Rüdesheim am Rhein, une perle du Rhin romantique avec la complicité de la Peugeot 2008.

écrit par patrickthibaut
le 18/04/2014
Rudesheim

À l'endroit où le Rhin reprend sa course vers le Nord, après avoir été dévié vers l'Ouest, au niveau de Mayence, par le massif du Taunus bordé par les coteaux du Rheingau.

Rüdesheim est devenu le centre touristique le plus important de la vallée. Les ruelles étroites, au premier rang desquelles la célèbre Drosselgasse, sont prises d'assaut par les visiteurs, attirés par les caves pour déguster les fameux riesling. Il est possible de visiter les distilleries et les caves de vins mousseux.

Rüdesheim.

L'étroite ruelle Drosselgasse est un des endroits les plus connus de la vallée du Rhin. Elle présente à elle seule une fête du vin permanente, où l'on déguste le fameux Riesling du Rheingau. De nombreuses tavernes invitent à la dégustation et on danse aux rythmes rhénans dans les guinguettes joyeusement décorées. Une promenade à travers les vignes ou un tour en télécabine (au départ de Rüdesheim) ou télésiège (à partir du quartier Assmannshausen) vous mènent aux monuments Niederwald et Germania, une majestueuse statue en bronze. Elle tient la couronne impériale dans la main droite levée et l'épée impériale dans la main gauche. Ce monument de 38 m de hauteur a attiré dès sa construction un grand nombre de touristes. D'ici vous avez une vue époustouflante sur la vallée du Rhin (www.ruedesheim.de).

Pour vos pauses repas :

En amont comme en aval de Rüdesheim vous trouverez de bien sympathiques adresses où vous restaurer. Oubliez le cliché, tout comme pour le Royaume Uni, que l’on mange mal en Allemagne – le rapport qualité/prix est en votre faveur et les restaurateurs ont du charme et savent vous recevoir. Bien évidemment, si votre choix se porte sur la Drosselgasse (synonyme de notre Petite rue des Bouchers) tout n’y sera pas à rejeter mais, comme c’est l’endroit touristique par excellence de cette magnifique destination, comparez les prix et n’hésitez pas à jeter un œil à l’assiette des clients déjà attablés…

Pour que cela soit une réussite voici quelques bonnes, et même fort bonnes, adresses.

Restaurant Stielbler’s Rauchfang du Central Hotel à Rüdesheim (www.centralhotel.net), le Domus Torculorum où vous pourrez également faire une dégustation de vins à Rüdesheim (www.domus-torculorum.de), l’Hôtel-Restaurant Unter den Linden à Hassmannhausen – à 10 minutes de Rüdesheim ((www.hotel-unter-den-linden.com) et bien sûr le fil rouge de notre récit l’Hotel Rüdesheimer Schloss.

Siegfried's Mechanisches Musikkabinett à Rüdesheim.

N'oubliez pas de visiter le musée d’instruments de musique automatiques. Ici sont conservés des instruments de musique mécanique de trois siècles, de la petite boîte à musique au titanesque orchestrions concert-piano (www.smmk.de).

Monument du Niederwald à Rüdesheim.

Ce monument fut érigé entre 1877 et 1883 pour commémorer le rétablissement de l'empire allemand de 1871. Au pied de la statue de la Germania se trouvent l'empereur Guillaume Ier, le chancelier Bismarck, les princes allemands et les corps d'armée. Du monument, la vue porte sur le vignoble et les hauteurs du Platinat.

Région viticole du Rhin moyen : le vin érigé en patrimoine culturel mondial.
Entre Bingen et Bonn, le fleuve serpente à travers le paysage chargé d'histoire du Rhin moyen : 120 km de coteaux viticoles abrupts, de châteaux et de châteaux forts, sans oublier la célèbre Lorelei. Le « Siebengebirge » (littéralement le « Massif des sept montagnes ») et la « Lorelei » divisent la région en deux zones viticoles. La partie sud de ce paysage culturel unique marqué par la viticulture, entre Coblence et Bingen, a été inscrite par l'UNESCO sur la liste du Weltkulturerbe en 2002. Ce classement incite les vignerons à maintenir la culture de la vigne sur les coteaux.

