VERVIERS La restauration d’un tableau en direct

écrit par francois.detry
le 03/02/2014
Les parties retouchees ( en clair )

Assister en direct à la restauration d’une œuvre d’art ! Ce rêve est devenu possible à Verviers. Une grande première qui se renouvèlera chaque premier dimanche du mois jusqu’au 1er juin de 15 à 18 h ( Entrée gratuite ). « Apamè usurpe la couronne du roi » ou « Les quatre pouvoirs », est un tableau de Hendrick Goltzius et propriété du Musée verviétois. Grâce à un soutien financier de 12000 € du Fonds Inbev - Baillet Latour ( qui soutient la restauration du patrimoine d’artistes belges dans nos musées ), cette œuvre va pouvoir être restaurée dans son entièreté. Haute d’un mètre de haut sur 1,60 m de large, monogrammée et datée de 1614, elle fait partie de l’important legs Hauzeur de Simony au Musée de Verviers en 1909. Cette riche collection a rejoint celle de Jean - Simon Renier en 1884. Comme il s’agit du seul tableau signé et daté de Goltzius dans une collection publique en Belgique (sur une soixantaine répertoriée dans le monde), cette réalisation est inscrite sur la liste des pièces du Musée de Verviers susceptible d’être classée comme Trésor de la Communauté française. Mais avant d’être cette reconnaissance, le tableau se doit d’être restauré. Une restauration urgente du panneau de bois et de la couche picturale qui permettra à la peinture d’être hors de danger. En effet, actuellement, des fentes et des déchirures se forment au niveau des planches au dos du tableau. Ainsi, durant quatre mois encore, une salle du Musée des Beaux-Arts de Verviers est transformée en atelier de restauration – construction. Depuis le début de cette année, les visiteurs ont l’occasion d’observer la précision et la minutie indispensables pour redonner à ces bijoux artistiques leur aspect initial. Durant le mois de janvier, le panneau de bois a été restauré par Jean-Albert GLATIGNY, spécialiste de l’étude, de la conservation et de la restauration des supports de bois, tandis que la couche picturale le sera jusqu’en juin par Emmanuelle JOB, diplômée en Conservation et Restauration d’oeuvres d’arts de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre.

La restauration de la couche picturale sera accessible au public les premiers dimanches du mois :
- le 2 février 2014, de 15h à 18h / - le 2 mars 2014, de 15h à 18h / - le 6 avril 2014, de 15h à 18h
- le 4 mai 2014, de 15h à 18h / - le 1er juin 2014, de 15h à 18h
Entrée libre.

Adresse : Musée des Beaux-Arts et de la Céramique, rue Renier, 17 à 4800 VERVIERS

Renseignements : Tél : 087 33 16 95 E-mail : musees.verviers@verviers.be

François DETRY

======================================================================================================
1. Présentation de l’oeuvre à restaurer
Hendrick GOLTZIUS, Apamè usurpe la couronne du roi ou Les quatre Pouvoirs, huile sur panneau, 110 x 165 cm, monogrammée et datée 1614
Hendrick Goltzius (1558-1617) a été formé partiellement à Anvers, mais surtout à Haarlem où il s’installe en 1577 et, en Italie. Il devient rapidement un brillant artiste et bénéficie d’une renommée internationale à l’aube de l’âge d’or hollandais. En 1600, à 42 ans, après avoir porté à la perfection le maniement du burin, il se consacre définitivement à la peinture d’histoire. Goltzius est probablement le plus grand peintre hollandais à la charnière des 16e et 17e siècles. Il sera influencé par Rubens qu’il rencontre lors de son déplacement à Haarlem en 1612 (façon d’arranger ses compositions, opulence des corps…)
Ses oeuvres peintes se retrouvent dans des musées prestigieux : Ermitage à Saint-Pétersbourg, Alte Pinakothek à Munich, Louvre à Paris, Rijksmuseum à Amsterdam, National Gallery à Washington, National Gallery à Londres…
Pour le tableau du Musée de Verviers, Goltzius s’inspire d’un passage du troisième livre d’Esdras (Ancien Testament) : un court intermède relate l’histoire de trois gardes du corps du roi Darius se livrant à une joute oratoire, chacun faisant l’éloge de ce qu’il estime être le plus puissant au monde : le vin, le roi, les femmes et la Vérité. Le tableau du Musée de Verviers représente les quatre réponses à l’énigme dans une seule scène : Bacchus tend une coupe de vin au roi qui tient un sceptre d’une main. Mais au même moment, Darius est giflé sur la joue par sa concubine Apamè qui lui prend sa couronne et la place sur sa propre tête. La Vérité est ici remplacée par la Renommée (avec sa trompette) apparaissant sous la forme d’une minuscule figure entourée de putti dans les nuages et totalement séparée de l’action de l’avant-plan.
Dans la monographie consacrée à Goltzius qu’il vient de publier, Lawrence W. Nichols2 se base sur des documents d’archives qui nous éclairent sur l’interprétation de l’oeuvre du Musée de Verviers.
En 1614, date du tableau, Goltzius est accusé d’avoir eu une relation charnelle avec une servante de 19 ans qui a vécu dans sa maison pendant un an et demi. Celle-ci fait rédiger un acte en bonne et due forme affirmant qu’elle avait été poussée par l’orfèvre Claesz Thomasz et sa famille à faire une fausse déclaration pour calomnier le nom et la bonne réputation de Goltzius, alors qu’il s’agit d’un homme d’honneur et de piété. Goltzius donne la priorité à la Femme grâce à laquelle sa Renommée est sauve et on peut penser qu’il ridiculise Claes Thomasz en donnant ses traits à la figure du roi.
Dans une analyse détaillée, le docteur Ilja Veldman3 compare le tableau de Verviers avec Les quatre Pouvoirs (1653) de Nicolaus Knüpfer exposé à l’Ermitage de Saint-Pétersbourg.
Si ce peintre allemand réunit aussi les 4 réponses à l’énigme en un seul tableau, il traite le sujet – très rare – tout à fait différemment : le triomphe de la Vérité y est suprême.

