter des haies en bordure de certaines chaussées de la commune, tant par leur obstacle à la formation de congère, que pour leur intérêt pour la biodiversité, l’abri que ces haies constituent pour le bétail, que pour le maintien en place des terres et leur effet anti-érosion des sols.

CLIQUER ICI POUR VOIR TOUT LE REPORTAGE PHOTO

CLIQUER ICI POUR VOIR LE REPORTAGE DE "MATELE"

Gedinne Ecolo

~~~~~~~~~~~~~~~~

VOIR LES AUTRES ARTICLES DE JFK

Jeanne-Françoise Kreutz (Voir mon site)

~~~~~~~~~~~~~~~~