Vignoble et cépages :

Les cépages classiques occupent une place prépondérante dans ce « petit » vignoble de 460 ha. Le Riesling domine avec plus de 70 % de la superficie cultivée. Ce petit raisin tardif et racé possède un bouquet et un goût d'un raffinement unique qui ont fait très tôt la réputation mondiale du vin rhénan. Le Pinot Blanc, Müller-Thurgau et le Pinot Gris sont également cultivés et produisent un vin idéal pour accompagner un repas. Les cépages rouges que l'on trouve dans la région sont le Pinot Noir et le Dornfelder. Les vins mousseux de riesling réalisés par les producteurs locaux sont très appréciés.

Quelques adresses où déguster ces ‘perles’ du Rhin :

Weingut Dr. Nägler à Rüdesheim (www.weingut-dr-naegler.de), Weingut Robert Weil à Kiedrich (www.weingut-robert-weil.com), Vinothek & Klosterladen Eberbach à Eberbach (www.kloster-eberbach.de), Weingut Adolf Störzel à Rüdesheim (www.domus-torculorum.de), Weingut Altenkirch à Lorch (www. weingut-altenkirch.de), et bien sûr le Weingut de la famille Breuer à deux pas de leur charmant hôtel (www. georg-breuer.com).

Hotel Rüdesheimer Schloss à Rüdesheim.

Cet hôtel se trouve en plein cœur de Rüdesheim, à proximité de nombreuses attractions. Il propose des chambres agréables et meublées individuellement. Vous pourrez déguster un petit-déjeuner copieux tous les matins et découvrir une cuisine régionale au restaurant traditionnel de l'Hotel Rüdesheimer Hof. Vous pourrez également prendre vos repas sur la terrasse. Les chambres de style champêtre du Rudesheimer Hof comprennent un mobilier en bois et une connexion Wi-Fi. Certaines sont dotées d'un balcon. L'hôtel se situe directement sur le Rhin et offre une vue imprenable sur la campagne environnante. En voiture, comptez 45 minutes pour rejoindre l'aéroport de Francfort et 30 minutes pour Mayence. Un parking gratuit est à votre disposition (www. ruedesheimer-schloss.com).

La famille Breuer sait vous recevoir. Ici, charme et accueil ne sont pas de vains mots – l’ambiance reste familiale mais les 4* de l’établissement sont réelles et notre hôtesse Susan Breuer est omniprésente tout au cours de la journée et n’hésite pas à mettre la main à la pâte.

Peugeot 2008.

Le crossover 2008 ne reprend pas toutes les motorisations de la Peugeot 208 dont il est issu mais…
Alors au lieu d’offrir une remplaçante directe aux célèbres 206 et 207 SW, Peugeot a choisi de travestir la 208 en petit "4x2" des villes. Même plate-forme, mêmes moteurs, même planche de bord, mais des atours profondément modifiés pour ce Peugeot 2008 : carrosserie spécifique (20 cm plus longue, 10 cm plus haute), coffre agrandi de 65 litres, système de motricité renforcée en option.

La Peugeot 2008 n’est pas un mauvais concept. Il brille côté chargement, avec un coffre spacieux (350 litres, soit 13 l de plus que la 207 SW), et facile à charger comme à moduler. Son compromis entre confort et efficacité apparaît comme le meilleur du segment, à l’image de sa présentation intérieure, plus cossue que celle des concurrents.

De face, la 2008 propose une identité de marque inaugurée sur la 508 avec la calandre flottante et le logo apposé sur le capot. Mais les blocs optiques légèrement coupés en deux sur leur partie basse sont une nouveauté. Les designers ne se sont pas gênés pour ajouter des sabots en inox sur les boucliers, comme sur la grande sœur 3008. La partie arrière est plus conventionnelle, mais dans l’air du temps. De profil, la ligne de la 2008 est peut-être un peu trop sage. Le SUV urbain rappelle un peu les breaks surélevés.