2. La restauration du tableau
Apamè usurpe la couronne du Roi ou Les quatre Pouvoirs de Hendrick GOLTZIUS est une oeuvre majeure, sélectionnée pour le projet du futur Musée Biolley.

La réaffectation de l’ancien hôtel Biolley
La campagne de restauration des tableaux est liée au projet actuellement en cours de la réaffectation de l’ancien hôtel Biolley qui deviendra le bâtiment principal des Musées de Verviers. Les études architecturales et muséologiques sont suffisamment avancées pour que nous sachions quelles oeuvres entreront dans les deux parcours muséaux.
Le parcours artistique proposera, sur 1000 m², dans un ordre chronologique et thématique,
220 tableaux sélectionnés (sur un total de +/-1600). Ils illustreront l’histoire de la peinture du 15e au 20e siècle en mettant l’accent sur le 17e siècle flamand et hollandais ainsi que sur le 19e siècle belge. Un ensemble de gravures liégeoises du 16e au 20e siècle, une sélection de sculptures du 14e au 20e siècle s'intégreront dans la présentation.
Le parcours historique trouvera place dans l’ancien hôtel (classé) restauré et permettra de découvrir l’histoire de la Ville sous ses différents aspects (économique, urbanistique, social, politique, religieux, culturel, folklorique). Y seront présentés les tableaux d’un intérêt principalement historique, essentiellement des portraits ou des tableaux d’artistes verviétois comme ceux de la fin du 17e siècle provenant de l’ancien Hôtel de Ville, oeuvres d'un des très rares artistes verviétois connus à cette époque.

Objectif du projet
Restaurer le panneau de bois pour mettre la couche picturale hors de danger.

Urgence du projet

Douze queues d'aronde sont collées à contre-sens, ce qui occasionne des tensions. Des fentes et déchirures se forment au niveau des planches.

Traitement proposé
Enlèvement des queues d'aronde, fermeture des cavités (si elles sont profondes) et collage des fentes, dévernissage, retouches ponctuelles, dégagement d'éventuels surpeints, remise en cadre de façon optimale. Cette intervention évitera que la couche picturale, encore pratiquement intacte, ne soit endommagée par les tensions actuelles du panneau.

©François DETRY
..
..
Les autres reportages Ardenne Web de François Detry

  • Les parties retouchees ( en clair )
  • Mme Job au travail
  • Apame usurpe la couronne du roi ou Les quatre Pouvoirs (1614)
  • Le monogramme et la signature
  • Le dos restaure du tableau
  • Les travaux a entreprendre
  • Les travaux a entreprendre
  • Mme Job au travail
  • Hendrick GOLTZIUS (1558-1617)
  • Les parties retouchees ( en clair )
  • Le chef d'oeuvre de Hendrick Goltzius
  • Le chef d'oeuvre de Hendrick Goltzius
  • Les oeuvres de Hendrick Goltzius de par le monde
  • Les oeuvres de Hendrick Goltzius de par le monde
  • Les oeuvres de Hendrick Goltzius de par le monde
  • Les oeuvres de Hendrick Goltzius de par le monde
  • Les oeuvres de Hendrick Goltzius de par le monde
1574 lectures
Portrait de francois.detry
francois.detry