Touristes sous le charme de la Vennbahn et du soleil

écrit par francois.detry
le 18/04/2014
Photos " Agence du Tourisme de l'Est de la Belgique " [web@eastbelgium.com]

Les vacanciers ont été gâtés: le soleil a brillé sur la région de vacances des Cantons de l’Est! La trentaine de prestataires interrogés quant au nombre de touristes venus pendant la période de Pâques sont optimistes. Le plus grand succès est détenu par les activités outdoor.
Les bureaux d’information touristique et gestionnaires de lieux d’excursion ont reçu plus de visiteurs que l’an dernier à pareille époque. Les raisons majeures sont le temps lumineux et les températures clémentes, lesquels ont permis aux cyclistes, promeneurs et familles avec enfants de profiter agréablement des multiples activités de plein air de la région. Les informations le plus souvent demandées concernent la Vennbahn et les endroits à visiter. La majorité des touristes en goguette dans les Cantons de l’Est provient de Flandre: on avance même un pourcentage s’élevant entre 70 et 80 %. En cette année du centième anniversaire de la première guerre mondiale, de nombreux nouveaux visiteurs venus d’Espagne, d’Angleterre, du Canada et des USA marquent un vif intérêt pour les lieux de commémorations.
Les congés scolaires de Pâques sont synonymes de vacances pour les familles avec enfants et pour les grands-parents avec leurs petits enfants; ils privilégient les moments de détente en pleine nature. Les hôteliers et propriétaires de chambres d’hôtes estiment le nombre de nuitées réservées équivalent à celui de l’an dernier. En ce qui concerne ce secteur, le bilan de l’Agence du Tourisme se clôture ainsi par «moyennement bon».

Ce qui est un bon signe pour les hôteliers, c’est le taux élevé du taux de fidélité de leurs clients. Ici aussi, on enregistre grosso modo 70 % de néerlandophones et 20 % de wallons. Le peu de touristes allemands s’explique par le fait que leurs vacances scolaires de Pâques ont débuté une semaine plus tard qu’en Belgique. «Le climat ensoleillé et le sentier cyclable de la Vennbahn ont une influence énorme sur le nombre de réservations!» précise un hôtelier de la région.

«Arrangements de Pâques» très appréciés
La durée moyenne de séjour en hôtel est de 1 à 2 nuitées et les clients apprécient particulièrement les «arrangements de Pâques» incluant un séjour de 2-3 jours en demi-pension, mais également d’autres prestations liées au tourisme. Les hôteliers regrettent cependant l’effet négatif sur le nombre de réservations du fait que les fêtes de Pâques des belges tombent en fin de période de congés scolaires.

Les propriétaires des meublés et gîtes de tourisme sont plutôt satisfaits du taux de remplissage de leurs hébergements. Leurs hôtes restent généralement une semaine complète en séjour. Il s’agit ici encore d’une clientèle majoritairement flamande, de familles avec enfants et de groupes. Plus de 30 % reviennent chaque année dans le même gîte.

Les auberges de jeunesse tirent un peu moins bien leur épingle du jeu cette fois. La plupart des séjours sont réservés par des groupes provenant plutôt de Wallonie, le nombre de néerlandophones ayant un peu décliné. L’étroite collaboration entre les auberges de jeunesse et les «centres de la nature» permet de combiner un hébergement à bon prix avec des activités, stages et camps en rapport direct avec la nature.
©François DETRY
..
..
Les autres reportages Ardenne Web de François Detry

  • Photos " Agence du Tourisme de l'Est de la Belgique " [web@eastbelgium.com]
  • Photos " Agence du Tourisme de l'Est de la Belgique " [web@eastbelgium.com]
  • Photos " Agence du Tourisme de l'Est de la Belgique " [web@eastbelgium.com]
1116 lectures
Portrait de francois.detry
francois.detry