Sans surprise, le Peugeot 2008 fabriqué en Alsace à Mulhouse reprend la planche de bord de sa petite sœur 208. Mais les concepteurs ont revu le choix des matières utilisées pour l’habillage et les inserts décoratifs. La qualité est vraiment réussie pour un constructeur généraliste, avec des éléments métalliques haut de gamme. Plus long et plus haut que la 208, le 2008 est logiquement plus accueillant. L’espace aux jambes ne va pas non plus exploser car l’empattement reste le même, les mesures restent donc très proches. Les progrès se situent en garde au toit, que ce soit à l’avant ou à l’arrière. Le toit panoramique vitré proposé sur la majorité des modèles Peugeot est au rendez-vous, dans une configuration plus étroite que d’habitude.

Le coffre est largement plus en rapport avec le gabarit du véhicule, avec 360 dm3 ! Son seuil de chargement est bas, voilà qui séduira les familles, pour charger une poussette par exemple. Reposant sur la plate-forme de la 208 avec les mêmes trains roulants, le Peugeot 2008 part sur de bonnes bases ! La petite lionne n’est en effet pas une mauvaise élève en matière de tenue de route. Malgré un centre de gravité situé plus en hauteur et un poids supérieur, le Peugeot 2008 s’en tire lui aussi très bien. Les équipes Peugeot n’ont pas failli à leur réputation en matière d’amortissement, avec un très bon rapport confort/tenue de route.

Le Grip Control. Comme le 2008 se dispense d’une transmission intégrale optionnelle, les concepteurs ont mis au point un système d’anti patinage spécifique associé à des pneumatiques tous temps Mud&Snow et là garde au sol de 16 cm. Le conducteur aura le choix entre plusieurs modes de fonctionnement pour cet anti patinage : normal, neige, sable et boue, et mode ESP Off (www.peugeot.be).

Joyeux séjour...

Patrick Thibaut
né le 28/01/1958
décédé mardi 29 septembre 2015.

Liens vers les reportages de Patrick Thibaut :
120 reportages
AUTO Essai
1.312 reportages
Book & BD

  • Rudesheim
  • Rudesheim
  • Rudesheim
  • Rudesheim
  • Rudesheim
  • Rudesheim
  • Rudesheim
  • Rudesheim
  • Rudesheim
  • Rudesheim
  • Rudesheim
  • Musikkabinett  Rudesheim
  • Rudesheim
  • Hotel Rudesheimer Schloss
  • Hotel Rudesheimer Schloss
  • Hotel Rudesheimer Schloss
  • Hotel Rudesheimer Schloss
  • Hotel Rudesheimer Schloss
  • Hotel Rudesheimer Schloss
  • Hotel Rudesheimer Schloss
  • Hotel Rudesheimer Schloss
  • Hotel Rudesheimer Schloss
  • Hotel Rudesheimer Schloss
  • Hotel Rudesheimer Schloss
  • Hotel Rudesheimer Schloss
  • Hotel Rudesheimer Schloss
  • Hotel Rudesheimer Schloss
  • Hotel Rudesheimer Schloss
  • Peugeot 2008
  • Peugeot 2008
  • Peugeot 2008
  • Peugeot 2008
  • Peugeot 2008
  • Peugeot 2008
  • Peugeot 2008
  • Peugeot 2008
  • Peugeot 2008
  • Hotel Rudesheimer Schloss
  • Hotel Rudesheimer Schloss
  • Hotel Rudesheimer Schloss
  • Hotel Rudesheimer Schloss
  • Hotel Rudesheimer Schloss
  • Rudesheim
  • Central Hotel
  • Central Hotel
  • Central Hotel
  • Central Hotel
  • Central Hotel
  • Musikkabinett
  • Weingut Robert Weil
  • Central Hotel
  • Domus Torculorum
  • Germania
  • Hotel Unter den Linden
  • Kloster Eberbach
  • Kloster Eberbach
3518 lectures
User default img
patrickthibaut